Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Savons-nous encore débattre ?

La démocratie en suspens Introduction

Olivier Ortelpa / CC BY 2.0
Olivier Ortelpa / CC BY 2.0

Le modèle démocratique libéral et représentatif se trouve remis en question, voire rejeté ou délégitimé, au niveau mondial. Ici, montée en force des populismes et rejet du pluralisme ; ailleurs, fossé croissant entre les élus et les électeurs ; parfois, remise en cause de l’indépendance de la presse et de la justice. On pense aux États-Unis, au Brésil, à la Russie, à la Hongrie, aux Philippines… Quant à la France, la critique radicale des instances traditionnelles de médiation par le mouvement des « gilets jaunes » témoigne de cette crise du système représentatif. Face à ce constat, qui n’est pas nouveau, qu’allons-nous faire ? Il est urgent et vital de redonner vie à la politique. La Revue Projet entend y contribuer en proposant une série de dossiers sur les fondements démocratiques : deux numéros par an, jusqu’à la présidentielle de 2022.

En préliminaire à cette série, le sociologue Bruno Latour dresse un état des lieux et propose une feuille de route situant la question écologique au centre de la réflexion. Les enjeux soulevés traverseront les dossiers à venir. Il nous semble important de renouveler notre regard, d’approfondir notre connaissance et de restituer des expériences innovantes dans le domaine politique.

Débattre, c’est penser pour soi-même et contre soi-même, c’est accepter de sortir de sa zone de confort pour s’ouvrir à l’altérité.

La question du débat inaugure cette nouvelle série : son apprentissage et son développement constituent un préalable à toute vie en société. Si l’importance de débattre semble aller de soi dans l’imaginaire collectif, dans la réalité, cette évidence peine souvent à se concrétiser, tant dans la sphère familiale que dans le domaine politique. Au contraire, la tendance actuelle à l’entre-soi, voire au communautarisme, ne contribue-t-elle pas à rendre stérile le débat ?

Cette difficulté n’est pas toujours prise au sérieux : reconnaissons-le, la notion de démocratie délibérative est un sujet assez nouveau en France. Paradigme dominant de la théorie politique anglo-saxonne, elle cherche sa voie dans notre pays depuis les années 1980. Et pourtant, Aristote le soulignait déjà : débattre, c’est penser pour soi-même et contre soi-même, c’est accepter de sortir de sa zone de confort pour s’ouvrir à l’altérité. Le débat représente une priorité car il concerne l’action possible et à venir. Il précède la prise de décision, qui fera l’objet d’un dossier en 2020. Il est ce moment où l’on s’interroge sur différentes solutions avant d’opter pour l’une ou l’autre.

La Revue Projet propose un voyage initiatique sur le débat en croisant le regard et l’expérience d’acteurs politiques, d’universitaires et de représentants associatifs. Ce n’est pas le conflit qui est dangereux, mais la violence. Ce n’est pas le désaccord qui est problématique, mais l’absence de débat. Point de vrai pluralisme démocratique sans débat contradictoire.

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Faim et suite

En ce début de XXIe siècle, la faim est toujours là, et même en hausse structurelle depuis moins d’une décennie. Selon les estimations onusiennes, près de 800 millions de personnes sont, à ce jour, sous-alimentées.Cette réalité ne se réduit pas à l’imagerie tragique d’enfants dénutris du Sahel. En 2020, deux milliards et demi d’individus – soit le tiers de l’humanité – se sont trouvés en état d’insécurité alimentaire. Autrement dit, selon les critères de la FAO (l’organisation des Nations unies...

Quel est le prix d’une vie ?

« Toute personne a un prix, l’important est de savoir lequel », disait cyniquement le narcotrafiquant Pablo Escobar. Le marché peut-il tout monétiser ? Le marché peut-il tout vendre et tout acheter ? Étonnamment, la réponse est positive à la première question et négative à la seconde. Et c’est souvent parce qu’on ne distingue pas ces deux questions qu’on se perd dans un labyrinthe sans sortie. L’achat ou la vente de certains biens, tels que la vie humaine, en modifie la nature.D’êtres libres, l...

Du même dossier

Débat public : les leçons de la Commission

Permettre un débat serein sur des sujets qui divisent, en favorisant la participation citoyenne : la Commission nationale du débat public a des objectifs ambitieux. D’autant qu’elle doit faire face à beaucoup de méfiance quant à son utilité… Le principe d’une participation du public aux projets à forte incidence socio-économique ou environnementale est relativement récent1. Pionnière, la France confie dès 1995 le soin d’organise...

« La fabrique de solutions partagées »

Agriculteur de métier, Dominique Potier est député. Aux sources de son engagement politique, une éthique du débat démocratique, inclusif et participatif. Pour faire vivre le grand débat national dans sa circonscription, en Meurthe-et-Moselle, il a fait preuve d’imagination… Comment vous êtes-vous impliqué dans le grand débat national à l’échelle de votre circonscription ?La vocation du grand débat était d’abord de répondre collectivem...

Débats (bio)éthiques : quelle place pour les citoyens ?

Quelle éthique du débat dans le processus de révision de la loi relative à la bioéthique ? Le philosophe Bruno Saintôt revient sur les discussions citoyennes qui ont rythmé ces deux dernières années. Les États généraux de la bioéthique ont-ils, selon vous, rempli leur objectif d’être « un débat citoyen » ?Les États généraux ont permis des discussions et des expressions écrites de citoyens motivés. Dans l’ensemble, les différentes réun...

Du même auteur

Une candidate au pouvoir

Si la politique est associée au pragmatisme, l’imagination est généralement assimilée à la fiction, à la rêverie ou à la création artistique. Et pourtant, elle est, au même titre que le débat ou la représentation, une composante essentielle au bon fonctionnement de la démocratie. Sans cette capacité à mettre au travail l’imagination, la politique a-t-elle un avenir ? Les élections sont un moment privilégié, où nous nous projetons ensemble vers demain. Mais quel imaginaire les candidats nous pro...

La fraternité a-t-elle des frontières ?

Lors d’un récent voyage, le pape François appelait les Hongrois à rester à la fois « ancrés et ouverts, enracinés et respectueux ». Son message s’inscrit clairement dans la continuité de sa dernière encyclique Fratelli tutti, où il défend une conception de la fraternité en prise avec les défis mondiaux, notamment les migrations. Une réflexion politiquement foisonnante et ambitieuse qui s’inspire, dans une large mesure, de la parabole évangélique du bon Samaritain.Si beaucoup se sont réjouis de ...

Pour une politique de la fraternité

À l’approche de l’élection présidentielle, alors que l’instrumentalisation du message évangélique à des fins politiques menace directement l’État de droit, l’instauration d’une véritable politique de la fraternité constitue pour l’avenir un défi majeur. 1 L’Évangile à la carteCe dossier invite à prendre au sérieux la parabole du bon Samaritain qui, reconnaissons-le, se prête à une plur...

Vous devez être connecté pour commenter cet article

1 réactions pour « La démocratie en suspens »

Lydia Guesdon
12 January 2020

Bonjour
Une école qui permet à ses membres (élèves comme adultes) de débattre c’est bien l’ecole Démocratique .
Reconnue dans des pays comme les États Unis, l'Allemagne, en France ces écoles sont malmenées par l'éducation Nationale. La question est pourquoi ? Je vous invite à télécharger le lien sur le site de l’Eudec france concernant l’ecole Démocratique du carré libre de Quimper. Un projet d’éducation qui dure depuis presque 4 ans et qui est menacée. Merci dans parler et de diffuser .

* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules