Logo du site
Dossier : Impuissants face aux crises ?

Féconde incertitude

© Orla/iStock
© Orla/iStock

Face aux crises qui se succèdent, certains souhaitent un pouvoir fort et décidé, pour baliser le futur. Mais c’est la démocratie qui prépare le mieux les citoyens à soutenir le compagnonnage de l’incertitude.


Nous avions de quoi nous inquiéter avec le réchauffement climatique, l’effondrement de la biodiversité, la pollution de l’air et des eaux, la menace de pénurie des ressources naturelles. Sont venues s’y ajouter la pandémie provoquée par le Sras-Cov-2 et la crise économique déclenchée par les mesures sanitaires prises pour la combattre. Nos dernières « certitudes » vacillent et certains croient désormais que des régimes autoritaires seraient plus efficaces que les démocraties pour nous « sauver ».

Pourtant, la démocratie n’est pas un modèle échafaudé in abstracto, pour « temps calme », dans le laboratoire paisible d’un penseur politique. Elle est apparue comme un sursaut devant un effondrement civilisationnel majeur. Celui d’un ordre fondé sur une loi « divine » qui s’imposait aux hommes, ordonnant leur vie. Elle surgit de la crise mortelle que connaît Athènes lorsque ses habitants la fuient pour échapper à l’esclavage auquel un nombre croissant d’entre eux est réduit, en raison des inégalités économiques. La solution imaginée par Solon – permettre à tous les hommes libres de participer, à voix égales, à la construction de la loi qui s’impose à tous – instaure un partage de la responsabilité face à l’inconnu de l’avenir. Ainsi s’expérimente l’autonomie, c’est-à-dire le fait que les hommes se donnent eux-mêmes leur propre loi…

Cet effondrement de l’hétéronomie, qui s’étend sur plusieurs siècles, n’est pas le propre d’Athènes, il s’observe partout à la même époque. Le récit biblique de l’Exode témoigne, par exemple, de l’ébranlement de l’Égypte pour les mêmes raisons : un peuple fuit l’esclavage et ne reconnaît pas la loi du pharaon, puissance divine…

La démocratie est le moyen que les hommes ont trouvé pour dialoguer ensemble avec

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules