Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : La fabrique de la décision

Démocratie hybride Plongée dans le laboratoire madrilène

Mouvement des Indignés à Madrid, 2011. © Héloïse Nez
Mouvement des Indignés à Madrid, 2011. © Héloïse Nez

Dans le sillage du mouvement des Indignés, la capitale espagnole a innové en développant des dispositifs de prise de décision collective, dont la pérennité reste à assurer. 


Les expériences participatives en France, et plus largement en Europe, sont souvent limitées par leur dimension consultative, générant de la frustration en raison de leur impact limité sur la décision. Plusieurs cas, à l’instar du budget participatif qui s’est répandu à l’échelle mondiale à partir de l’expérience pionnière de Porto Alegre, montrent qu’il est pourtant possible d’associer les citoyens ordinaires (ni élus ni experts attitrés) à la prise de décision.

Mais, souvent, quand ils sont transposés au contexte européen, les budgets participatifs n’ouvrent la décision qu’à une bien petite partie du budget, quand ils ne sont pas seulement consultatifs. Comment articuler démocratie représentative, participative et directe à l’échelle locale, pour penser une nouvelle gouvernance des villes ? Les « mairies du changement » en Espagne, remportées en 2015 par des coalitions citoyennes à la suite du mouvement des Indignés de 2011, peuvent offrir des exemples stimulants tant la participation était l’une de leurs priorités.

Les politiques participatives du parti Ahora Madrid (« Maintenant, Madrid »), qui gouverne Madrid de 2015 à 2019 sous l’égide de Manuela Carmena, s’inscrivent dans le cadre de plusieurs logiques démocratiques. C’est, d’abord, une conception de démocratie directe, pour l’ensemble des dispositifs créés par la délégation à la participation citoyenne. L’élu et les directeurs techniques se sont rencontrés au campement des Indignés à la Puerta del Sol, et l’on peut comprendre leurs initiatives comme une tentative de traduction de la revendication de « démocratie réelle » dans les institutions.

Votations et laboratoires

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules