Logo du site

Privé de logement, on vit moins longtemps

SDF, canal Saint-Martin © stef niKo CC BY-SA 2.0
SDF, canal Saint-Martin © stef niKo CC BY-SA 2.0

« La personne à la rue reste indécelable dans les statistiques de mortalité », s’indignait l’anthropologue Daniel Terrolle1. De fait, en France, les données sur les sans domicile – classés dans la vaste catégorie des « inactifs » dans les statistiques de mortalité – demeurent très parcellaires. Certains auteurs avancent une espérance de vie autour de 45 ans. Le nombre de décès a été estimé à environ 2 200 par an entre 2008 et 20102. Parmi ceux recensés depuis 2007 par le collectif « Les morts de la rue », 20 % ont plus de 60 ans.

Sur près de 40 000 consultations chez Médecins du Monde, les principales pathologies sont respiratoires, digestives, ostéo-articulaires ou concernent des maladies de la peau. Près de 60 % des patients souffrent d’une pathologie chronique, beaucoup ayant un recours tardif aux soins. Une enquête3 auprès de personnes mal logées en Île-de-France a mis en évidence la fréquence (31 % de la population) de troubles psychiatriques sévères (psychotiques, anxieux ou troubles sévères de l’humeur), des addictions (29 %) à des substances psychoactives, la dépendance à l’alcool (21 %) ou au cannabis (16 %).

Aux difficultés d’accès au logement s’ajoutent souvent des problèmes d’accès à l’alimentation. Parmi les personnes reçues par Médecins du Monde4, 46 % déclarent ne pas avoir mangé pendant une journée entière, au moins une fois au cours du mois (la majorité des repas sont pris sur un lieu d’hébergement ou dans le cadre de distributions gratuites5). Être sans logement6 se traduit par une malnutrition : insécurité alimentaire (77 % des parents et 69 % des enfants), anémie (50 % des mères et 38 % des enfants), surpoids (38 % des mères et 22 % des enfants) et obésité (32 % des mères et 4 % des enfants). 80 % des enfants ont un retard de développement.

L’exposition aux intempéries est probablement une des conditions d’existence qui marque le plus la population de la rue – ce sur quoi focalise le terme « sans abri ». Le froid (dont se plaignent aussi 19 % des ménages logés, un chiffre en forte hausse7) est souvent l’élément perçu comme le plus dangereux. Or la chaleur tue autant, voire plus, par déshydratation8.


Les plus lus

« Annuler les dettes est un choix politique »

Dans un contexte de pandémie, que faire de la dette publique ? Pour l’économiste Gaël Giraud, son annulation est d’ores et déjà possible, grâce à la Banque centrale européenne. Dans un contexte de pandemie que faire de la dette publique Pour l'economiste Gael Giraud son annulation est d'ores et deja possible grace a la Banque centrale europeenne Depuis le debut de la pandemie le deficit budgetaire se creuse Le quoi qu'il en coute n...

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Resumé Faut il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible Regardons la Bible telle qu'elle est un livre à l'image de la vie plein de contradictions et d'inconséquences d'avancées et de reflux plein de violence auss...

Libéralisme et socialisme

Resumé Le libéralisme et le socialisme semblent s’opposer comme deux philosophies de l’homme et de la société. Pourtant, le socialisme est aussi une philosophie de la liberté. Resumé Le libéralisme et le socialisme semblent s'opposer comme deux philosophies de l'homme et de la société Pourtant le socialisme est aussi une philosophie de la liberté Les penseurs libéraux ne se sont pas privés d'attaquer violemment dès ses premières formulations la présomption fatale du socialisme...

Du même dossier

Les grands défis du parc social

Levier central de l’action publique, le logement social peine à répondre aux attentes actuelles. Il doit faire face à des besoins accrus et fournir une offre plus sociale encore, dans un contexte de hausse des prix qui freine la mobilité des locataires. Le modèle français, qui fait référence au niveau européen, est à l’heure des choix. Levier central de l'action publique le logement social peine à répondre aux attentes actuelles Il doit faire face à des besoins accrus et fournir...

[DIAPORAMA] Madame N. "Sans toit, qui suis-je ?"

Madame N. a connu les hébergements d’urgence avec sa fille. Elles vivent désormais dans un appartement, qu'elles louent. Que représente un toit quand on en a été privé ? Et comment apprivoise-t-on son nouveau logement ? Madame N a connu les hebergements d'urgence avec sa fille Elles vivent desormais dans un appartement qu'elles louent Que represente un toit quand on en a ete prive Et comment apprivoiseton son nouveau logement Ce diaporama a ete rea...

Scandale du mal-logement : si peu de bruit...

Le mal-logement mobilise peu l’opinion, qui semble s’habituer. Ceux qui le peuvent aspirent à se constituer ou à faire croître leur patrimoine et ceux qui en souffrent sont peu organisés. Il y a urgence à politiser le problème. Le mal logement mobilise peu l'opinion qui semble s'habituer Ceux qui le peuvent aspirent à se constituer ou à faire croître leur patrimoine et ceux qui en souffrent sont peu organisés Il y a urgence à politiser le problème La France compte 4 millions de p...

Du même auteur

La spirale du surendettement

Alors que la crise sanitaire fait basculer de nombreux foyers dans la précarité, les dettes contractées pour assurer ses besoins essentiels – logement, alimentation, études – renforcent la pauvreté. Dès lors, doivent-elles être honorées ? Alors que la crise sanitaire fait basculer de nombreux foyers dans la precarite les dettes contractees pour assurer ses besoins essentiels logement alimentation etudes renforcent la pauvr...

Convergence des refus

Refuser la misere Non pas la soulager la soigner mais la detruire Les mots d'Alwine de Vos van Steenwijk dans la revue Quart Monde en 1992 resonnent particulierement a l'approche de la journee mondiale du refus de la misere ce 17 octobre Celle ci n'est jamais acceptable parce qu'il n'y a pas de demi misere elle ne peut etre combattue par des demi mesures La misere est radicale au sens premier du terme enracinee au plus profond de la personne Ce 17 octobre plus de soixante dix associations dont ...

Wall-E, le robot émerveillé

Wall-E, personnage de dessin animé, est un robot−compacteur qui, entouré des déchets d’une humanité dégénérée, garde sa capacité d’émerveillement et sa persévérance. Au cœur des fictions se niche parfois l’inspiration. Wall E personnage de dessin anime est un robot compacteur qui entoure des dechets d'une humanite degeneree garde sa capacite d'emerveillement et sa perseverance Au coe...

1 Daniel Terrolle, « La mort des SDF à Paris : un révélateur social implacable », Études sur la mort, n°122, 2002, pp. 55-68.

2 Céline Vuillermoz, Albertine Aouba, Lise Grout, et al., « Estimation du nombre de décès de personnes sans domicile en France, 2008-2010 », Bulletin épidémiologique hebdomadaire, n°36-37, 17/11/2015, pp. 657-661.

3 Anne Laporte et Pierre Chauvin (dir.), « Rapport sur la santé mentale et les addictions chez les personnes sans logement personnel d’Île-de-France », Observatoire du Samusocial de Paris/Inserm, 2010, 224 p.

4 Marielle Chappuis, Estelle Thomas, Émilie Durand et Sophie Laurence, « Alimentation et risques pour la santé des personnes migrantes en situation de précarité : une enquête multicentrique dans sept centres d’accueil, de soins et d’orientation de Médecins du Monde France, 2014 », Bulletin épidémiologique hebdomadaire, n°19-20, 05/09/2017, pp. 415-422.

5 « Enquête auprès des personnes fréquentant les services d’hébergement ou de distribution de repas (dite Sans Domicile 2012) », Insee, 02/05/2016.

6 Stéphanie Vandentorren, Erwan Le Méner, Nicolas Oppenchaim et al., « Caractéristiques sociodémographiques et santé des familles sans logement en Île-de-France : premiers résultats de l’étude Enfams, 2013 », Bulletin épidémiologique hebdomadaire, n°36-37, 17/11/2015, pp. 679-685.

7 Fondation Abbé Pierre, « L’état du mal-logement en France 2017 », rapport annuel, n° 22, p. 403 et suivantes.

8 Vincent Girard, Pascale Estecahandy, Pierre Chauvin, « La santé des personnes sans chez soi. Plaidoyer et propositions pour un accompagnement des personnes à un rétablissement social et citoyen », rapport remis à Madame Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports, nov. 2009.


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules