Logo du site

Avoir un « chez soi », un problème ancien

« Eau et gaz à tous les étages », plaque émaillée sur la façade d'un immeuble parisien (6e arrondissement).
©Spiessens CC BY-SA 2.0
« Eau et gaz à tous les étages », plaque émaillée sur la façade d'un immeuble parisien (6e arrondissement). ©Spiessens CC BY-SA 2.0

Le problème du chez soi n’est pas nouveau en France. La plupart des questions posées ici auraient pu l’être à la fin du XIXe siècle. Les logements populaires d’alors étaient en effet insuffisants et indignes. L’offre ne répondait pas à la demande. Alors que la population urbaine augmentait lentement, mais sûrement, les investisseurs construisaient des « appartements » aux loyers rémunérateurs, avec des pièces distribuées depuis une entrée et un couloir et non des « logements » pour le peuple. Un logement, c’est directement sur le palier une chambre qui en commande parfois une autre. Les ouvriers ne pouvaient prétendre à mieux. Ils gagnaient autour de 1500 francs par an, avec de grandes différences selon les métiers et les lieux. Un loyer de 300 F par an était donc très lourd. La ville de Paris dégrevait d’impôts les logements loués moins de 300 et moins de 500 F par an. Sur un million de logements, 41 % coûtaient moins de 300 F et les trois-quarts moins de 500 F. Les pauvres ne pouvaient louer que des logements misérables. Voici en 1910 une couturière du XIIIe arrondissement qui gagne 2 F par jour et ne vivrait pas sans l’assistance de la mairie : pour 160 F par an, elle dispose d’une pièce d’environ 3,50 m2 et d’« une petite cuisine de 2 m 30 sur 1 m 30 avec les portes branlantes et les fenêtres disloquées1 », dans un immeuble avec W.-C. sur le palier et eau dans la cour, alors que souvent les W.-C. sont dans la cour et l’eau dans la rue, à la fontaine. Ces immeubles dits « de rapport » étaient mal entretenus, les propriétaires répugnant à faire des travaux. Il faudra des années pour raccorder les eaux usées aux égouts et amener l’eau à tous les étages – je ne dis pas dans tous les logements. Peu rentable, le

Cet article est réservé aux abonné.e.s

vous pouvez l'acheter à l'unité ou par Dossier
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

Revue-Projet.com offre l'accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules