Logo du site
Dossier : Internet réinvente-t-il le militantisme ?

« Partager c’est sympa » La chaîne YouTube qui mobilise pour le climat

L'équipe de Partager c'est sympa. De g. à d. : Olivier Escalon, Vincent Verzat, Astrid Barthélemy et Victor Vauquois.
Crédit photo : Instagram partager_cest_sympa
L'équipe de Partager c'est sympa. De g. à d. : Olivier Escalon, Vincent Verzat, Astrid Barthélemy et Victor Vauquois. Crédit photo : Instagram partager_cest_sympa

Des formats vidéo courts, dynamiques, attractifs : la chaîne YouTube «Partager c’est sympa» mise, comme son nom l’indique, sur la viralité de ses contenus pour mobiliser autour de la question climatique. Témoignage du scénariste de l’équipe.


Lancée au printemps 2017 par Vincent Verzat, l’idée derrière notre chaîne Youtube est simple : aller au cœur de l’action pour donner envie de s’engager ! Après avoir constaté que les mouvements et associations militantes n’ont pas toujours les codes nécessaires pour raconter leurs mobilisations aux plus jeunes, nous avons décidé de mettre la culture Internet au service du monde militant. Pari réussi ! Deux ans plus tard, nous comptons près de 156 000 abonnés sur Facebook, 58 000 sur YouTube et 8 000 sur Twitter. Des campagnes spéciales comme « On est prêt » et « Il est encore temps » ont propulsé les mobilisations climat de cette année. Notre vocation n’est pas seulement d’informer, mais de donner envie d’agir face à un problème.

S’adapter pour mieux lutter

Depuis peu, le format de nos vidéos a évolué. Initialement, elles duraient cinq minutes, avec comme message « faites ci » ou « faites ça ». Nous avons beaucoup travaillé à l’échelle nationale et, avec « L’Affaire du siècle »1, ce sont plus de deux millions de signatures qui ont été recueillies pour le climat. Mais tout a été balayé d’un revers de main par le chef de l’État et le gouvernement. Cela témoigne du fait que l’on a un problème avec nos institutions. On n’a plus envie d’attendre que quelqu’un, là-haut, nous donne raison !

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules