Logo du site
Dossier : Comment mesurer le bien vivre ?

Candide 21. L’épopée girondine d’Agenda21

© Marina del Castell/Flickr
© Marina del Castell/Flickr
En Gironde, un Agenda 21 est mis en place depuis 2004, évoluant au fil des échanges avec les acteurs du territoire. Mais quel est son véritable impact sur le bien-être de tous ? Laissez-vous conter cette épopée fabuleuse...

En Gironde vit une créature étrange à qui la nature a donné la force et l’énergie de la vie : Agenda211. Projet territorial de développement durable, il est né en 2004, enfanté par une volonté politique et plus de 2 500 rencontres et contributions citoyennes. En 2006, il mettait déjà en œuvre près d’une centaine de travaux très concrets. Agenda21 avait à cœur de participer, à sa mesure, à la construction d’un monde meilleur et durable, tout en agissant au quotidien au plus proche des citoyens.

Comment Agenda21 eût à cœur de mesurer les résultats de ses efforts

En 2008, il voulut savoir si ses efforts payaient. Les résultats de ses travaux étaient bons, il avait tout fait dans les temps. Mais tout de même, quel impact cela avait-il sur la vie des citoyens ? Il lança très officiellement une évaluation participative. Il fit alors la rencontre de 15 citoyens : des hommes et des femmes de tous âges, de toutes opinions, de toutes professions, de tous les territoires du département. Ils n’étaient représentatifs de rien ni de personne. Ni élus, ni militants, ils étaient riches de leurs différences. Aucun d’entre eux ne connaissait Agenda21. Ils l’étudièrent de près et rencontrèrent différents acteurs, pour se forger une opinion, la coucher par écrit et la restituer publiquement.

À la première rencontre, Mamie Nicole s’étonnait de n’avoir jamais entendu parler d’Agenda21. Dès la rencontre suivante, elle affirmait le voir partout : « C’est incroyable, il y a tous les jours un article dans la presse… Même au club de tennis de mon fils, un projet de développement durable est lancé et ils recyclent les balles de tennis pour en faire de nouveaux revêtements. » Lors de la troisième rencontre, elle témoignait d’un niveau

Cet article est réservé aux abonné.e.s

vous pouvez l'acheter à l'unité ou par Dossier
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

Revue-Projet.com offre l'accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules