Logo du site
Dossier : Cultiver l’emploi, PAC ou pas cap ?

Emplois aidés : gage de qualité ?

Crédits : Andrii Yalanskyi / iStock
Crédits : Andrii Yalanskyi / iStock

Face au vieillissement des agriculteurs, la PAC post-2020 entend favoriser le renouvellement de la profession. L’attribution d’aides en fonction de la qualité des conditions de travail est une piste prometteuse pour soutenir l’emploi.


Le nombre d’agriculteurs dans tous les pays de l’Union européenne ne cesse de diminuer et les agriculteurs européens vieillissent. Plus de la moitié avait plus de 55 ans en 2016. Une majorité d’entre eux est donc susceptible d’avoir déjà pris sa retraite ou de le faire bientôt.

Tous types d’emplois confondus, le nombre d’unités de travail annuel1 (UTA), qui quantifie le travail agricole, n’a cessé de baisser pour atteindre 9 millions en 2019 au sein des vingt-huit pays de l’Union européenne. Le renouvellement des actifs constitue l’un des neuf objectifs de la PAC post-2020. Cette situation est le résultat d’une transformation massive du secteur productif agricole, voulue et accompagnée tant par la PAC que par les politiques agricoles nationales. Rappel des faits.

En 1968, le plan Mansholt propose une feuille de route ambitieuse devant conduire au départ de cinq millions d’agriculteurs de « l’Europe des six » et à la redistribution des terres dites « libérées » pour accroître les surfaces des exploitations restantes. Le document est assorti de mesures en faveur de la formation et de la reconversion des agriculteurs. Même si les ambitions sont revues à la baisse face aux réactions négatives de la profession, le plan finalement mis en œuvre concerne la modernisation, la cessation d’activité et la formation. Ainsi en France, entre 1962 et 1988, le nombre d’actifs agricoles, exploitants et salariés, passe de 3,8 à 1,2 million.

©Laurent Piet

Au tournant du siècle, l’UE inscrit le capital humain comme la pierre angulaire de son ambition et le Conseil européen, r

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules