Logo du site

Union européenne : écouter le choeur des citoyens

Marcel Rémon
L'équipe de rédaction

Dans le concert des nations, l’Union européenne a une partition à jouer. Mais a-t-elle mesuré la richesse de toute sa gamme ? Le complexe système législatif de l’Union européenne cherche toujours sa voie entre fédéralisme et supranationalisme. Voulons-nous une Europe des natio...

Travailleurs : quand mobilité rime avec précarité

Aurore Flipo
Chercheur

Les mobilités de main-d’œuvre au sein de l’Europe se sont intensifiées ces quinze dernières années. Elles représentent pour beaucoup une alternative au déclassement. Sans pour autant mettre réellement les citoyens européens sur un pied d’égalité. Les mobil...

Les mobilités vues d’Italie

Giuseppe Riggio
Vu d'ailleurs

La mobilité, principe au fondement de l’Union européenne, est devenue une menace pour les Italiens. La peur face à l’afflux de migrants et à la précarité de l’emploi en a occulté certains bienfaits, désormais considérés comme acquis. La mobilité principe au fon...

[VIDÉO] Europe, terre de résonance ?

Hartmut Rosa
Chercheur

À l'occasion de la publication de son dernier essai « Résonance. Une sociologie de la relation au monde », la Revue Projet a rencontré le sociologue et philosophe allemand Hartmut Rosa. Dans cette conversation exceptionnelle, il revient sur le concept de résonance : « Si l’accélérati...

Les quatre piliers de l’Europe en chiffres

Marcel Rémon
L'équipe de rédaction

Mobilités des personnes, des biens, des services et des capitaux : chiffrer ces libertés, au fondement de l’Union européenne, c’est mettre en lumière les pays les plus attractifs et les inégalités que cela engendre. Mobilités des personnes des biens des services et des capitaux chiffrer ce...

Les mobilités vues d’Espagne

Santi Torres Rocaginé
Vu d'ailleurs

L’Union n’a pas bonne presse en Espagne, que ce soit à cause des politiques européennes ou d’une logique interne, de plus en plus favorable à l’auto-détermination. Et il y a peu de chances que cela change d’ici les prochaines élections. L'Union n'a pas bonne presse en Espagne que ce s...

Du contrôle des frontières

Jean-Marie Carrière
Question de sens

Au vu des conditions de contrôle des frontières de l’Union européenne, il convient de s’interroger, tant au niveau éthique que politique, sur la notion même de frontière. En tant qu’espace d’interaction et de reconnaissance de l’autre, elle joue un rôle indispensable dans l...

Renouveler l’idée européenne

Chloé Ridel
Chercheur

L’Union européenne se morcelle : en son sein se confrontent différentes visions de ce qu’elle doit représenter. Face aux replis identitaires, il est urgent de renouveler le projet européen. L'Union européenne se morcelle en son sein se confrontent différentes visions de ce qu'elle doit représenter Fac...

Les mobilités européennes vues d’Irlande

Kevin Hargaden
Vu d'ailleurs

La frontière entre les deux Irlandes est au cœur des débats sur le Brexit. Comment éviter le retour à une frontière « dure », qui impacterait grandement la vie quotidienne des habitants ? En toile de fond de ces questionnements, le douloureux souvenir de la guerre civile irlandaise… La fro...

Les Balkans, une zone tampon pour l’Union

Jean-Arnault Dérens
Journaliste

Les pays des Balkans fournissent au libéralisme économique européen une main-d’œuvre bon marché et servent de zone tampon, contrôlant les flux migratoires. Un double rôle dont les politiques locaux ont su tirer parti. Les pays des Balkans fournissent au libéralisme économique européen une main d'œuvre bon marché et servent de zone tam...

Les mobilités européennes vues d’Allemagne

Stefan Einsiedel
Vu d'ailleurs

L’AfD, le parti d’extrême droite allemand, a peu de chance de remporter une large victoire aux élections européennes. Ses discours xénophobes ont cependant fortement altéré le débat démocratique, forçant les autres partis à infléchir leurs positions quant aux mi...

À quoi sert la libre circulation ?

Ettore Recchi
Chercheur

La libre circulation, clé de voûte de la citoyenneté européenne, est garante de la vision cosmopolite originelle de l’Union. Face aux frontières qui partout se ferment, il est essentiel de la défendre au nom d’un monde comme un bien commun. La libre circulation clé de voûte de la citoyenneté e...

Foot business et rêves de gosse

Cédric Lecordier
Coup de projecteur

En 1995, l’arrêt Bosman a mis fin aux quotas de joueurs étrangers dans les clubs de football européens. Mais cette totale liberté dans la composition des vestiaires a transformé les projets sportifs en « business model », loin des terrains de quartier et des supporters locaux. En 1995 l'...

Entendre les convictions des autres

Hartmut Rosa
Question de sens

L’art de « résonner » peut être un élément de réponse pour faire société en Europe, selon le philosophe Hartmut Rosa. À condition d’accepter d’écouter d’autres manières de penser. L'art de résonner peut être un élément de réponse ...

Circuler dans la forteresse Europe

Catherine Woollard
Acteur de terrain

Malgré une libre circulation de principe en Europe, une hiérarchie de plus en plus rigide octroie des droits différents aux personnes selon leur statut migratoire. Il est temps de penser une liberté de mouvement qui garantisse pour tous un réel respect des droits humains. Malgré une libre circulation de principe ...

Vous avez dit mobilité ?

Jean-Marie Carrière
L'équipe de rédaction

Un souffle d'inquiétude passe sur l'Europe à l'approche des élections au Parlement de Strasbourg Au delà des multiples avis de l'opinion des politiques ou des experts difficile d'établir un diagnostic précis expliquant l'état de santé de l'Europe Et de quoi faut il s'occuper d'abord De la montée des idées nationales et des replis identit...

Se battre pour l’Union

Martin Maier
Question de sens

Partout, le multilatéralisme est remis en question. Mais, seul, aucun État n’est en mesure de faire face aux crises actuelles. Le Parlement européen mérite d’être protégé pour donner au projet de l’Europe une chance de se réinventer. Partout le multilatéralisme est remis en q...

Pour un protectionnisme européen coopératif

Mathilde Dupré et Xavier Ricard Lanata
Acteur de terrain

À l’heure où la politique commerciale de l’Union européenne ne convainc plus, il est urgent, face à l’ampleur des défis climatiques, de proposer de nouvelles règles pour mettre le commerce au service de la transition écologique et sociale. À l'heure où la politique commerciale de ...

L’Europe : entre mondialisation et populismes

Pierre-Noël Giraud
Chercheur

La paix et la prospérité qui devaient « spontanément » résulter des libres circulations en Europe et à ses frontières ne sont point advenues. On assiste à une montée des populismes et, à l’échelle mondiale, les capitalismes américains et chinois...

Question en débat : Mobilités en Europe : où allons-nous ?
 @ iStockphoto.com/artJazz
@ iStockphoto.com/artJazz

Les quatre piliers de l’Europe en chiffres


Mobilités des personnes, des biens, des services et des capitaux : chiffrer ces libertés, au fondement de l’Union européenne, c’est mettre en lumière les pays les plus attractifs et les inégalités que cela engendre.


Les mobilités de personnes1

En 2016, près de 12 millions d’Européens en âge de travailler (20-64 ans), soit un Européen sur 25, résidaient dans un pays de l’Union européenne (UE) autre que celui de leur nationalité, sans compter les 2,2 millions de travailleurs détachés2. 50 % de ces résidents se trouvent en Allemagne et en Angleterre, pays dont l’attractivité ne cesse de croître : + 250 % entre 2009 et 2015 pour l’Allemagne et + 60 % pour le Royaume-Uni. La France se situe à la 5e place en matière d’attractivité, sans évolution significative depuis 2009. Les migrants de l’UE représentent en France 2,5 % de la population, à comparer aux 5 % de résidents non européens qu’elle accueille. Près de la moitié de ces migrants intra-communautaires vient de Roumanie, de Pologne, d’Italie et du Portugal. La Pologne est le pays accueillant le plus de migrants originaires d’un des treize derniers États entrés dans l’UE, suivie par la République tchèque.

Étonnamment, la mobilité des adultes en âge de travailler se répartit de façon égale entre les femmes et les hommes (50 %). En comparaison avec les hommes, les migrantes sont généralement plus éduquées et surqualifiées par rapport à leur emploi. Pour tous, la non-maîtrise de la langue est l’obstacle le plus important dans la recherche d’emploi.

La mobilité dans les domaines de la santé est en forte expansion. Environ 7 % des travailleurs migrants y trouvent un emploi, notamment des femmes (80 %). Celles-ci sont majoritairement roumaines (50 %) et polonaises (16 %). Les destinations principales sont ici l’Italie (44 %), suivie du Royaume-Uni (23 %) et de l’Allemagne (7 %).

Les mobilités des biens et services3

En cinq ans, les échanges commerciaux de biens entre pays européens ont progressé de 20 %, atteignant 2 940 milliards d’euros en janvier 2018. L’Allemagne est le premier exportateur de biens avec 22 % (750 milliards), suivie des Pays-Bas (13 %), de la France (8 %) et de la Belgique (8 %). La moitié des pays commercent principalement avec l’Allemagne. Certains pays, véritables hubs commerciaux, ont une balance commerciale intra-communautaire très excédentaire, tels que les Pays-Bas avec un ratio de 1,84 (pour 184 € d’export, ils importent 100 €) et l’Irlande avec 1,22. La France et le Royaume-Uni voient leur déficit intra-communautaire commercial s’aggraver, passant d’un quasi-équilibre en 2003 à un ratio négatif (0,72 et 0,63 respectivement) en 2017. Étant donné que les biens échangés sont essentiellement des machines-outils et des véhicules (37 %), des produits chimiques (16 %) et des produits alimentaires (10 %), on peut expliquer les déficits de la France et du Royaume-Uni par un processus de désindustrialisation.

Pour ce qui est de la mobilité des biens hors Europe4, en 2016, l’UE totalisait environ 16 % des exportations mondiales de biens, après la Chine (17 %) et avant les États-Unis (12 %). En termes d’importation, l’ordre est inversé : les États-Unis importent 18 % des biens échangés, l’UE 15 % et la Chine 12 %. Ce qui fait de l’UE le principal acteur mondial d’échanges (talonnée par la Chine et les États-Unis). Les exportations européennes sont à destination des États-Unis (20 %), de la Chine (10 %) et de la Suisse (8 %), alors que les importations viennent de la Chine (20 %), des États-Unis (14 %) et de la Russie (8 %).

Mobilité des services5

Les statistiques sur les services sont rares, car ceux-ci sont de natures très différentes. Les services liés au transport de biens suivent les mêmes tendances que la mobilité des biens. Ceux liés au soin des personnes, à la sécurité ou au bâtiment se calquent sur la mobilité des travailleurs, détachés ou non. Les services liés aux biens immatériels, tels que le télétravail (finances, helpdesk ou autres), ne seront repris que dans les échanges financiers entre pays, via l’établissement de factures. On estime que la valeur du commerce de services équivaudrait à un tiers environ de celle du commerce international de biens, un montant proche d’un milliard d’euros au sein de l’Europe.

Les mobilités des capitaux

De plus en plus immatériel, l’argent se déplace à la vitesse de la fibre optique6. En 2013, plus de 5 300 milliards de dollars s’échangeaient chaque jour dans le monde7. Les chiffres les plus réalistes concernant les mouvements financiers intra-communautaires semblent ceux donnés dans l’estimation du Conseil pour les affaires économiques et financières8 à l’occasion des débats autour d’une taxe sur les transactions financières, dite taxe Tobin : si on taxait les transactions purement financières de 0,01 %, cela rapporterait 55 milliards d’euros pour l’UE9. Ce qui signifierait un volume des transactions de 55 000 milliards d’euros en Europe.

La mobilité financière se traduit aussi par la fuite des capitaux. Difficile d’en mesurer la grandeur vu sa clandestinité. Les scandales des Panama papers et autres Lux leaks ont révélé l’ampleur de ces fuites. Rien que les avoirs français non déclarés en Suisse peuvent être évalués aujourd’hui entre 45 et 60 milliards d’euros10. Le Parlement européen a dressé une liste des paradis fiscaux ne contenant, par décision politique, aucun pays européen. Mais, en appliquant les mêmes critères que l’UE, Oxfam a repéré l’Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas et Malte. Fin février 2019, une commission du Parlement européen en a identifié trois supplémentaires : la Belgique, Chypre et la Hongrie. Malgré un projet commun, l’Europe financière est encore marquée par une concurrence effrénée et non régulée (via une fiscalité homogène) entre États.

Du même auteur

Le travail, un bien commun à protéger

Marcel Rémon
L'équipe de rédaction

Certains rêvent d'un monde où les robots et l'intelligence artificielle auraient mis fin au travail D'autres annoncent l'effondrement de nos sociétés productivistes sous la pression des changements climatiques et de l'épuisement des ressources D'après le Global footprint network il faudrait aujourd'hui 1 7 planète Terre pour subvenir à notre mode de vie actuel Des centaines de millions d'emplois dépendent fortement de l'environnement en 2014 l'Organisation internationale du travail OIT...

Union européenne : écouter le choeur des citoyens

Marcel Rémon
L'équipe de rédaction

Dans le concert des nations, l’Union européenne a une partition à jouer. Mais a-t-elle mesuré la richesse de toute sa gamme ? Le complexe système législatif de l’Union européenne cherche toujours sa voie entre fédéralisme et supranationalisme. Voulons-nous une Europe des nations, des régions, des citoyens européens ou voulons-nous des « États-Unis d’Europe » ? Dans le co...

Genre, sexe et violences

Marcel Rémon
Pour en savoir plus

Il n’est pas rare que les notions de violence, de sexe et de genre soient liées entre elles, un fait parfois accentué par la démocratisation d’Internet auprès des jeunes générations. Les statistiques suivantes permettent de se rendre compte de rapports de causalité parfois sous-estimés. Il n'est pas rare que les notions de violence de sexe et de genre soient liées entre elles un fait parfois accentué par la démocratisation d'Internet auprès des jeunes générations Les statistiqu...

1 Elena Fries-Tersch, Tugce Tugran, Ludovica Rossi et Harriet Bradley, 2017 annual report on intra-EU labour mobility, Commission européenne, 2018.

2 OCDE, Perspectives des migrations internationales de l’OCDE, n° 42, éditions OCDE, 2018, p. 18.

3 « Intra-EU trade in goods – recent trends », Eurostat, 2018

4 « International trade in goods », Eurostat, 2018.

5 « International trade in services », Eurostat, 2018.

6 Grégoire Niaudet et Mireille Martini, La finance aux citoyens, rapport du Secours Catholique – Caritas France, 2018, p. 37.

7 Voir Guillaume Bayre, « Devises : 5 300 milliards de dollars échangés chaque jour », bourse.lefigaro.fr, 06/09/2013.

8 Le Conseil Ecofin est composé des ministres de l’économie et des finances de tous les États membres de l’Union européenne [NDLR].

9 « Le projet de taxe sur les transactions financières », touteleurope.eu, 2017.                        

10 Agnès Verdier-Molinié, « Rapatriement des capitaux français : une amnistie fiscale aurait du sens », Fondation Ifrap, 2015.


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules