Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Internet réinvente-t-il le militantisme ?

Internet, dates, chiffres et notions clés

istockphoto / jossnatu
istockphoto / jossnatu

 

Quelques définitions

Internet

Internet est un réseau mondial de câbles informatiques. Il sert de support à différents protocoles comme les messageries électroniques, les échanges de fichiers, les intranets des entreprises… et le web, la « toile » des pages formatées en langage HTML, mises en réseau par les hyperliens.

Code

Il s’agit des consignes données à un ordinateur pour effectuer une tâche. Le code peut s’exprimer en plusieurs langages, comme le HTML5.

Logiciel libre

Un logiciel est libre lorsque les utilisateurs peuvent exécuter (utiliser), lire, modifier et redistribuer son code source (les instructions permettant de le faire fonctionner). Si le logiciel était un gâteau, le code source serait la recette de cuisine. On peut soit vendre le gâteau et garder la recette secrète (comme le fait Adobe avec Photoshop), soit le partager gratuitement avec la recette afin que chacun puisse le reproduire et l’améliorer (comme GIMP, logiciel libre d’édition d’images).

 

Web, « Surface web », « deep web » et « dark web »

Le web n’est qu’un seul et même espace, distingué uniquement par les usages que les internautes en font. Imaginez un iceberg.

Le surface web est la partie visible, hors de l’eau. On y trouve tout ce qui est référençable sur un moteur de recherche (comme Google, Bing ou Baidu), dans la limite des cadres fixés par les États : les Chinois n’ont pas accès aux mêmes pages que les Français ou les Russes. On estime que le surface web ne représente pas plus de 10 % de la totalité du web. Les 90 % restants sont à chercher sous la surface !

Le deep web regroupe tout ce qui n’est pas répertorié par les moteurs de recherche. Plusieurs raisons possibles à cela, tout à fait légales : la confidentialité (intranets d’entreprises, instituts médicaux, messageries personnelles…), la sécurité (agences gouvernementales, interface de gestion de sites…) ou la non-lisibilité du format des pages par les moteurs de recherche.

Dans les profondeurs, on trouve le dark web : une petite partie du deep web, volontairement cachée et hors des radars officiels. Y circulent différentes communautés : mafias, réseaux criminels… Mais aussi beaucoup de lanceurs d’alerte, de groupements de journalistes ou de cyberactivistes qui tentent d’échapper à la surveillance et à la censure. On entre sur le dark web uniquement via des portes d’accès (navigateurs et moteurs de recherche) dédiées comme Tor.

Une remarque importante : naviguer sur le web de façon invisible, sans être reconnaissable ou traçable par les sites visités, est complètement légal ! Il existe de nombreuses extensions pour rester anonyme en ligne (voir l’article « Protéger ses données. Premiers pas », p. 66).

 

Internet en chiffres

On compte 4,4 milliards d’internautes1 partout dans le monde, soit 57 % de la population mondiale et une augmentation de 8 % par rapport à 2018.

Chaque jour, un million d’internautes se connectent au réseau pour la première fois, soit onze personnes chaque seconde. Si les Nord-américains et les Européens sont déjà très présents en ligne, les nouvelles connexions explosent en Asie et en Afrique.

Les six sites les plus fréquentés au monde sont Google, YouTube, Facebook, Baidu (un moteur de recherche chinois), Wikipédia et Yahoo !.

45 % de la population mondiale est connectée à au moins un réseau social. 98 % de ces internautes utilisent leur téléphone portable pour surfer.

Facebook est le premier réseau social au monde. Il est aussi propriétaire d’Instagram et de WhatsApp. Sur la deuxième marche du podium, YouTube compte 1,9 milliard d’utilisateurs mensuels quand Twitter n’en compte « que » 321 millions.

 

Pour aller plus loin

À voir

Lana et Lilly Wachowski, The Matrix, États-Unis, 1999 [film].

Sam Esmail, Mr. Robot, États-Unis, 2015 [série].

Charlie Brooker, Black Mirror, Royaume-Uni, 2011 [série].

Sylvain Bergère, Une contre-histoire de l’Internet, Arte, France, 2013 [documentaire].

Philippe Borrel, La bataille du libre, Temps noir/Arte, France, 2019 [documentaire].

Fabien Benoit, Hackers, les nouveaux maîtres du monde, Arte, France, 2011 [documentaire].

À lire

Dominique Cardon, Culture numérique, Presses de Sciences Po, 2019.

Amaelle Guiton, Hackers : au cœur de la résistance numérique, Au diable Vauvert, 2013.

Jean-Baptiste Malet, En Amazonie. Infiltré dans le « meilleur des mondes », Fayard, 2013.

Samuel Verley et Élodie Perrotin, Qui sont les hackers ?, Les éditions du Ricochet, 2018.

Rayna Stamboliyska, La face cachée d’Internet, Larousse, 2017.

Gabriela Coleman, Anonymous. Hacker, activiste, faussaire, mouchard, lanceur d’alerte,
Lux, 2016.

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Religion et conflits

Resumé Quand la religion est phagocytée par la menace et la peur, elle ne peut plus se mettre à distance de la violence souveraine. Existe-t-il des conflits à proprement parler religieux ? A priori, on serait tenté de répondre de manière affirmative au vu des incidents sanglants qui opposent des groupes et des communautés, se réclamant, de par le monde, de leurs croyances religieuses pour défendre et promouvoir des intérêts politiques. L’actualité internationale évoque avec constance ces guerres...

Rôle et nature de l'actionnariat dans la vie des entreprises

Resumé Si la croissance rentable est le principal objectif pour les actionnaires, elle ne peut être leur seule visée. Il importe de mettre en œuvre des processus qui précisent les modes de relation avec les dirigeants de l’entreprise. Celle-ci a les actionnaires qu’elle mérite : seront-ils les partenaires du développement social ? De nombreuses situations récentes ont montré l’influence grandissante des actionnaires. Dernier exemple en date, en France, celui de Danone : après avoir renoncé à acq...

Du même dossier

Okhin, hacker battant

Okhin est un « hacktiviste » : il détourne, contourne, défait les systèmes qui contreviennent aux libertés des citoyens sur Internet. Pour tenter de changer le monde avec des lignes de code. Cet après-midi, j’ai rendez-vous avec un « hacker ». Et pas n’importe lequel : Okhin est l’une des figures médiatiques du hacking français. J’ai beaucoup de questions : comment devient-on hacker ? Peut-on s’engager politiquement derrière son écran ? Comment les militan...

Pour une reconquête de l’attention

La démocratisation du smartphone a profondément changé nos manières d’être et d’interagir en société. Avec quelles conséquences sur l’engagement individuel et collectif ? En quelques années, le smartphone a envahi nos vies : les Français de 16-24 ans passaient déjà près de quatre heures par jour sur leur smartphone en 20161. Notre collectif est né du malaise ressenti face aux yeux baissés de couples muets, de parents absent...

Le militantisme, cinquante ans après Mai 68

Nouvelles causes, nouveaux collectifs, nouveaux moyens : Internet permet aujourd’hui de gagner en visibilité et d’organiser les mobilisations. Sans rendre l’action de terrain obsolète pour autant ! Cinquante ans après Mai 68, milite-t-on aujourd’hui de la même manière que sur les barricades ? Alors que certains moyens utilisés par les différentes générations militantes demeurent (les pavés des « gilets jaunes » font écho à ceux lancés en mai 1968), d’autres s’inte...

Du même auteur

Prédestiné ? Jamais

Guillaume Benhamou est un hyperactif associatif. Il nous raconte comment le bénévolat lui a permis de dépasser son handicap et de sortir des cases. Vous êtes bénévole depuis bientôt vingt ans. Comment tout a commencé ?Depuis ma naissance, j’ai un handicap moteur très lourd. Et pour corser les choses, une maladie dégénérative s’est développée sur ma cornée lorsque j’avais 15 ans. Pendant presque deux ans, ma vue a baissé doucement et je ne m’en suis rendu compte que très tard...

Okhin, hacker battant

Okhin est un « hacktiviste » : il détourne, contourne, défait les systèmes qui contreviennent aux libertés des citoyens sur Internet. Pour tenter de changer le monde avec des lignes de code. Cet après-midi, j’ai rendez-vous avec un « hacker ». Et pas n’importe lequel : Okhin est l’une des figures médiatiques du hacking français. J’ai beaucoup de questions : comment devient-on hacker ? Peut-on s’engager politiquement derrière son écran ? Comment les militan...

Pour un métissage des pratiques de mobilisation

« Youth for climate » est né grâce à Internet, quand le CCFD-Terre solidaire, fondé dans les années 1960, a dû apprendre à l’utiliser. Aujourd’hui, un métissage entre les pratiques est nécessaire, pour décupler leur force de frappe. Entretien croisé. Au sein de vos organisations, comment intégrez-vous Internet et les réseaux sociaux à vos stratégies de mobilisations citoyennes aujourd’hui ?Léna Laz...

1 Pour ce chiffre et les suivants : Simon Kemp, « The state of digital in April 2019: all the numbers you need to know », wearesocial.com, 25/04/2019.


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules