Logo du site
Dossier : Comment mesurer le bien vivre ?

« Faire de l’AFD une agence ‘100 % lien social’ »

©David Hecht/IRIN
©David Hecht/IRIN

Le débat sur les indicateurs de richesse, à la fin des années 2000, a-t-il fait évoluer le paradigme du développement chez les bailleurs de fonds ? Considère-t-on, par exemple, qu’un pays pétrolier s’appauvrit quand il commercialise une ressource qui s’épuise, une ressource dont l’exploitation pollue l’environnement immédiat et dont la combustion dérègle le climat ?

Gaël Giraud - Le débat sur les indicateurs de richesse a alimenté la réflexion de la communauté internationale sur le concept même de développement, laquelle a abouti à l’adoption, en septembre 2015, de l’Agenda 2030 sur le développement durable. Le rapport Stiglitz-Sen-Fitoussi de 2009 (sur la mesure de la performance économique et du progrès social) n’a pas fondamentalement innové, mais il a contribué à rappeler l’impressionnante palette d’indicateurs alternatifs au produit intérieur brut (PIB) déjà disponibles. Pourtant, il n’existe pas aujourd’hui d’indicateur composite utilisé par l’ensemble des bailleurs du développement et qui mesurerait le développement durable dans ses quatre dimensions (sociale, environnementale, politique et économique). À l’Agence française de développement (AFD), nous travaillons sur cette lacune, qui nécessite encore des efforts de recherche. Pour l’instant, nous développons des outils qui agrègent certains indicateurs du développement durable pour aider les pays avec lesquels nous travaillons à définir des trajectoires résilientes et bas-carbone. C’est le cas du modèle macro-économique « Gemmes », qui intègre notamment l’impact du changement climatique et la raréfaction des ressources naturelles. Les différentes mesures du capital naturel actuellement en vogue (notamment celle de la Banque mondiale) sont très insuffisantes. C’est bien la comptabilité nationale comme telle qu’il faut réviser, de manière à ne plus

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules