Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Mixités, égalité, identités

Forces et faiblesses d'une utopie


La mixité serait-elle donc un idéal politique autant que social ? Si oui, il faut des outils pour y parvenir. Certains ont été essayés, que l’on dénomme discriminations positives ou  mieux actions positives, mais qui ne font pas disparaître les inégalités sociales cumulées… La modification en 1999, de la Constitution française, pour instaurer la parité en politique n’a pas été suivie non plus de grands progrès dans la représentation des femmes, du moins pas encore.

Et le chemin de l’Eglise catholique vers « l’unidiversité » est bien sinueux. Dans les domaines politique et religieux, le poids de la tradition demeure toujours plus fort que la volonté de changement manifestée de manière parfois un peu théorique.

Cependant, dans les villes, dans les écoles, des expériences ont lieu – avec ou sans dénomination critiquable : conseils de quartier, ouverture de conseils municipaux aux étrangers, recrutement particulier d’étudiants venant de quartiers « sensibles » à l’Institut d’études politiques de Paris, expérience relatée ici de parcours formateur par l’Essec, Parlement des enfants…

Autant de grains semés dans ce champ idéal, qui germeront en fonction du terrain. Ainsi pourrait advenir la société fraternelle que propose Pierre Martinot-Lagarde à la place des idéologies discréditées, ou de projets politiques enfermés dans le virtuel. L’horizon est encore lointain et l’actualité politique lourde nous en éloigne ! Nous avons besoin d’une bonne dose d’humilité et d’imagination pour que la force de l’utopie prenne le dessus.


J'achète Le numéro !
Mixités, égalité, identités
Je m'abonne dès 3.90 € / mois
Abonnez vous pour avoir accès au numéro
Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L’homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des...

Le clerc en sursis ?

La plupart des confessions religieuses excluent les femmes des charges sacerdotales. Pour combien de temps ? Patriarcale au superlatif, l’Église catholique voit son modèle vaciller. Le patriarcat demeure la règle dans le monde religieux. Dans des contextes très différents, les trois monothéismes le pratiquent. Tous invisibilisent les femmes, contrôlent leur corps et les tiennent éloignées de la sphère publique. Circonstance aggravante, ce bastion bien défendu l’est par...

Du même dossier

Histoire et enjeux de la loi sur la parité

Resumé La loi sur la parité aux élections a tout juste cinq ans. Mais la France n’a pas encore féminisé son Parlement. Le 29 avril 1945, pour la première fois en France, les femmes ont eu le droit d’aller voter et d’être élues. On a donc célébré cette année le soixantième anniversaire de l’accès effectif des Françaises à la citoyenneté. Mais on a eu tort de ne présenter cette commémoration que comme « les 60 ans de vote de femmes ». Car c’est un tout autre événement qui s’est produit en 1945, à ...

Mixités, égalité, identités 

Quelle étrange idée de vouloir aborder ensemble toutes les mixités ? N’aurions-nous pas dû consacrer trois dossiers, bien distincts, aux risques de désintégration sociale (les contournements des dispositifs mis en place pour une égalité dans l’accès au logement ou à l’éducation ?) ; aux risques de replis identitaires (la montée des communautarismes ?) ; aux enjeux de la parité et à la place faite aux femmes (jusqu’à remettre en cause des schémas culturels construits sur l’inégalité entre les ge...

Cohabiter, pour les gens de la rue

Resumé L’accueil d’urgence, enjeu d’une autre hospitalité. Une mixité qui passe par le regard porté les uns sur les autres. Projet – Dans les lieux d’urgence, comme la Cité André-Jacomet, on invoque l’inconditionnalité de l’accueil.Luc Monti – Tous les soirs, avant 19 heures, nous recevons une télécopie du Samu social : elle nous adresse le nom, le prénom et l’âge des personnes à prendre en charge pour la nuit. Ces indications n’ont pour but que de reconnaître chaque personne à son arrivée. Nous...

Du même auteur

Différences à reconnaître

Il ne faut pas rêver ! La rencontre est parfois difficile et loin d’être féconde. Nier les différences n’a jamais suffi à lisser les relations humaines. Mais dans tous les domaines, les reconnaître et les accepter ouvre un autre dialogue.Nous vivons dans un monde d’hommes, où la différence des sexes est marquée de façon inégalitaire. Dans la communauté musulmane, cette organisation sexuelle peut se voir chahutée par la reconstruction d’une identité féminine des jeunes filles voilées aux stratég...

Identitées bousculées

Valeurs remises en cause, peurs plus ou moins conscientes, l’ouverture à la différence bouleverse nos repères. Pourtant, la mixité, comme rencontre de populations et de traditions, et comme mélange fécond qui résulte de cette rencontre, apparaît souvent idéale. Et l’histoire, la tradition universaliste, l’expérience de certaines communautés peuvent confirmer que la mixité nous fait bouger, plutôt dans la bonne direction.Christophe Colomb est l’archétype de l’utopiste qui voyait dans la rencontr...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules