Logo du site

La Revue Projet, c'est...

Une revue bimestrielle, exigeante et accessible, au croisement entre le monde de la recherche et les associations de terrain.

Dossier : Comment mesurer le bien vivre ?

La croissance, une addiction ?

Des mises en garde de plus en plus alarmistes semblent impuissantes à remettre en cause l’« objectif croissance » fixé après-guerre. Car notre addiction, individuelle et collective, est tenace. Mais une addiction, nous dit l’économiste Isabelle Cassiers, cela se soigne. Pour certains, la détox a déjà commencé.

« Il sera bientôt trop tard pour dévier de notre trajectoire vouée à l’échec, car le temps presse ». Cette « Mise en garde des scientifiques à l’humanité : deuxième avertissement », récemment signée par plus de 15 000 scientifiques1, nous convaincra-t-elle enfin de ralentir notre course et de revoir notre trajectoire ? Pourquoi avons-nous tant de mal à le faire ? Qui parviendra à réorienter l’humanité ?

Bref historique de « l’objectif croissance »

Nos sociétés contemporaines portent encore profondément la marque des pactes sociaux conclus après la Seconde Guerre mondiale. En divers pays d’Europe, patronat et syndicats s’accordèrent sur un objectif commun de croissance économique, mesurée à l’aide de comptabilités nationales nouvellement conçues. Celles-ci se focalisèrent sur l’activité marchande2, dont on attendait la résorption du chômage, dramatiquement élevé durant la dépression des années 1930, et l’amélioration des conditions de vie matérielles. L’affirmation, au sein du « bloc de l’Ouest », de l’hégémonie des États-Unis, radicalement opposés au communisme du « bloc de l’Est », contribua à valoriser le marché, l’individu, l’initiative privée et la consommation de masse, fût-ce au prix d’un gaspillage de ressources dont personne ne semblait encore s’inquiéter. En l’espace d’une génération, les Trente Glorieuses (1945-1975) transformèrent profondément les conditions de vie et la mentalité de millions d’Européens (sans parler des conséque

Cet article est réservé à nos abonné·e·s

vous pouvez l’acheter à l’unité pour 3€
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

La Revue Projet donne gratuitement accès aux articles de plus de 3 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules