Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Mixités, égalité, identités

Forces et faiblesses d'une utopie


La mixité serait-elle donc un idéal politique autant que social ? Si oui, il faut des outils pour y parvenir. Certains ont été essayés, que l’on dénomme discriminations positives ou  mieux actions positives, mais qui ne font pas disparaître les inégalités sociales cumulées… La modification en 1999, de la Constitution française, pour instaurer la parité en politique n’a pas été suivie non plus de grands progrès dans la représentation des femmes, du moins pas encore.

Et le chemin de l’Eglise catholique vers « l’unidiversité » est bien sinueux. Dans les domaines politique et religieux, le poids de la tradition demeure toujours plus fort que la volonté de changement manifestée de manière parfois un peu théorique.

Cependant, dans les villes, dans les écoles, des expériences ont lieu – avec ou sans dénomination critiquable : conseils de quartier, ouverture de conseils municipaux aux étrangers, recrutement particulier d’étudiants venant de quartiers « sensibles » à l’Institut d’études politiques de Paris, expérience relatée ici de parcours formateur par l’Essec, Parlement des enfants…

Autant de grains semés dans ce champ idéal, qui germeront en fonction du terrain. Ainsi pourrait advenir la société fraternelle que propose Pierre Martinot-Lagarde à la place des idéologies discréditées, ou de projets politiques enfermés dans le virtuel. L’horizon est encore lointain et l’actualité politique lourde nous en éloigne ! Nous avons besoin d’une bonne dose d’humilité et d’imagination pour que la force de l’utopie prenne le dessus.


J'achète Le numéro !
Mixités, égalité, identités
Je m'abonne dès 3.90 € / mois
Abonnez vous pour avoir accès au numéro
Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L’homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des...

Un héritage tentaculaire

Depuis les années 1970 et plus encore depuis la vague #MeToo, il est scruté, dénoncé et combattu. Mais serait-il en voie de dépassement, ce patriarcat aux contours flottants selon les sociétés ? En s’emparant du thème pour la première fois, la Revue Projet n’ignore pas l’ampleur de la question.Car le patriarcat ne se limite pas à des comportements prédateurs des hommes envers les femmes. Il constitue, bien plus, une structuration de l’humanité où pouvoir, propriété et force s’assimilent à une i...

Du même dossier

L'Église catholique au défi de l'« unidiversité »

Resumé Que devient l’unité dans la diversité des cultures, des identités religieuses, des Eglises ? Formée par une vision du monde fortement centripète, la culture catholique est en pleine recomposition. A la faveur d’apprentissages féconds, lents et parfois coûteux, elle cherche à vivre de nouvelles diversités et à se situer au sein d’une complexité encore plus vaste. Nous voudrions montrer combien et comment cette nouvelle donne est en train de transformer la figure d’un corps social à prétent...

Une société fraternelle

La fraternité : autre manière, plus politique, de dire la mixité ? Toutes deux portent des « fruits » inattendus, de paix ou de réciprocité. La fraternité peut-elle constituer l’horizon de la tâche politique au moment où nous nous interrogeons sur le vivre ensemble et sur les institutions ? Le mot résonne dans des univers différents, il pourrait nourrir une utopie partagée. Une société fraternelle est un projet de nature collective, mais la fraternité se reconnaît et s’authentifie dans des relat...

Lire la différence des sexes

Resumé Chaque personne d’un sexe ignore ce qu’est l’autre. Grâce à cela, leur relation n’est pas celle d’un savoir, mais d’un croire en l’autre. Il y a bien des lectures de la différence des sexes. Depuis celles que nous faisons, enfants, qui se limitent à la différence des formes et des forces jusqu’à celles que font les différentes civilisations. J’en reprends trois, les plus connues dans nos cultures.La différence des sexes a été lue d’abord comme une hiérarchie : celui qui a le phallus est l...

Du même auteur

Différences à reconnaître

Il ne faut pas rêver ! La rencontre est parfois difficile et loin d’être féconde. Nier les différences n’a jamais suffi à lisser les relations humaines. Mais dans tous les domaines, les reconnaître et les accepter ouvre un autre dialogue.Nous vivons dans un monde d’hommes, où la différence des sexes est marquée de façon inégalitaire. Dans la communauté musulmane, cette organisation sexuelle peut se voir chahutée par la reconstruction d’une identité féminine des jeunes filles voilées aux stratég...

Identitées bousculées

Valeurs remises en cause, peurs plus ou moins conscientes, l’ouverture à la différence bouleverse nos repères. Pourtant, la mixité, comme rencontre de populations et de traditions, et comme mélange fécond qui résulte de cette rencontre, apparaît souvent idéale. Et l’histoire, la tradition universaliste, l’expérience de certaines communautés peuvent confirmer que la mixité nous fait bouger, plutôt dans la bonne direction.Christophe Colomb est l’archétype de l’utopiste qui voyait dans la rencontr...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules