Logo du site

Union européenne : écouter le choeur des citoyens

Marcel Rémon
L'équipe de rédaction

Dans le concert des nations, l’Union européenne a une partition à jouer. Mais a-t-elle mesuré la richesse de toute sa gamme ? Le complexe système législatif de l’Union européenne cherche toujours sa voie entre fédéralisme et supranationalisme. Voulons-nous une Europe des natio...

Travailleurs : quand mobilité rime avec précarité

Aurore Flipo
Chercheur

Les mobilités de main-d’œuvre au sein de l’Europe se sont intensifiées ces quinze dernières années. Elles représentent pour beaucoup une alternative au déclassement. Sans pour autant mettre réellement les citoyens européens sur un pied d’égalité. Les mobil...

Les mobilités vues d’Italie

Giuseppe Riggio
Vu d'ailleurs

La mobilité, principe au fondement de l’Union européenne, est devenue une menace pour les Italiens. La peur face à l’afflux de migrants et à la précarité de l’emploi en a occulté certains bienfaits, désormais considérés comme acquis. La mobilité principe au fon...

[VIDÉO] Europe, terre de résonance ?

Hartmut Rosa
Chercheur

À l'occasion de la publication de son dernier essai « Résonance. Une sociologie de la relation au monde », la Revue Projet a rencontré le sociologue et philosophe allemand Hartmut Rosa. Dans cette conversation exceptionnelle, il revient sur le concept de résonance : « Si l’accélérati...

Les quatre piliers de l’Europe en chiffres

Marcel Rémon
L'équipe de rédaction

Mobilités des personnes, des biens, des services et des capitaux : chiffrer ces libertés, au fondement de l’Union européenne, c’est mettre en lumière les pays les plus attractifs et les inégalités que cela engendre. Mobilités des personnes des biens des services et des capitaux chiffrer ce...

Les mobilités vues d’Espagne

Santi Torres Rocaginé
Vu d'ailleurs

L’Union n’a pas bonne presse en Espagne, que ce soit à cause des politiques européennes ou d’une logique interne, de plus en plus favorable à l’auto-détermination. Et il y a peu de chances que cela change d’ici les prochaines élections. L'Union n'a pas bonne presse en Espagne que ce s...

Du contrôle des frontières

Jean-Marie Carrière
Question de sens

Au vu des conditions de contrôle des frontières de l’Union européenne, il convient de s’interroger, tant au niveau éthique que politique, sur la notion même de frontière. En tant qu’espace d’interaction et de reconnaissance de l’autre, elle joue un rôle indispensable dans l...

Renouveler l’idée européenne

Chloé Ridel
Chercheur

L’Union européenne se morcelle : en son sein se confrontent différentes visions de ce qu’elle doit représenter. Face aux replis identitaires, il est urgent de renouveler le projet européen. L'Union européenne se morcelle en son sein se confrontent différentes visions de ce qu'elle doit représenter Fac...

Les mobilités européennes vues d’Irlande

Kevin Hargaden
Vu d'ailleurs

La frontière entre les deux Irlandes est au cœur des débats sur le Brexit. Comment éviter le retour à une frontière « dure », qui impacterait grandement la vie quotidienne des habitants ? En toile de fond de ces questionnements, le douloureux souvenir de la guerre civile irlandaise… La fro...

Les Balkans, une zone tampon pour l’Union

Jean-Arnault Dérens
Journaliste

Les pays des Balkans fournissent au libéralisme économique européen une main-d’œuvre bon marché et servent de zone tampon, contrôlant les flux migratoires. Un double rôle dont les politiques locaux ont su tirer parti. Les pays des Balkans fournissent au libéralisme économique européen une main d'œuvre bon marché et servent de zone tam...

Les mobilités européennes vues d’Allemagne

Stefan Einsiedel
Vu d'ailleurs

L’AfD, le parti d’extrême droite allemand, a peu de chance de remporter une large victoire aux élections européennes. Ses discours xénophobes ont cependant fortement altéré le débat démocratique, forçant les autres partis à infléchir leurs positions quant aux mi...

À quoi sert la libre circulation ?

Ettore Recchi
Chercheur

La libre circulation, clé de voûte de la citoyenneté européenne, est garante de la vision cosmopolite originelle de l’Union. Face aux frontières qui partout se ferment, il est essentiel de la défendre au nom d’un monde comme un bien commun. La libre circulation clé de voûte de la citoyenneté e...

Foot business et rêves de gosse

Cédric Lecordier
Coup de projecteur

En 1995, l’arrêt Bosman a mis fin aux quotas de joueurs étrangers dans les clubs de football européens. Mais cette totale liberté dans la composition des vestiaires a transformé les projets sportifs en « business model », loin des terrains de quartier et des supporters locaux. En 1995 l'...

Entendre les convictions des autres

Hartmut Rosa
Question de sens

L’art de « résonner » peut être un élément de réponse pour faire société en Europe, selon le philosophe Hartmut Rosa. À condition d’accepter d’écouter d’autres manières de penser. L'art de résonner peut être un élément de réponse ...

Circuler dans la forteresse Europe

Catherine Woollard
Acteur de terrain

Malgré une libre circulation de principe en Europe, une hiérarchie de plus en plus rigide octroie des droits différents aux personnes selon leur statut migratoire. Il est temps de penser une liberté de mouvement qui garantisse pour tous un réel respect des droits humains. Malgré une libre circulation de principe ...

Vous avez dit mobilité ?

Jean-Marie Carrière
L'équipe de rédaction

Un souffle d'inquiétude passe sur l'Europe à l'approche des élections au Parlement de Strasbourg Au delà des multiples avis de l'opinion des politiques ou des experts difficile d'établir un diagnostic précis expliquant l'état de santé de l'Europe Et de quoi faut il s'occuper d'abord De la montée des idées nationales et des replis identit...

Se battre pour l’Union

Martin Maier
Question de sens

Partout, le multilatéralisme est remis en question. Mais, seul, aucun État n’est en mesure de faire face aux crises actuelles. Le Parlement européen mérite d’être protégé pour donner au projet de l’Europe une chance de se réinventer. Partout le multilatéralisme est remis en q...

Pour un protectionnisme européen coopératif

Mathilde Dupré et Xavier Ricard Lanata
Acteur de terrain

À l’heure où la politique commerciale de l’Union européenne ne convainc plus, il est urgent, face à l’ampleur des défis climatiques, de proposer de nouvelles règles pour mettre le commerce au service de la transition écologique et sociale. À l'heure où la politique commerciale de ...

L’Europe : entre mondialisation et populismes

Pierre-Noël Giraud
Chercheur

La paix et la prospérité qui devaient « spontanément » résulter des libres circulations en Europe et à ses frontières ne sont point advenues. On assiste à une montée des populismes et, à l’échelle mondiale, les capitalismes américains et chinois...

Question en débat : Mobilités en Europe : où allons-nous ?
 © iStockphoto.com/Eyematrix
© iStockphoto.com/Eyematrix

Vous avez dit mobilité ?


Un souffle d’inquiétude passe sur l’Europe, à l’approche des élections au Parlement de Strasbourg. Au-delà des multiples avis de l’opinion, des politiques ou des experts, difficile d’établir un diagnostic précis expliquant l’état de santé de l’Europe. Et de quoi faut-il s’occuper d’abord ? De la montée des idées nationales et des replis identitaires ? Des incapacités à affronter une prétendue guerre commerciale mondialisée ? La question migratoire est-elle « la » question cruciale ? Ou serait-ce la cassure entre l’Ouest et l’Est, qui s’incarne dans des conceptions différentes de l’État de droit et des libertés fondamentales ? Beaucoup en conviennent : il s’agit aujourd’hui de retrouver un autre souffle, aussi novateur que l’était celui des pères fondateurs, dont l’objectif initial était la paix et la prospérité pour l’ensemble du continent.

Pour entrer dans ce vaste débat, la Revue Projet a adopté le point de vue de la liberté de circulation. C’est l’un des principes sur lesquels s’est fondée l’Union européenne (UE), bien qu’elle ne l’ait pas nécessairement appliqué de façon cohérente aux capitaux, aux biens, aux services et aux personnes, et bien qu’elle n’en ait pas toujours mesuré les conséquences sociales et politiques. La mobilité en Europe peut déjà faire valoir ses effets positifs (justice, monnaie). Cependant, plusieurs décennies de politiques européennes ont abouti à des tensions, sinon à des contradictions. Quand l’Europe met en avant la cohésion sociale, alors que le différentiel de mobilité est un puissant vecteur d’inégalités. Quand les profits accumulés en Afrique remontent sans encombre à La Défense, mais que l’on barre la route aux jeunes Subsahariens en quête d’avenir. Quand l’Europe se dit « Union » mais laisse seules l’Italie et la Grèce face aux afflux migratoires. Quand la Roumanie voit ses élites fuir en Allemagne et ses terres accaparées par les capitaux de l’ouest de l’Europe. Quand les investisseurs, qui ne connaissent pas les frontières, arbitrent au mieux de leurs intérêts et alimentent une course au moins-disant fiscal ou social entre États européens. Quand l’Europe prétend tenir ses objectifs climatiques en externalisant ses émissions en Asie…

L’Union européenne est perçue comme un agent important de l’ouverture au monde. Elle s’est construite comme un marché commun, où les échanges ont été encore fluidifiés par l’euro, et elle a été un acteur de la libéralisation économique dans le monde. L’UE est aussi un espace ouvert pour ses habitants (Schengen) et ses travailleurs. Mais de moins en moins pour ceux du reste du monde. Au fond, cette mobilité est vécue comme une opportunité par les uns, comme une menace pour les autres. La politique qui consiste à affaiblir Schengen, à hérisser les frontières extérieures de barbelés, voire à les externaliser au Sahel, est une impasse. Repenser l’ambition de l’UE suppose d’analyser toutes ces mobilités voulues, subies, désirables ou mortifères. D’énoncer le rôle que nous voulons donner à nos frontières : de quoi veut-on qu’elles nous protègent ? À quoi voulons-nous nous ouvrir ?

Orienter le principe de libre circulation vers plus de justice et de solidarité, pour lutter contre ses effets délétères et faciliter la mobilité des personnes, ne se fera pas sans efforts. Il y va de notre capacité à nous ouvrir à cette expérience de la « résonance » dont nous parle le philosophe Hartmut Rosa. Ce qui nous met en position favorable pour engager les politiques communes dont nous avons besoin. Envisager la construction de l’Europe sous l’angle de la liberté de circulation permet d’en dresser un bilan nuancé et d’esquisser des scénarios possibles pour son avenir.

Du même auteur

Du contrôle des frontières

Jean-Marie Carrière
Question de sens

Au vu des conditions de contrôle des frontières de l’Union européenne, il convient de s’interroger, tant au niveau éthique que politique, sur la notion même de frontière. En tant qu’espace d’interaction et de reconnaissance de l’autre, elle joue un rôle indispensable dans la construction de notre identité. Au vu des conditions de contrôle des frontières de l'Union européenne il convient de s'interroger tant au ...

Punir ou pardonner ?

Jean-Marie Carrière
Question de sens

Si dans la Bible l'on entend des prisonniers ce sont les déportés et les exilés par l'Assyrien ou par le Babylonien dont les Psaumes relaient les plaintes et les cris Car il n'y a quasiment pas de condamnation à une peine de prison dans les récits bibliques Mettre quelqu'un en prison c'est le tenir à l'écart en vue ou en attente d'un jugement ce que nous appelons aujourd'hui la détention préventive C'est le cas pour Joseph en Égypte ou pour Jérémie jeté au fond de la citerne La pei...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules