Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Climat : qu'attendre des entreprises ?

Corporate Hacking : bouger les lignes


Jean, François, Maud, Sandrine, Marc, Sonia et Denis1 travaillent, tous les sept, pour une importante multinationale industrielle. Ils n’ont pas de relations hiérarchiques. Jean est l’un des responsables de la stratégie de son entreprise, François s’occupe de la responsabilité sociale de l’entreprise, Maud des achats, Sandrine de la communication, Marc des finances, Sonia de la production et Denis du marketing et des ventes. Ils ont, tous les sept, des postes de management relativement importants dans leur entreprise, sans être directement aux commandes. Et ils pensent, tous les sept, que leur entreprise doit pouvoir faire beaucoup plus pour l’environnement, mais que le sujet – comme dans bien des entreprises – n’est pas vraiment sur le haut du panier. Alors ils en parlent pour voir ce qu’ils peuvent faire.

Ils se rendent compte de leur extraordinaire force de frappe dès qu’ils se mettent d’accord sur un plan d’action, sans passer par la structure officielle.

Et ils se rendent compte de leur extraordinaire force de frappe dès qu’ils se mettent d’accord sur un plan d’action, sans passer par la structure officielle et sans faire état de leurs réunions. Ensemble, ils réussissent à trouver les bons leviers et à activer les bonnes personnes dans leur organisation, pour créer une nouvelle dynamique : une revue des impacts environnementaux de chacun des business est organisée, le marketing se met à réclamer des achats plus responsables, la finance fait accepter en interne des investissements pour l’environnement initialement imprévus etc. Ils sont, tous les sept, très surpris de découvrir que leur action a un nom : le « corporate hacking ». Il ne s’agit pas de jouer contre l’entreprise ou ses dirigeants, mais de permettre de faire bouger des lignes, de transformer. Beaucoup reste encore à faire. Mais au-delà des premiers succès – à vrai dire étonnants, même pour eux –, chacun des membres du groupe témoigne comment cette complicité a enrichi leur travail et leur donne de l’enthousiasme.


J'achète Le numéro !
Climat : qu'attendre des entreprises ?
Je m'abonne dès 3.90 € / mois
Abonnez vous pour avoir accès au numéro
Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L’homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des...

Un héritage tentaculaire

Depuis les années 1970 et plus encore depuis la vague #MeToo, il est scruté, dénoncé et combattu. Mais serait-il en voie de dépassement, ce patriarcat aux contours flottants selon les sociétés ? En s’emparant du thème pour la première fois, la Revue Projet n’ignore pas l’ampleur de la question.Car le patriarcat ne se limite pas à des comportements prédateurs des hommes envers les femmes. Il constitue, bien plus, une structuration de l’humanité où pouvoir, propriété et force s’assimilent à une i...

Du même dossier

Les cercles vertueux des PME innovantes

Elles se développent petit à petit. Elles sont à échelle humaine et tentent d’accorder autant d’importance à l’empreinte écologique de leurs produits qu’au bien-être de leurs salariés. Si ces PME sont encore loin d’être la norme ou d’être sans reproche, voici un aperçu de ces tentatives porteuses d’espoir. Pocheco, Serge Ferrari, Malongo, Freitag, Ekyog, Camif.fr, Génération Plume... sortent des sentiers battus pour développer leurs activités en se donnant pour objectif de préserver les hommes e...

« Pour les entreprises, il n’y a pas toujours un intérêt économique au tri des déchets »

Comment aider les entreprises à valoriser de façon efficace et durable leurs déchets ? Comment les inciter à sortir de la seule logique économique et court-termiste sur cette question ? Témoignage. Dans les usines de production de nos clients, la gestion des déchets est souvent sous-traitée. Face à une réglementation qui change rapidement, les industriels préfèrent déléguer cette question à un expert.Dans la gestion des déchets, les impacts sur le climat se situent à deux niveaux. D’un côté, le ...

Climat : quand les syndicats passent au vert

Il aura fallu quelques décennies pour que les syndicats se saisissent, réellement, des enjeux écologiques. Passée la crainte des pertes d’emplois dues à la nécessaire transition, les unions professionnelles deviennent des acteurs incontournables pour faire évoluer les pratiques d’entreprises. En matière d’efficacité dans la lutte contre le changement climatique, les syndicats ne sont pas les premiers acteurs auxquels on pense. Un sondage réalisé par BVA en février 20121, sur « les Français et le...

1 Les prénoms ont été changés.


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules