Logo du site
Dossier : L’éducation a-t-elle un genre ?

Quel genre de famille êtes-vous ?

© istockphoto.com/TatyanaGl
© istockphoto.com/TatyanaGl

Dans une famille « modèle » sont reproduits les rôles féminins et masculins traditionnellement acceptés. La famille « module » au contraire laisse place à une plus large pluralité de manières d’être. Et si la famille était autre chose que le lieu de reproduction d’une norme ou d’un statut ?


Parlons du genre !
« Pour débattre sereinement du genre, il importe d’accepter que se confrontent des visions différentes de ce que faire société veut dire. C’est ce que nous avons voulu faire avec ce numéro. » Aurore Chaillou, rédactrice en chef adjointe de la « Revue Projet »
Retrouvez l’édito « Parlons du genre ! » présentant la démarche de notre question en débat « L’éducation a-t-elle un genre ? ».

Chaque famille invente une manière de se penser, de se vivre et de se confronter à la différence des âges, des sexes et des désirs. Ce n’est que dans les cas limites ou des exercices de pensée – les enfants sauvages ou le Mowgli d’un Kipling – que la famille s’estompe au profit d’une éducation « selon la nature ». Dans la belle langue de la Renaissance, Montaigne écrivait, pour parler de l’éducation des enfants, « De l’institution des enfants 1 ». De fait, l’éducation est une institution instituante : elle contribue à faire advenir une manière d’être humain en un monde, à commencer par une famille, porteuse de son style relationnel (un air de famille) et d’une manière de se comprendre comme garçon ou comme fille dans ses relations à soi (l’estime ou la mésestime de soi qu’on y encourage selon qu’on valorise ou non les garçons ou les filles), aux autres (une manière de vivre la coéducation dans la distribution des tâches domestiques) et à la nature (les liens de la famille avec les animaux, les végétau

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules