Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Le débat, noeud de la démocratie

Le débat, noeud de la démocratie (introduction)


Quand tous sont admis à la délibération et en toute manière, il y a démocratie. Même si la démocratie s’impose comme seul système politique légitime, grand est le risque d’oublier la force de la définition d’Aristote. Celle-ci renvoie vers un horizon combien souhaitable. Ne risque-t-il pas de devenir inaccessible aujourd’hui ?

D’abord, comment organiser l’implication de tous dans une « démocratie de masse » ? Le jeu d’équilibre qui associe démocratie représentative et démocratie délibérative impose la recherche d’un tiers qui permette une sorte de médiation entre le peuple et les élites. La participation associative peut-elle jouer ce rôle, au moment où les partis politiques s’affaiblissent ? Ces derniers jouent-ils encore leur rôle pour socialiser de nouveaux citoyens et agréger des demandes de la société ?

Ensuite, dans une société plus complexe, comment conjuguer les différentes échelles ? Au niveau mondial, c’est en rassemblant des mouvements et des groupes de diverses natures, que le forum social met en scène une alternative de la mondialisation. Au niveau local, les procédures participatives sont souvent lourdes et se développent parfois sans véritablement respecter l’autonomie des participants.

Enfin, comment trouver les formes d’une articulation entre délibération et décision ? Aussi bien pour les retraites que pour des choix techniques, le débat permet de prendre conscience de l’importance d’un problème. S’il favorise l’émergence de compromis en évitant les blocages ou les inerties, il risque aussi de n’être qu’un habillage « pédagogique ».

Le débat, on le voit, se présente comme le nœud de la démocratie. Il est bon de se souvenir qu’il est bien davantage qu’un bienfait de la démocratie, il en constitue la condition.


Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Chili, page blanche constitutionnelle

Investie en juillet 2021, l’Assemblée constituante chilienne porte en elle la rémission d’un pays profondément fracturé. Quatre de ses représentants témoignent. Des bancs de l’ancien Congrès national de Santiago s’écrira la future Constitution du Chili. Vidé de ses parlementaires au lendemain du coup d’État du 11 septembre 1973, le lieu n’en avait revu aucun depuis la fin de la dictature militaire d’Augusto Pinochet, en 1990. Le 4 juillet 202...

Du même dossier

Acteurs du mouvement dans les Forums

Resumé Expression d’une société civile, les Forums sociaux entre recherche d’une ligne commune et mise en scène d’une autre mondialisation. Le mouvement altermondialiste constitue-t-il une force cohérente, capable de modifier le cours de la mondialisation ? L’on peut craindre son essoufflement. Et les difficultés à surmonter sont grandes, qui interrogent la culture des militants du changement social. Celle-ci, au siècle passé, s’est nourrie d’une vision idéologique jusqu’à flirter avec les total...

Dans les partis politiques

Resumé Ils sont des acteurs essentiels des démocraties. Comment les partis sont-ils à l’écoute de leurs adhérents ? Les partis politiques sont les acteurs clés des démocraties représentatives occidentales. Leur rôle consiste à socialiser et à intégrer les citoyens à la vie politique ; à agréger les demandes émanant de la société et élaborer les programmes sur lesquels ils se présentent devant les électeurs ; à former et sélectionner les élites. Il apparaît cependant que les deux premières foncti...

La démocratie en mouvement

Resumé Combiner démocratie représentative et démocratie participative. Le débat opposant démocratie représentative et démocratie participative est à la fois très ancien et très neuf. Débat ancien comme le face-à-face entre Rousseau et Sieyès, le conflit entre souveraineté nationale et souveraineté populaire. Un conflit renforcé historiquement par une interprétation « lutte de classes » de la querelle autour de la nature des mandats : de la Commune de Paris aux soviets, la démocratie authentique ...

Du même auteur

Le choix de l’hospitalité

Que l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle ne puisse plus être écartée avec certitude, en dit long sur le raidissement de la société française. Dans un tel contexte, le risque est grand que l’accueil des étrangers ne devienne, toujours davantage, un tabou. Comme si, pour paraître « responsable », il fallait donner des gages sur la fermeture de nos frontières, rivaliser dans les obstacles mis sur la route de l’exil. Laisser mourir, en mer ou dans nos rues, pour n...

Affronter les questions ultimes

La crise écologique questionne, de manière fondamentale, le destin de l’humanité sur la planète terre. Elle invite à relire les textes fondateurs de la tradition judéo-chrétienne qui sont déjà au cœur des débats contemporains. Crise, catastrophe, effondrement… Nous discutons encore des termes, de l’imminence, de la durée, de l’importance de ce qui nous attend… Les signes, pourtant, sont déjà là : cyclones, sécheresses, tensions sur les marchés des matières premières, réfugiés climatiques… : « La...

Europe : reprendre en main notre destin

Qui l’Europe actuelle fait-elle encore rêver ? En son nom, on démantèle l’État-providence sur l’autel de la dette. On prive d’horizon la moitié des jeunes de Grèce, d’Espagne ou du Portugal. On tient le registre macabre des corps en Méditerranée. En son nom, la Commission négocie un traité transatlantique qui, s’il était adopté, marquerait l’étape ultime de capture de nos souverainetés par des intérêts privés. Devant ce sombre tableau, la tentation majoritaire est à la résignation ou au repli. ...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules