Logo du site
Dossier : Fécondité : un enjeu pour la planète ?

La « capacité humaine » de la Terre

the Lake traffic jam © Claus Rebler
the Lake traffic jam © Claus Rebler
Combien d'humains la Terre peut-elle (sup)porter ? Les estimations varient de 1 à 1000... La question demeure, mais la réponse ne saurait être absolue. Elle soulève des enjeux de justice, interroge nos modes de vie et invite à des arbitrages.

Il y a deux mille ans, la population de la Terre se chiffrait probablement entre 100 et 300 millions d’êtres humains1. Passée à un milliard d’individus entre 1800 et 1830, elle s’établit à 7,5 milliards en 2017 et devrait gagner 1 milliard supplémentaire au cours des douze prochaines années. Bien que la population mondiale ait doublé entre 1970 et 2017 (de 3,7 milliards environ aux 7,5 milliards actuels), les experts se disputent toujours pour savoir s’il faut escompter un nouveau doublement qui la porterait à 15 milliards. Pourtant, les projections des Nations unies établies en 2015 pour l’Afrique – le continent au revenu par personne de loin le plus faible et au taux d’accroissement démographique de loin le plus rapide – prévoient un quasi-quadruplement de la population entre 2015 et 21002.

Une femme met en moyenne 2,5 enfants au monde pendant sa vie : ce taux dépasse encore les 2,1 enfants par femme qui permettraient de stabiliser la population à long terme. À ce rythme (+ 1,2 % par an), la population devrait doubler au cours des 59 prochaines années. Mais il est peu probable que ce taux reste constant. Au contraire, le nombre moyen d’enfants par femme et le taux de croissance démographique mondial devraient continuer de baisser, suivant la tendance du dernier demi-siècle.

Une planète capable de nous supporter ?

La croissance rapide de la population n’a pas empêché l’amélioration, en moyenne, du bien-être humain. Les estimations des Nations unies montrent que l’espérance de vie à la naissance au niveau mondial (ou la durée moyenne de la vie) est passée de 46 ans dans les années 1950-1955 à 70 ans en 2010-2015. En 2015, elle était en moyenne de 60 ans en Afr

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules