Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : L’éducation a-t-elle un genre ?

Questions d’adolescents Amour, corps, estime de soi

© iStockphoto.com/Nkarol
© iStockphoto.com/Nkarol
Ils ont entre 10 et 17 ans et s’interrogent sur l’amour, l’amitié, l’estime de soi, leur corps, la normalité… Ils ont confié leurs questions aux rédactions d’« Okapi » et « Phosphore » par courrier, par courriel ou via les chaînes YouTube des deux magazines. Florilège de questions complexes et existentielles.

Le regard des autres

« Est-ce qu’on est tous égaux ? »
« Comment être moins touchée par le regard des autres ? »
« Comment vaincre sa timidité et aller vers les gens ? »
« Comment faire face à la rumeur ? »
« Comment assumer son corps ? »
« Pourquoi il faut être dans les codes pour que les gens nous trouvent beaux ? »

 

Être soi

« Je ne sais pas qui je suis, qui je veux être, ce que j’aime vraiment. J’ai peur d’avoir des amis et d’être triste. Comment faire pour être mieux, pour découvrir qui je suis ? »

« Cher Okapi je rêve de faire du foot mais mes parents ne sont pas d’accord car ils disent que c’est un sport de garçon (je suis une fille). En plus, je connais toutes les équipes, les stades, les joueurs, le blason, que faire ?!?? »

« Au collège, j’ai beaucoup d’amies filles, mais peu d’amis garçons. Des personnes viennent me voir en me disant que je suis une fille manquée et cela me déplaît. Que faire ? »

« Je suis garçon manqué. Je joue très souvent avec des garçons, j’ai une coupe et un style vestimentaire plutôt masculin d’après les filles de ma classe. Des fois on me gronde parce que je suis dans les toilettes des filles. Help ! »

« J’aimerais faire de la danse contemporaine mais mon père ne veut pas. Il dit que la danse, c’est pour les filles. J’essaye de le convaincre, mais il ne veut rien entendre. »

 

Entre amour et amitié

« Salut, je suis en 3e. Depuis le début d’année j’ai l’impression d’être plus attirée par les filles que par les garçons mais je ne suis sûre de rien. Plusieurs garçons ont demandé à sortir avec moi mais je les refoule tous parce que j’ai peur d’une relation et je n’arrive pas à voir ce que c’est qu’aimer en amour. Il y a dans le collège une professeure très jolie et sympa, j’ai presque l’impression d’avoir des sentiments pour elle, j’en ai honte et j’ai une fois essayé de parler de mon attirance pour les filles à une amie et elle m’a un peu rejetée et depuis elle me regarde un peu bizarrement même si avec le temps ça se tasse. Je ne sais pas comment réagir face à tout ça. Je sais que mon orientation sexuelle n’est pas « définitive » mais le regard des autres me perturbe beaucoup. Désolé si mon message n’est pas très clair. J’espère avoir une réponse ! »

« Comment se débarrasser de la peur de ne pas trouver quelqu’un qui nous correspond ? »

« Donner son numéro à un homme, c’est être une fille facile ? »

« À 17 ans je n’ai jamais eu de petit copain est ce que c’est grave et comment y remédier ? »

« Comment faire la différence entre l’amitié et l’amour ? »

Un grand merci aux équipes de David Groison et Christophe Fernandez pour leur aide et l’envoi des questions reçues par Okapi et Phosphore.

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Avancées et faiblesses de la démocratie

Resumé Les avancées de la gouvernance démocratique sont considérables. Mais les systèmes légaux sont fragiles, et les disparités sociales profondes. La société civile manifeste une grande vitalité. Dès leur indépendance vis-à-vis du joug colonial, les pays d’Amérique latine se sont dotés de constitutions proclamant la suprématie de la souveraineté populaire comme unique source de légitimité politique et, très tôt, des élections ont été organisées. Pourtant, l’histoire – durant la majeure partie ...

Rôle et nature de l'actionnariat dans la vie des entreprises

Resumé Si la croissance rentable est le principal objectif pour les actionnaires, elle ne peut être leur seule visée. Il importe de mettre en œuvre des processus qui précisent les modes de relation avec les dirigeants de l’entreprise. Celle-ci a les actionnaires qu’elle mérite : seront-ils les partenaires du développement social ? De nombreuses situations récentes ont montré l’influence grandissante des actionnaires. Dernier exemple en date, en France, celui de Danone : après avoir renoncé à acq...

Du même dossier

Parlons du genre !

Faire des études supérieures, choisir sa profession, percevoir un salaire, ouvrir un compte bancaire… Autant d’actions que les Françaises ne pouvaient accomplir sans l’autorisation de leur mari il y a quatre-vingts ans. En droit, l’égalité hommes/femmes a énormément progressé. Dans les faits, nombre d’inégalités persistent. Si les filles réussissent en moyenne mieux à l’école que les garçons, elles sont moins nombreuses à s’orienter vers des professions socialement et financièrement valorisées....

À quoi sert la mixité filles/garçons à l’école ?

Malgré des écoles mélangeant filles et garçons, il existe encore des métiers où l’on trouve près de 100 % de femmes, d’autres 100 % d’hommes. Pourtant, l’égalité passe par la mixité des carrières et des filières. Faire advenir cette mixité nécessite de s’interroger en profondeur sur les facteurs responsables de cette situation. Parlons du genre !« Pour débattre sereinement du genre, il importe d’accepter que se confrontent des visions différentes de ce que faire société veut dire. C’est ce que n...

Éduquer à l’autre. En classe, quelles propositions ?

L’éducation affective, relationnelle et sexuelle est un défi tant pour les jeunes que pour les adultes. Elle nécessite de pouvoir débattre sereinement de sujets tabous. Comment s’y préparer ? Parlons du genre !« Pour débattre sereinement du genre, il importe d’accepter que se confrontent des visions différentes de ce que faire société veut dire. C’est ce que nous avons voulu faire avec ce numéro. » Aurore Chaillou, rédactrice en chef adjointe d...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules