Logo du site
Dossier : Fécondité : un enjeu pour la planète ?

L'introuvable gouvernance mondiale des populations

© Sanjitbakshi
© Sanjitbakshi
En 1994, au Caire, les Nations unies ambitionnaient de stabiliser la population mondiale... Vœu pieu ? Hormis en faveur du développement et de l'amélioration du statut de la femme, difficile de trouver un consensus !

Face à l’ampleur de la croissance démographique mondiale et à son accélération au milieu du XXe siècle, les appels à une nécessaire maîtrise de la fécondité mondiale ont été nombreux. Dès 1954, les auteurs du pamphlet The Population Bomb1 ont voulu sensibiliser l’opinion publique au danger d’une explosion démographique pour l’avenir de la planète, d’autant plus qu’elle risquait à leurs yeux d’être favorable à l’expansion du communisme… Nombreux ont été par la suite ceux qui ont dénoncé le problème de la population mondiale, soit en raison d’un excès d’êtres humains sur Terre, soit du fait d’une augmentation trop rapide de leur nombre.

La communauté internationale s’est émue d’une croissance qui risquait de compromettre le développement économique. L’objectif d’une stabilisation du nombre d’individus sur terre a été clairement explicité lors de la Conférence mondiale sur la population au Caire en 1994. Mais ne s’agit-il pas là d’un vœu pieux ? De quels moyens disposent vraiment les Nations unies pour favoriser une « croissance zéro » de la population mondiale, alors que chaque pays contribuant à la croissance globale est souverain et qu’agir sur les tendances démographiques, même à une échelle nationale, est moins simple qu’il n’y paraît ?

La population mondiale, entre mythe et réalité

Gouverner la population mondiale suppose son existence même. Dès la fin des années 1940, Alfred Sauvy parlait du « faux problème de la population mondiale » expliquant que, en l’absence d’un gouvernement mondial, il n’y avait guère que des populations française, japonaise, etc. La population mondiale est dans une large mesure une invention, comme le fait remarquer Hervé Le Bras, la tota

Cet article est réservé aux abonné.e.s

vous pouvez l'acheter à l'unité ou par Dossier
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

Revue-Projet.com offre l'accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules