Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Cultiver l’emploi, PAC ou pas cap ?

UE, puissance alimentaire

L'Union européenne est à la fois la première exportatrice et la première importatrice de denrées alimentaires. ©Ygrek/iStock
L'Union européenne est à la fois la première exportatrice et la première importatrice de denrées alimentaires. ©Ygrek/iStock

L’Union européenne doit à la PAC de tenir un rang majeur dans le commerce mondial de denrées agroalimentaires. Une place qui lui confère de grandes responsabilités.


Les échanges agroalimentaires mondiaux ont triplé depuis 2000 en monnaie courante sous l’influence de plusieurs facteurs. L’ouverture croissante des économies permise par la baisse des protections douanières en est un déterminant. S’y ajoutent la croissance des populations et des revenus, au prix cependant de fortes inégalités selon les zones géographiques. Citons aussi l’urbanisation croissante, le progrès technologique et la diminution des coûts de transport. Les produits agroalimentaires occupent cependant une place décroissante dans le commerce mondial des marchandises – environ 9 % en 2019 –, la dynamique des exportations de produits manufacturés étant encore plus rapide.

Le commerce mondial de produits agroalimentaires s’élève à 1 025 milliards d’euros, hors échanges entre les États membres de l’Union européenne (UE). Dominé par les productions végétales (66 %), loin devant les productions animales (17 %), les poissons (11 %) et les boissons (6 %), il porte de plus en plus sur des produits transformés et de moins en moins sur des produits agricoles bruts. Les exportations résultent, pour une part importante, de plusieurs dizaines de très grandes entreprises internationalisées, issues de différents pays : les États-Unis (PepsiCo, Tyson Foods, The Coca-Cola Company, Mars, Cargill, Kraft Heinz), le Brésil (JBS), la Suisse (Nestlé), le Royaume-Uni et les Pays-Bas (Unilever), mais aussi la France (Danone, Lactalis).

L’UE occupe le premier rang des exportateurs de produits agroalimentaires, avec 14,9 % des flux internationaux. Elle devance ainsi les États-Unis (12,4 %), le Brésil (6,9 %), la Chine (5,8 %), le Canada (4,6 %), l’Argentine (3,5 %), le Mexique (3,2 %), la Thaïlande (3,1 %), l’Indonésie (3,1 %) et l’Inde (3,1 %). Ces dix pays contribuent pour 60 % aux exportations mondiales ; une proportion qui a peu évolué au

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules