Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Cultiver l’emploi, PAC ou pas cap ?

Coopératives, un modèle à affermir Entretien avec Dominique Chargé

Deyanarobova/iStock
Deyanarobova/iStock

Pour Dominique Chargé, président de La Coopération agricole, les changements structurels auxquels est appelé le secteur agricole n’iront pas sans la promotion de l’organisation collective du travail. La PAC doit en constituer le cadre porteur.


Pourriez-vous nous dresser un bref historique des coopératives jusqu’à nos jours ?

Dominique Chargé – La coopérative est un outil collectif fondé par et pour les agriculteurs pour assumer collectivement ce qu’ils ne souhaitent pas faire individuellement, c’est-à-dire la collecte, la transformation et la commercialisation de leur production. Il existe, en gros, 2 300 coopératives en France, dont 93 % sont des TPE et des PME (donc de petites entreprises), aux côtés de 150 entreprises de taille intermédiaire (ETI) et de treize grands groupes.

Ces coopératives représentent entre 60 et 70 % de la mise en production et de la collecte, et 40 % de l’agro-alimentaire, donc de la transformation et de la commercialisation. Ce sont des sociétés d’individus et non de capitaux, dont le principe de gouvernance est : une personne = une voix. Ce modèle est né juridiquement à la fin du XIXe siècle, à peu près au même moment que les lois sur le syndicalisme et les associations.

En France, trois agriculteurs sur quatre travaillent en coopérative.

Il s’est considérablement développé à partir de la loi sur la coopération agricole de 1947, l’un des socles de la modernisation de l’agriculture. Actuellement, en France, trois agriculteurs sur quatre travaillent en coopérative, ce qui représente environ 300 000 agriculteurs et 190 000 à 200 000 salariés sur l’ensemble de nos outils. C’est une donnée importante sur le plan social.

Tous recrutements confondus, en 2019, La Coopération agricole a recruté 13 300 salariés, soit 1 000 de plus qu’en 2018. Plus de la moitié de nos coopératives ont recruté en 2019 ces 13 300 salariés. Dans le domaine de l’apprentissage, en 2020, il y a eu 3 100 embauches, soit 39 % de plus qu’en 2019. Le renouvellement des générations à tous les niveaux de la chaîne re

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules