Logo du site
Dossier : La fraternité, une contre-culture ?

Bénévolat ou travail gratuit ?

Slovénie, 2012 ©Daniel Thornton
Slovénie, 2012 ©Daniel Thornton
Certains élus songent à conditionner le RSA à un travail bénévole. Mais peut-on encore parler de bénévolat quand il s’agit d’un service obligatoire ? Comment juger de son caractère gratuit s’il y a une contrepartie financière ?

Dans le Haut-Rhin, le conseil départemental a voulu récemment décider d’une règle qui obligerait les bénéficiaires du RSA à faire du bénévolat. La sanction, pour ces derniers, étant de perdre leur allocation s’ils refusaient de participer à un travail « gratuit » proposé « généreusement » par des associations. Le tribunal administratif de Strasbourg a jugé cela illégal en octobre 2016, mais le président du Haut-Rhin a interjeté appel. De son côté, le président de la Drôme propose, au-delà du coût très lourd des budgets sociaux, de « faire passer les allocataires du statut d’usager à celui de bénévole actif et reconnu » en leur suggérant de faire du bénévolat et en les faisant encadrer par des associations. Ne peut-on reconnaître dans cette idée la philosophie à la base du RMI : dépasser l’assistance en aidant à l’insertion ?

À l’origine d’une confusion

Les bénéficiaires d’aides sociales tenus d’accomplir des activités d’intérêt général, pour toucher une subvention, ne font pas du bénévolat. Lequel, sous des costumes divers (charité, engagement, militantisme, citoyenneté, honneur1…), se définit comme une action non obligatoire, sans rémunération et vers autrui2. Pourtant les administrations, les associations et les médias entretiennent la confusion. Pourquoi ?

Le « travail gratuit » profiterait certes aux associations et aux pouvoirs publics – qui ne manquent pas d’utiliser la force bénévole, au risque d’empêcher la création d’emplois salariés. En 2008, le Parlement européen considérait que le bénévolat « pourrait bien constituer notre source d’énergie renouvelabl

Cet article est réservé aux abonné.e.s

vous pouvez l'acheter à l'unité ou par Dossier
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

Revue-Projet.com offre l'accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules