Logo du site
Dossier : Cultiver l’emploi, PAC ou pas cap ?

La PAC fait sa mue

© Philippine Brenac
© Philippine Brenac

Et une réforme. Une de plus. La Politique agricole commune se prépare à sa grande mue post-2020. Ses inspirateurs, Commission de Bruxelles en tête, la promettent plus équitable, plus durable et plus en phase avec les préoccupations environnementales, dans le sillage du Pacte vert européen. Plus « humaine », en somme ? Ces nobles objectifs supposent de mobiliser une population agricole, et plus largement rurale, dont les effectifs n’ont cessé de diminuer en soixante ans d’application de la PAC. Et pour cause.

En amenant la question de l’emploi au centre du présent dossier, en partenariat avec la CFTC et la CFTC Agri, la Revue Projet a voulu s’emparer du grand absent de la politique agricole européenne depuis ses débuts. La PAC n’a, en effet, jamais inclus l’emploi dans ses priorités. Elle a même contribué à réduire le nombre d’actifs en agriculture en scellant le passage du monde paysan d’hier au secteur agricole d’aujourd’hui, nous rappelle dans ce dossier Jean-Marie Séronie. Les politiques nationales ont tout autant posé le primat de l’agrandissement des exploitations sur l’installation de nouveaux agriculteurs, comme l’analyse dans la foulée Gilles Bazin.

La PAC n’a jamais inclus l’emploi dans ses priorités.

Plusieurs réformes antérieures ont tenté de corriger cette tendance : celle de 1999, promotrice d’un second pilier de financement dédié au développement rural (cf. p. 44) ; celle de 2003, diminuant les aides directes aux grandes exploitations ; celle de 2013, les réorientant par le paiement redistributif au profit des petites, tout en favorisant des pratiques plus vertueuses. Or ces mesures, également destinées à soutenir la croissance et l’emploi, n’ont démontré qu’un impact relatif sur ce dernier.

L’attractivité du secteur agricole passerait-elle alors par des aides conditionnées au respect des règles de temps, de sécurité et de santé au travail ? Soutenue par le Parlement européen, cette proposition ne convainc pas tous les acteurs, notent Cécile Détang-Dessendre et Laurent Piet. D’aucuns plaident pour des aides calculées en fonction du nombre de personnes employées (les « actifs ») et non plus des hectares. Séduisante sur le papier, rétorquent Hervé Guyomard et Vincent Chatellier, la solution ferait aussi des perdants parmi les États membres.

C’est précisément de ces derniers que dépendra le succès de la PAC actuellement renégociée, à la faveur d’une marge de manœuvre accrue. Cette subsidiarité, sinon cette renationalisation, de la PAC justifie des craintes de distorsion de concurrence et de « moins-disant » environnemental, selon le diagnostic de Pierre Dupraz. Pour autant, le monde agricole a su développer ses propres laboratoires d’innovation sociale, technique et pratique grâce au modèle coopératif. Comme en témoignent Luc Vermeulen et Dominique Chargé, la réponse des territoires aux défis présents n’ira pas sans le maintien et le renouvellement des acteurs de la ruralité. Le vivier des petites exploitations, détaillé par Sophie Thoyer et Pauline Lécole, dessinerait justement un modèle à la fois générateur d’emplois et inscrit dans la transition agroécologique.

« La PAC marche sur des œufs », titrait la Revue Projet voici une décennie. L’actualité recharge le constat et invite au changement de paradigme que l’ancien commissaire européen Dacian Cioloş appelle de ses vœux : une PAC rebâtie sur des critères d’utilité sociale et environnementale. Et toujours européenne.


Sommaire du dossier

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

L'éducation à la citoyenneté

Resumé Quand des associations partagent leur expérience pour promouvoir civisme et citoyenneté. Projet – Comment expliqueriez vous l’importance d’une éducation à la citoyenneté ?Jean-Marie Montel – Elle est un préalable à toute autre forme d’éducation, car elle concerne chacun dans sa capacité à connaître et reconnaître l’autre, à être par lui-même, et dans sa relation avec les autres. Elle traverse par essence toutes les autres formes d’éducation.Dans l’éducation à la citoyenneté, deux éléments...

Les atouts des petites fermes

Reconnues pour la qualité de leurs produits et leur rôle environnemental, les petites exploitations agricoles sont aussi créatrices d’emplois. La PAC dispose pour les promouvoir de certains leviers qui mériteraient d’être davantage investis. Les petites exploitations agricoles, parfois baptisées « petites fermes », sont classiquement identifiées par leur taille de surface agricole utile, soit en général moins de cinq hectares. Pourtant, deux hectares ...

Du même dossier

Pour une PAC moins Shadok

Trois leçons essentielles ressortent de ce dossier consacré à la PAC. D’abord, ses lacunes sur le terrain de l’emploi et du social révèlent un manque de volonté politique. Ensuite, malgré ses tentatives de rééquilibrage, sa complexité la rend illisible. Enfin et heureusement, des propositions à l’étude pourraient la révolutionner. 1 Volonté politique en attenteL’emploi, dans sa double dim...

L’angle mort de la PAC

De l’autosuffisance alimentaire à l’adaptation aux marchés mondiaux, les objectifs de la PAC ont changé du tout au tout depuis son instauration en 1962. Cette évolution explique que l’emploi agricole n’ait jamais figuré parmi ses priorités. La Politique agricole commune (PAC) reste aujourd’hui le premier poste budgétaire de l’Union européenne (UE). Elle est aussi la plus ancienne et unique politique européenne intégrée1. L’agricul...

UE, puissance alimentaire

L’Union européenne doit à la PAC de tenir un rang majeur dans le commerce mondial de denrées agroalimentaires. Une place qui lui confère de grandes responsabilités. Les échanges agroalimentaires mondiaux ont triplé depuis 2000 en monnaie courante sous l’influence de plusieurs facteurs. L’ouverture croissante des économies permise par la baisse des protections douanières en est un déterminant. S’y ajoutent la croissance des populations et des revenus, au p...

Du même auteur

Une autre PAC est possible

Eurodéputé et ancien Premier ministre de la Roumanie, Dacian Cioloș plaide pour une PAC rebâtie à la mesure des enjeux sociaux et environnementaux qu’elle ne peut plus contourner. Entretien exclusif. La PAC a fortement évolué depuis ses origines, en particulier avec la réforme de 1992. Considérez-vous que cette réforme post-2020 fait entrer la PAC dans un nouveau paradigme social et environnemental ?Dacian Cioloș – Hélas, non. Il s’agit d’un ajustement de ce qui ...

Coopératives, un modèle à affermir

Pour Dominique Chargé, président de La Coopération agricole, les changements structurels auxquels est appelé le secteur agricole n’iront pas sans la promotion de l’organisation collective du travail. La PAC doit en constituer le cadre porteur. Pourriez-vous nous dresser un bref historique des coopératives jusqu’à nos jours ?Dominique Chargé – La coopérative est un outil collectif fondé par et pour les agriculteurs pour assumer collectivement ce qu’ils ne s...

Quand les machines créent des emplois

En s’étendant à la mutualisation de la main-d’œuvre, les coopératives d’utilisation de matériel agricole (Cuma) sont devenues génératrices d’emploi en agriculture comme l’explique Luc Vermeulen, président de leur fédération nationale. Quand sont nées les Cuma et comment fonctionnent-elles ?Luc Vermeulen – Le statut Cuma est né juste après la Seconde Guerre mondiale, en 1945, avec l’objectif de mode...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules