Logo du site

La Revue Projet, c'est...

Une revue bimestrielle, exigeante et accessible, au croisement entre le monde de la recherche et les associations de terrain.

Dossier : En notre nom. La représentation en question

Un monstre en gestation ? Introduction

©
© "Le théâtre des négociations" Théâtre Nanterre-Amandiers - mai 2015 / Martin Argyroglo

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. » Cette citation d’Antonio Gramsci peut nous aider à comprendre la situation politique que nous traversons actuellement en France. Le niveau d’abstention historique lors des dernières élections municipales met à mal la légitimité des élus locaux. Les maires, pourtant les représentants politiques les plus appréciés des Français, se trouvent eux aussi confrontés à cette crise aiguë de confiance. Ce nouveau décrochage entre représentants et représentés marque la fin d’un cycle de la démocratie représentative. Le risque est réel de voir se renforcer l’attrait d’un régime autoritaire ou populiste comme au Brésil, aux États-Unis ou aux Philippines…

S’interroger sur nos pratiques ne nous condamne pas pour autant à l’apathie politique. Les bouleversements actuels peuvent aussi appeler à une réaction radicalement différente, ouvrant des perspectives et conduisant à un renouveau de la vie politique. Car il s’agit bien de retrouver le pouls de la démocratie.

Sans représentants, ni la démocratie ni la vie politique ne fonctionnent à l’échelle d’un pays.

À l’occasion du 3e volet de notre série politique, nous souhaitons revisiter la question de la représentation. Sans représentants, ni la démocratie ni la vie politique ne fonctionnent à l’échelle d’un pays. Il est illusoire de concevoir l’organisation du bien commun et la gouvernance par la participation de tous les citoyens à toutes les décisions et à tous les stades. Mais une question fondamentale a été négligée, voire ignorée, par de nombreuses institutions : comment participer à la vie politique, à la gestion du collectif, sans réfléchir sérieusement à la manière dont nous sommes représentés ? Sans doute avons-nous donné trop d’importance aux élections et accordé une marge de manœuvre excessive aux élus.

Nous donnerons ici la parole à trois députés, tout en ouvrant la réflexion au monde syndical, associatif et à l’Église catholique. Nous verrons aussi différents exemples illustrant un renouveau de la représentation. Il sera finalement question de nouveaux enjeux pour l’avenir de la représentation : la nature, les non-humains peuvent-ils et doivent-ils être représentés ? Ces perspectives nous invitent à innover, comme l’a fait la Convention citoyenne pour le climat par le tirage au sort. Ce dossier engage, en fin de compte, à dépasser l’opposition entre représentation et participation. Comme le soulignent plusieurs articles, il est urgent de mieux conjuguer démocratie représentative et démocratie participative en accordant un réel crédit à la société civile. Le philosophe Alain Cugno, quant à lui, nous invite, en conclusion, à repenser la représentation sur de nouvelles bases.



Sommaire du dossier

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Endettement, maux et bienfaits

Resumé L’endettement est devenu le levier le levier de l’économie. L’ouverture qu’il propose sur l’avenir est aussi un risque, une chaîne, inégalement supportés. Au début du XVIIIe siècle, Bernard de Mandeville avait fait scandale en publiant la Fable des abeilles : il y expliquait que la dépense ostentatoire des uns permettait de faire travailler les autres, donc contribuait à faire fonctionner la société correctement. Il en est de même aujourd’hui de l’endettement. Sans lui, l’économie contemp...

L'engagement politique dans la chaîne des générations

Dans un climat politique désenchanté, les jeunes s’engagent de façon intermittente, protestataire, pragmatique. A la question de savoir si les jeunes générations d’aujourd’hui sont plus ou moins politisées, plus ou moins engagées, que celles qui les ont précédées, on ne peut répondre de façon simple et univoque. Car toute génération nouvelle reprend en partie les usages de la citoyenneté et les modes de participation politique de celles qui l’ont précédée, mais elle les recompose et les réinvent...

Du même dossier

Démocratie et représentation

Depuis les révolutions politiques des XVIIIe et XIXe siècles, la représentation est indissociable de nos régimes. Pour autant, elle n’est pas une condition suffisante, ni même nécessaire, de la démocratie. Quelles conceptions de la représentation ont jalonné l’histoire des régimes modernes ? Dans le sens commun, démocratie et représentation sont combinées, au point de paraître indissociables. Au mieux obse...

Représentation : La parole à deux députés

Élus au suffrage universel direct, les députés sont les représentants du peuple et des territoires qui les ont élus. Pour autant, reflètent-ils la diversité de notre société ? Les lois qu’ils élaborent sont-elles toujours l’expression de la « volonté générale » ? Deux députés de sensibilité différente répondent à nos questions*. * Une grille...

Église catholique : où sont les femmes ?

Les femmes, omniprésentes dans l’Église catholique, restent invisibles dans les lieux de décision. Malgré les difficultés et les résistances, une évolution semble pourtant se dessiner. Parler de la représentation des femmes dans l’Église catholique, dans un dossier qui aborde surtout le fonctionnement de la démocratie, ne va pas de soi1. L’Église n’est pas une démocratie, elle cherche à vivre la communion. Communion à l’intérieur d’une commu...

Du même auteur

« Les maires sont plus pragmatiques que les élus nationaux »

La lutte contre le réchauffement climatique mobilise aujourd’hui une centaine de maires de grandes métropoles, coalisés au sein du réseau C40. Entretien avec Caterina Sarfatti, directrice du programme « Action climatique inclusive ». Pourquoi les métropoles, au niveau mondial, vous semblent-elles la bonne échelle d’action contre le réchauffement climatique ?Caterina Sarfatti – La majorité des métropoles du réseau C40 sont d’ores et déjà très for...

En vert et contre tout

Reconnaissons-le, écologie et politique ne font pas toujours bon ménage ! La prise en compte des enjeux écologiques dans l’action politique et dans l’organisation sociale reste lente, difficile et parfois décourageante face à la gravité des enjeux. Comment se fait-il que la France, pays hôte de la COP21, ait à nouveau manqué l’objectif qu’elle s’était fixé pour 2019, réduisant ses émissions de 0,9 % au lieu des 1,5 % visés ? Le Haut conseil pour le climat le souligne dans son rapport 2020 : « L...

Écologie, passer le relais

Dans une période qui risque de nous laisser pantois, il existe des réflexions qui ouvrent de nouvelles perspectives. Après « où atterir ? », le philosophe et sociologue Bruno Latour se demande « où suis-je ? ». On a comme l’impression de se retrouver dans une classe de rattrapage, en présence d’élèves en difficulté qui espèrent revenir aussi vite que possible au « monde d’avant ». Mais le maître se livre à une leçon de métaphysique. Et, en bon pédagogue, plutôt que d’asséner des connaissances, ...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules