Logo du site
Dossier : L’éducation a-t-elle un genre ?

Être père à l’heure du genre

© iStockphoto.com/Halfpoint
© iStockphoto.com/Halfpoint
Si, au sein des familles, certains stéréotypes ont été bousculés, la figure du père reste bien distincte de celle de la mère, estiment un certain nombre de psychanalystes.

Parlons du genre !
« Pour débattre sereinement du genre, il importe d’accepter que se confrontent des visions différentes de ce que faire société veut dire. C’est ce que nous avons voulu faire avec ce numéro. » Aurore Chaillou, rédactrice en chef adjointe de la « Revue Projet »
Retrouvez l’édito « Parlons du genre ! » présentant la démarche de notre question en débat « L’éducation a-t-elle un genre ? ».

On les croise tôt le matin, sur le chemin de l’école. Avec poussette et sac d’ordinateur. Vantés à longueur de magazines pour leur sens de l’écoute et leur art de mixer une purée maison, les « nouveaux » pères auraient renversé la table des représentations traditionnelles. Ils seraient plus proches de leurs enfants, n’hésiteraient pas à les « materner ». Pour autant, les pères sont-ils devenus des mères comme les autres ?

La question mérite d’être abordée alors que la loi sur le mariage pour tous a ouvert la possibilité d’adoption aux couples homosexuels et que la procréation médicalement assistée pourrait être prochainement ouverte pour les couples de femmes. « Il faut néanmoins poser le débat en termes équilibrés », estime Jean Matos, chargé de mission à l’archevêché de Rennes, formateur et consultant auprès de l’Enseignement catholique pour l’éducation affective, relationnelle et sexuelle 1. « Le genre est une grille de lecture des rapports entre les femmes et les hommes dans tous les champs de la vie qui dépasse largement la question de la paternité. L’apport de ce courant

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules