Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Mobilités en Europe : où allons-nous ?

Se battre pour l’Union

© Creative commons/Diliff
© Creative commons/Diliff

Partout, le multilatéralisme est remis en question. Mais, seul, aucun État n’est en mesure de faire face aux crises actuelles. Le Parlement européen mérite d’être protégé pour donner au projet de l’Europe une chance de se réinventer.


L’Union européenne (UE) fait face à une épreuve de vérité décisive. Fin janvier 2019, dans un manifeste paru dans plusieurs quotidiens européens1, Bernard-Henri Lévy et une trentaine d’intellectuels internationaux mettaient en garde contre la xénophobie et l’antisémitisme et appelaient à se mobiliser avant les élections européennes que l’on ne saurait « abandonner aux fossoyeurs ». Ils invitaient à reprendre « le flambeau d’une Europe qui, malgré ses manquements, ses errements et, parfois, ses lâchetés reste une deuxième patrie pour tous les hommes libres du monde ».

Que l’on partage ou non la tonalité dramatique de ce texte, il est incontestable que l’Union européenne traverse une crise qui menace son existence. Même des Européens convaincus jugent que l’avenir de l’UE est en jeu et que le danger de nouvelles guerres y est bien réel2. En Europe, l’ambiance est effectivement marquée par la peur : peur du chômage, d’une future diminution des retraites, du changement climatique, du terrorisme, des conflits aux frontières, des migrants et des réfugiés, de la perte de son identité et de sa culture. Tout ceci explique une bonne part de l’attrait exercé par les partis populistes.

Des crises multiples

Un rapide panorama social de l’Europe fait apparaître un tableau ambivalent3. En effet, 239 millions de personnes – un chiffre inégalé jusqu’ici – bénéficient d’un emploi dans l’Union. Le chômage tourne autour de 6,7 % et cinq millions de

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné·e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules