Logo du site
Dossier : En notre nom. La représentation en question

Un monstre en gestation ? Introduction

©
© "Le théâtre des négociations" Théâtre Nanterre-Amandiers - mai 2015 / Martin Argyroglo

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. » Cette citation d’Antonio Gramsci peut nous aider à comprendre la situation politique que nous traversons actuellement en France. Le niveau d’abstention historique lors des dernières élections municipales met à mal la légitimité des élus locaux. Les maires, pourtant les représentants politiques les plus appréciés des Français, se trouvent eux aussi confrontés à cette crise aiguë de confiance. Ce nouveau décrochage entre représentants et représentés marque la fin d’un cycle de la démocratie représentative. Le risque est réel de voir se renforcer l’attrait d’un régime autoritaire ou populiste comme au Brésil, aux États-Unis ou aux Philippines…

S’interroger sur nos pratiques ne nous condamne pas pour autant à l’apathie politique. Les bouleversements actuels peuvent aussi appeler à une réaction radicalement différente, ouvrant des perspectives et conduisant à un renouveau de la vie politique. Car il s’agit bien de retrouver le pouls de la démocratie.

Sans représentants, ni la démocratie ni la vie politique ne fonctionnent à l’échelle d’un pays.

À l’occasion du 3e volet de notre série politique, nous souhaitons revisiter la question de la représentation. Sans représentants, ni la démocratie ni la vie politique ne fonctionnent à l’échelle d’un pays. Il est illusoire de concevoir l’organisation du bien commun et la gouvernance par la participation de tous les citoyens à toutes les décisions et à tous les stades. Mais une question fondamentale a été négligée, voire ignorée, par de nombreuses institutions : comment participer à la vie politique, à la gestion du collectif, sans réfléchir sérieusement à la manière dont nous sommes représentés ? Sans doute avons-nous donné trop d’importance aux élections et accordé une marge de manœuvre excessive aux élus.

Nous donnerons ici la parole à trois députés, tout en ouvrant la réflexion au monde syndical, associatif et à l’Église catholique. Nous verrons aussi différents exemples illustrant un renouveau de la représentation. Il sera finalement question de nouveaux enjeux pour l’avenir de la représentation : la nature, les non-humains peuvent-ils et doivent-ils être représentés ? Ces perspectives nous invitent à innover, comme l’a fait la Convention citoyenne pour le climat par le tirage au sort. Ce dossier engage, en fin de compte, à dépasser l’opposition entre représentation et participation. Comme le soulignent plusieurs articles, il est urgent de mieux conjuguer démocratie représentative et démocratie participative en accordant un réel crédit à la société civile. Le philosophe Alain Cugno, quant à lui, nous invite, en conclusion, à repenser la représentation sur de nouvelles bases.



Sommaire du dossier

Les plus lus

« Annuler les dettes est un choix politique »

Dans un contexte de pandémie, que faire de la dette publique ? Pour l’économiste Gaël Giraud, son annulation est d’ores et déjà possible, grâce à la Banque centrale européenne. Dans un contexte de pandemie que faire de la dette publique Pour l'economiste Gael Giraud son annulation est d'ores et deja possible grace a la Banque centrale europeenne Depuis le debut de la pandemie le deficit budgetaire se creuse Le quoi qu'il en coute n...

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Resumé Faut il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible Regardons la Bible telle qu'elle est un livre à l'image de la vie plein de contradictions et d'inconséquences d'avancées et de reflux plein de violence auss...

Libéralisme et socialisme

Resumé Le libéralisme et le socialisme semblent s’opposer comme deux philosophies de l’homme et de la société. Pourtant, le socialisme est aussi une philosophie de la liberté. Resumé Le libéralisme et le socialisme semblent s'opposer comme deux philosophies de l'homme et de la société Pourtant le socialisme est aussi une philosophie de la liberté Les penseurs libéraux ne se sont pas privés d'attaquer violemment dès ses premières formulations la présomption fatale du socialisme...

Du même dossier

« Notre démocratie ne représente que les plus riches »

Il n’y a quasiment plus de représentants des catégories populaires parmi les élus, et ce sont essentiellement les plus riches qui financent les partis et les campagnes électorales. Face à ce véritable problème démocratique, la création de « bons pour l’égalité démocratique » pourrait être une solution. Il n'y a quasiment plus de representants des categories populaires parmi...

La grande remise en question des Petits frères des pauvres

En 2004, l’association des Petits frères des pauvres s’est emparée de la question de la représentation. Objectif : prendre réellement en considération l’ensemble des acteurs, salariés, bénévoles et personnes âgées accompagnées. Une expérience contrastée et riche d’enseignements. En 2004 l'association des Petits freres des pauvres s'est emparee de la question de la representation...

Démocratie et représentation

Depuis les révolutions politiques des XVIIIe et XIXe siècles, la représentation est indissociable de nos régimes. Pour autant, elle n’est pas une condition suffisante, ni même nécessaire, de la démocratie. Quelles conceptions de la représentation ont jalonné l’histoire des régimes modernes ? Depuis les revolutions politiques des XVIIIe et XIXe siecles la representation est indissociable de nos regimes Pour...

Du même auteur

Faut-il toujours payer ses dettes ?

La dette publique francaise devrait depasser les 120 du produit interieur brut pour la seule annee 2020 soit pres de 80 000 euros par menage Ces chiffres donnent le vertige Il faudra bien a un moment donne payer la facture La dette n'estelle pas liee par definition au devoir de rembourser Qui n'a pas entendu ce discours voire ce dogme difficilement contestable On peut pourtant reinterroger cette pretendue evidence morale comme nous y invite David Graeber L'anthropologue americain retrace 5 000 ...

Le droit de manifester menacé

Arrete e s pour avoir manifeste La loi comme arme de repression des manifestant e s pacifiques en France titrait un recent rapport d'Amnesty International Defiler pacifiquement exposetil au risque de finir en garde a vue Y atil une volonte politique de penaliser le fait de manifester tout comme ce fut le cas rappelezvous de certains actes de solidarite avec des exiles Ou plus simplement le gouvernement veutil instiller une peur diffuse afin de limiter le nombre de manifestants s'etant trouve de...

La solidarité, notre ciment collectif

Apres un printemps passe en confinement beaucoup attendent avec impatience les vacances d'ete Le moment de souffler et de prendre le temps de vivre a son propre rythme Personnellement je poursuivrai le tour du parc de la Vanoise entrepris depuis trois ans Marcher c'est retrouver des gestes simples et cette petite melodie dont parle Nietzsche Il faut avoir une petite musique en soi pour faire danser le monde La reprise nous le savons sera difficile a bien des egards Sur quoi allonsnous construir...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules