Logo du site

La Revue Projet, c'est...

Une revue bimestrielle, exigeante et accessible, au croisement entre le monde de la recherche et les associations de terrain.

Dossier : Migrants : dépasser les catégories

À l’école, personne n’est un étranger

© Archivio Centro Astalli
© Archivio Centro Astalli

Dans plusieurs villes d’Italie, le centre Astalli permet la rencontre entre des réfugiés et des élèves de collège et de lycée, pour faire tomber les préjugés liés à la méconnaissance de l’autre et encourager une société plus accueillante.


La société italienne est confrontée chaque jour à de nouveaux défis pour être un lieu de coexistence et d’intégration. Du fait de la présence de nombreux migrants, les occasions sont aujourd’hui nombreuses de vivre l’expérience du pluralisme culturel et religieux, non seulement de manière théorique, mais de manière très concrète. Face à un tel défi, deux scénarios s’offrent à nous : d’une part, une confrontation ouverte, affranchie des superstructures, qui permet un précieux enrichissement personnel et collectif ; d’autre part, des murs s’érigent, fondés sur la méfiance et les clichés les plus banals. Or, malheureusement, ces dernières années, les tensions sociales, les attitudes et les comportements discriminants face aux différences ethniques, linguistiques, nationales, culturelles et religieuses tendent à s’accroître. D’où le sentiment que le pays n’a pas su s’adapter pour accueillir toutes les diversités qui le composent. Celles-ci sont davantage perçues comme une menace que comme une ressource.

L’école, ce laboratoire d’intégration par excellence, devient un espace privilégié pour encourager les jeunes générations à comprendre un contexte social en constante évolution.

La méconnaissance des causes de la migration forcée, des droits fondamentaux, des identités culturelles et religieuses, devient facilement le terreau de simplifications dangereuses et d’une exploitation politique. D’autant que, dans ces domaines, les médias cèdent facilement au sensationnalisme.

Dès lors, l’école, ce laboratoire d’intégration par excellence, devient un espace privilégié pour encourager les jeunes générations à comprendre un contexte social en constante évolution. Elle est une précieuse occasion de rencontres et d’enrichissement mutuel.

Aussi bien, depuis plusieurs années, le

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules