Logo du site
Dossier : L’éducation a-t-elle un genre ?

Genre, sexe et violences Quelques chiffres à connaître

 © iStockphoto.com/Marcos Calvo
© iStockphoto.com/Marcos Calvo
Il n’est pas rare que les notions de violence, de sexe et de genre soient liées entre elles, un fait parfois accentué par la démocratisation d’Internet auprès des jeunes générations. Les statistiques suivantes permettent de se rendre compte de rapports de causalité parfois sous-estimés.

Les violences contre les femmes

Les enquêtes de l’Insee montrent qu’être femme et jeune surexpose aux violences1. Les injures proférées contre les femmes sont sexistes une fois sur trois, contre moins d’une fois sur vingt chez les hommes. En France, hors du ménage, une femme sur cinq âgée de 18 à 29 ans a essuyé des injures, une sur dix a subi des caresses et des baisers non désirés et autant des menaces. Pour les délits plus graves, 4 % d’entre elles ont subi une agression physique et 2 % un viol (contre moins de 1 % en moyenne pour l’ensemble de la population).

Des familles au cœur de la violence

Sur une année, on estime que 93 000 femmes âgées de 18 à 75 ans ont été victimes de viols et/ou de tentatives de viol et que 225 000 femmes ont été victimes de violences conjugales graves. Parmi celles-ci, 1 sur 6 a déposé plainte. 88 % des 110 000 victimes déclarées de violence en 2016 sont des femmes et pour 70 % d’entre elles, ces violences sont le fait de leur partenaire ou ex-partenaire.

En France, 145 000 enfants vivent dans un foyer où une femme a déclaré être victime de violences physiques et/ou sexuelles de la part de son conjoint ou ex-conjoint. 42 % de ces enfants ont moins de 6 ans. La prévalence des violences au sein du couple est identique en milieu rural et en milieu urbain.

L’âge du premier rapport sexuel

Aucune évolution significative des indicateurs n’est observée depuis quarante ans pour l’âge médian2 lors du premier rapport sexuel3 : 17,6 ans pour les filles et 17 ans pour les garçons, sans différence notable selon le milieu social. 33 % des filles et 23 % des garçons auront leur premier rapport après 19 ans. Si dans les années 1960, le premier rapport sexuel d’un homme sur cinq se faisait avec une prostituée, en 2007, cela était devenu rarissime. Quand la grande majorité des personnes interrogées déclarent avoir souhaité ce premier rapport « à ce moment-là », les jeunes filles reconnaissent plus souvent avoir eu un rapport non désiré (11 % contre 7 %), voire y avoir été forcées (1,7 % contre 0,3 % pour les garçons).

L’annonce de l’homosexualité

Selon une étude scientifique allemande, près d’un(e) adolescent(e) homosexuel (le) 4 sur cinq (18 %) affirme avoir tenté au moins une fois de mettre fin à ses jours. À l’annonce de leur homosexualité, plus de 50 % se sont heurtés à une réaction négative de la part de leur environnement familial et 2 sur 3 ont subi des violences verbales, voire physiques au sein de leur famille5.

Internet, sexe et harcèlement

12 % des jeunes affirment avoir été harcelés ou agressés sur Internet ou sur les réseaux sociaux : les filles plus souvent (13 %) que les garçons (11 %) 6. Notons qu’un quart des 18-22 ans estiment passer plus de cinq heures par jour sur les réseaux sociaux, 10 % y consacrant plus de huit heures chaque jour. 34 % voient des images sur Internet ou à la télévision qui les choquent ou leur font peur. 21 % des jeunes (dont 15 % des 14-17 ans) regardent de la pornographie au moins une fois par semaine et 9 % en ont une consommation quotidienne.

Nota bene : Les statistiques touchant à l’intimité sont à prendre avec des pincettes. Elles ne peuvent provenir que de sondages dont les réponses ne sont pas vérifiables. Quelles que soient les techniques pour assurer l’anonymat des réponses, elles ne suppriment pas les biais de compréhension des questions (les « violences sexuelles » ont-elles la même définition pour tous ?) ou l’évolution des définitions (la définition légale du viol a évolué au cours des années).

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Ce que l’écologie fait à la politique

Un demi-siècle après les premières alertes scientifiques, l’écologie a bel et bien trouvé un débouché politique : de nouvelles instances, de nouveaux partis sont régulièrement mis sur pied. Mais pour faire advenir des changements politiques à la hauteur des enjeux, c’est notre cadre de pensée qu’il nous faut révolutionner. 1 « Écologisation » du politiqueLes enjeux écologiques sont désorm...

L’envol de la chouette

Le confinement mis en place pour contenir l’épidémie s’est traduit par toute une série de restrictions : limitation des déplacements, couvre-feu, port du masque… Comme les secouristes de haute montagne, nos comportements étaient dictés par une injonction à ne pas penser pour éviter une chute fatale. Un vent de liberté souffle à présent et l’on se réjouit de retrouver, petit à petit, nos libertés suspendues.Mais n’avançons-nous pas en terrain miné ? L’histoire nous enseigne que c’est dans les te...

Du même dossier

Parlons du genre !

Faire des études supérieures, choisir sa profession, percevoir un salaire, ouvrir un compte bancaire… Autant d’actions que les Françaises ne pouvaient accomplir sans l’autorisation de leur mari il y a quatre-vingts ans. En droit, l’égalité hommes/femmes a énormément progressé. Dans les faits, nombre d’inégalités persistent. Si les filles réussissent en moyenne mieux à l’école que les garçons, elles sont moins nombreuses à s’orienter vers des professions socialement et financièrement valorisées....

Quel genre de famille êtes-vous ?

Dans une famille « modèle » sont reproduits les rôles féminins et masculins traditionnellement acceptés. La famille « module » au contraire laisse place à une plus large pluralité de manières d’être. Et si la famille était autre chose que le lieu de reproduction d’une norme ou d’un statut ? Parlons du genre !« Pour débattre sereinement du genre, il importe d’accepter que se confrontent des visi...

À quoi sert la mixité filles/garçons à l’école ?

Malgré des écoles mélangeant filles et garçons, il existe encore des métiers où l’on trouve près de 100 % de femmes, d’autres 100 % d’hommes. Pourtant, l’égalité passe par la mixité des carrières et des filières. Faire advenir cette mixité nécessite de s’interroger en profondeur sur les facteurs responsables de cette situation. Parlons du genre !« Pour débattre sereinement du genre, il importe d’accepter que se confrontent des visions différentes de ce que faire société veut dire. C’est ce que n...

Du même auteur

Quel est le prix d’une vie ?

« Toute personne a un prix, l’important est de savoir lequel », disait cyniquement le narcotrafiquant Pablo Escobar. Le marché peut-il tout monétiser ? Le marché peut-il tout vendre et tout acheter ? Étonnamment, la réponse est positive à la première question et négative à la seconde. Et c’est souvent parce qu’on ne distingue pas ces deux questions qu’on se perd dans un labyrinthe sans sortie. L’achat ou la vente de certains biens, tels que la vie humaine, en modifie la nature.D’êtres libres, l...

Faut-il toujours payer ses dettes ?

La Revue Projet referme son dossier sur la dette en quatre points saillants. Retenons-en un : la dette est affaire de courage politique. Commençons par un point sémantique : « Faut-il »appartient au domaine de l’éthique. De fait, certaines dettes sont réputées immorales ou illégitimes, comme celles contractées dans les dictatures des pays du Sud ou le surendettement – souvent inévitable – de certaines familles en précarité. L’obligation renvoie également au juridique : ne pas payer les dettes pe...

La spirale du surendettement

Alors que la crise sanitaire fait basculer de nombreux foyers dans la précarité, les dettes contractées pour assurer ses besoins essentiels – logement, alimentation, études – renforcent la pauvreté. Dès lors, doivent-elles être honorées ? En 2008, à la suite de la crise immobilière aux États-Unis, dix millions de familles ont été expulsées de leur logement car elles ne pouvaient plus honorer leurs dettes. La crise du coron...

1 Lorraine Tournyol du Clos et Thomas Le Jeannic, Les violences faites aux femmes, Insee Première, n° 1180, 2008 ; Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), La lettre de l’Observatoire national des violences faites aux femmes, n° 4, 2014 ; Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), La lettre de l’Observatoire national des violences faites aux femmes, n° 12, 2017. Les pourcentages ont été arrondis pour plus de lisibilité.

2 Âge où 50 % de la population a eu son premier rapport sexuel.

3 Nathalie Bajos, Delphine Rahib et Nathalie Lydié, Genre et sexualité. D’une décennie à l’autre. Baromètre santé 2016, Santé publique France, 2018.

4 D’après plusieurs études (France, Canada, Usa), on estime à 1,5 % de la population ceux et celles qui « se reconnaissent être une personne LGBT », alors que 4 % affirment avoir eu des relations avec une personne de même sexe. Soulignons que 1,5 % représente une trentaine d’élèves pour une école de 2 000 jeunes

5 « Sie liebt sie. Er liebt er. » Étude berlinoise sur la situation psychosociale des adolescents homosexuels (217 personnes entre 15 et 27 ans), Administration du Sénat, Berlin, 1999.

6 Ces chiffres et ceux qui suivent proviennent d’une enquête Ipsos, « Les addictions chez les jeunes », Fonds actions addictions, Fondation Gabriel Péri, Fondation pour l’Innovation politique, 2018.


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules