Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Le vrai pouvoir des maires

Municipales, la bonne échelle ? Introduction

© Arnaud Roiné
© Arnaud Roiné

Les maires demeurent les représentants politiques les plus appréciés des Français. Le niveau de confiance à leur égard reste le plus élevé (71 %), bien avant tous les autres élus, locaux ou nationaux. « Les raisons de ce plébiscite tiennent à un ensemble d’éléments, alliant proximité et exemplarité. Quelle que soit la taille de la commune, les quatre premières qualités attendues d’un maire sont l’honnêteté (40 %), le respect des promesses (19 %), la proximité (18 %) et la compétence (14 %)1 ».
Dans un contexte de défiance à l’égard des politiques, la popularité de la figure du maire témoigne d’un espace où la démocratie garde tout son sens. Ces chiffres nous invitent aussi à prendre au sérieux la dimension spatiale. Un quartier, une usine, un terrain de football ou une paroisse renvoient à une histoire personnelle ou familiale. Loin de composer les éléments d’un simple décor, ces lieux demeurent des points d’ancrage et d’attachement.
Face à ce constat, explorons cette hypothèse : l’échelle municipale est-elle à privilégier pour oxygéner l’action publique ? Les politiques du proche seraient-elles plus inclusives et efficaces ? Comment appréhender alors les élections municipales de 2020 ?

Non seulement la question de la bonne échelle se complique, mais, plus généralement, ce sont les manières de faire la ville qui sont en pleine recomposition

Ancien maire de Grande-Synthe, Damien Carême nous parle du pouvoir réel de l’équipe municipale sur des sujets aussi importants que l’écologie sociale et les migrations. Un reportage à Saillans, village de la Drôme, relate la manière dont des habitants inventent une nouvelle forme de démocratie.
Pour autant, un des enjeux majeurs du scrutin municipal se situe aujourd’hui au niveau des intercommunalités. Ce mot quelque peu abscons évoque un millefeuille administratif. Devant l’obligation de réduire les dépenses publiques, les 35 294 communes que compte la France se sont regroupées en ensembles intercommunaux au nombre de 1 263 en 2018. Cette nouvelle organisation du territoire, qui n’est pas sans susciter craintes et critiques, nous conduit à décrypter les relations entre les communes et leur intercommunalité. Non seulement la question de la bonne échelle se complique, mais, plus généralement, ce sont les manières de faire la ville qui sont en pleine recomposition.

Les prochaines élections, en mars 2020, permettront enfin d’évaluer dans quelle mesure le mouvement des « gilets jaunes » investira la politique locale. Quant aux jeunes de l’association Tous Élus, l’échelon municipal représente à leurs yeux « la marche la moins haute pour entrer en politique ». Après un dossier sur le débat, la Revue Projet vous invite à prolonger la réflexion engagée dans le cadre de sa série « Réinvestir la démocratie » (2019/2022).

Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L’homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des...

Aux origines du patriarcat

On entend parfois que le patriarcat serait né au Néolithique, près de 5 000 ans avant notre ère. Avant cela, les femmes auraient été libres et puissantes. Les données archéologiques mettent en doute cette théorie. De très nombreux auteurs, de ce siècle comme des précédents, attribuent la domination des hommes sur les femmes à l’essor de l’agriculture, lors du Néolithique. Cette idée est largement reprise dans les médias, qui p...

Du même dossier

Le garant de la fraternité

Nombre de questions sociales ne relèvent plus de l’échelon municipal. Les départements auraient-ils siphonné le pouvoir du maire ? Non. Car en tant qu’acteur local de référence, ce dernier doit veiller à ce que chaque citoyen accède à ses droits. Le maire est souvent le dernier recours de ceux qui se sentent oubliés. La crise des « gilets jaunes » et le grand débat ont particulièrement mis en évidence la figure emb...

Maires Courage

À force de se focaliser sur les couleurs des mairies, on a tendance à oublier les hommes et les femmes qui s’engagent dans la vie municipale. Les conditions actuelles d’exercice des mandats locaux laissent pourtant à désirer. Il est temps de mettre en place de nouvelles règles statutaires pour revivifier la démocratie locale. Il est malaisé de rendre compte de l’impact d’une activité élective sur la vie de tous les jours, même si de multiples...

Être maire, « la plus compliquée et la plus belle des fonctions »

Longtemps maire de Grande-Synthe (Hauts-de-France), Damien Carême est aujourd’hui député européen. Évoquer ce changement d’échelle, c’est interroger la capacité d’agir de nos élus et parler du vrai pouvoir des maires… Comment voyez-vous la fonction du maire comme élu politique ?Le maire est l’élu qui bénéficie encore aujourd’hui d’une confiance importante auprès de sa population. Il ne doit ni la tromper, ni en...

Du même auteur

La flemme ou la flamme ?

Certaines idées reçues ont la vie dure : les jeunes seraient moins investis au travail, voire ne voudraient plus travailler. En un mot, ils seraient devenus paresseux ou, tout simplement, obsédés par les RTT, le télétravail et les loisirs. Ces préjugés envers la jeunesse ne sont pas nouveaux.Pourtant, le récent rapport de l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) et de l’institut Terra nova dépeint une réalité tout autre : les moins de 30 ans sont « tout aussi investis dans leur travail et ...

L’entreprise : un enjeu démocratique

Face à la perte de sens de nombreux salariés vis-à-vis de leur travail, François Ruffin, journaliste et député, et Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l’Europe, appellent à redonner du pouvoir de décision aux travailleurs.  Cet entretien croisé entre François Ruffin et Jean-Noël Barrot a eu lieu dans le cadre de l’université populaire d’Esprit civique, les 14 et 15 octobre 2023 à Cluny, e...

Cinq ans de sagacité

Le Pacte du pouvoir de vivre fête ses cinq ans d’activité en ce mois de mars. Cet anniversaire est réconfortant, car il témoigne de la vitalité du Pacte et de sa capacité à fabriquer de l’unité entre des associations, des fondations, des mutuelles ou encore des syndicats engagés pour une société plus écologique, sociale et démocratique.Plus de soixante-cinq organisations parmi les plus importants acteurs des solidarités sont réunies dans ce collectif. Chacun des membres est invité à dépasser so...

1 Deuxième enquête de l’Observatoire de la démocratie de proximité, Association des maires de France et Sciences Po, Cevipof, Martial Foucault, juillet 2019.


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules