Logo du site

Pac, les eurodéputés cultivent leurs différences (table ronde)

Martin Häusling, Stéphane Le Foll, George Lyon et Mairead McGuinness
Responsable politique

Resumé Les positions des eurodéputés sur la Pac reflètent parfois plus les réalités locales que les divergences politiques traditionnelles. Resumé Les positions des eurodéputés sur la Pac reflètent parfois plus les réalités locales que les divergences politiques traditionnelles Projet Si la Pac a trop de priorités les ressources budgé...

Des agricultures avec des agriculteurs, une nécessité pour l'Europe

Bertrand Hervieu et François Purseigle
Chercheurs

Resumé Loin de l’idéal type de l’exploitation familiale autour duquel s’est construite la Pac, le paysage agricole européen est éclaté. La coexistence d’agricultures familiales en mutation avec un modèle de firme, mais aussi des agricultures de subsistance, appelle à revisiter les outils d’intervention publique. Resumé Loin de l'i...

Le budget de la Pac et le ciblage des aides

Vincent Chatellier et Hervé Guyomard
Chercheurs

Resumé Le budget de la Pac bénéficie principalement à un nombre limité d’États et à certains types d’exploitations agricoles. Tout l’enjeu est de redéployer les fonds dans un sens plus équitable et durable. Une gageure, dans un contexte budgétaire contraint. Resumé Le budget de la Pac bénéficie principalement à un nombre limité...

Prix agricoles, attention les secousses

Bertrand Munier
Chercheur

Resumé D’abord stabilisés par un rapprochement des marchés, les prix agricoles sont aujourd’hui l’objet d’une spéculation effrénée, qui accroît la volatilité des prix. La financiarisation des marchés agricoles rend illusoire le pari d’une stabilisation des prix par l’ouverture commerciale. Attention : danger pour la Pac. Resum...

Ouverture: La Pac marche sur des oeufs

Jean Merckaert
L'équipe de rédaction

Equité sécurité alimentaire qualité entretien des paysages durabilité Pour débattre de la réforme de la Politique agricole commune Pac en 2013 les diverses forces politiques ont les mêmes mots à la bouche Cet apparent consensus masque de profonds clivages cf la table ronde des eurodéputés Les grands États européens ayant par un gel du...

Préparer l'agriculture aux défis de 2050

Michel Griffon
Chercheur

Resumé Les évolutions et les enjeux agricoles ne peuvent s’analyser que sur la longue durée. Et à présent, à l’échelle mondiale. Pour répondre aux défis alimentaires, écologiques et énergétiques mondiaux de 2050, la Pac doit dépasser une vision purement économique de l’agriculture et parier sur une régulation forte du commerce ...

Dossier : La Pac marche sur des oeufs

Ouverture: La Pac marche sur des oeufs


Equité, sécurité alimentaire, qualité, entretien des paysages, durabilité… Pour débattre de la réforme de la Politique agricole commune (Pac) en 2013, les diverses forces politiques ont les mêmes mots à la bouche. Cet apparent consensus masque de profonds clivages (cf. la table ronde des eurodéputés).

Les grands États européens ayant, par un gel du budget, renoncé à une politique commune ambitieuse, la Pac est sous contrainte. Certains, pour la réduire à peau de chagrin, suggèrent que l’agriculture émarge à d’autres lignes budgétaires : énergie, développement territorial… (cf. V. Chatellier et H. Guyomard). Reste que la manne suscite les convoitises nationales, qui biaisent largement la bataille sur ses clés de répartition.

Si nul ne conteste la nécessité de « verdir » l’agriculture, il est des nuances de taille entre des subventions conditionnées à des exigences minimales et une transformation du modèle de production faisant de l’agriculture un outil de préservation de la biodiversité, de captation du carbone, de recharge des nappes phréatiques, etc. (cf.M. Griffon). Le fossé est large entre partisans d’une unification de l’agriculture européenne autour d’exploitations intensives et exportatrices, et défenseurs de la pluralité des figures agricoles (cf. B. Hervieu et F. Purseigle).

Restent les tensions non-résolues sur les prix. Les 13,7 millions d’actifs agricoles, au revenu moyen moitié moindre que dans les autres secteurs, pourront-ils sans subventions accrues répondre aux exigences sanitaires et écologiques légitimes des consommateurs si ces derniers n’en paient pas le prix? Peut-on penser la Pac sans s’attaquer à la volatilité des prix sous l’effet de la financiarisation? Il en va de l’accès à l’alimentation au Sud, et du revenu de millions d’agriculteurs pauvres. Pourtant, s’étonne B. Munier, la Commission reste muette. Une lacune que ne suffira pas à combler la transparence sur laquelle pourraient s’accorder les ministres de l’Agriculture du G20 en juin à Paris.

Du même auteur

Pour une économie relationnelle

Jean Merckaert
L'équipe de rédaction

On peut en savoir beaucoup sur quelqu'un à ses chaussures où il va où il est allé qui il est qui il cherche à donner l'impression qu'il est À cette observation de Forrest Gump dans le film éponyme1 on pourrait ajouter Quel monde il invente Car l'analyse du secteur de la chaussure objet du quotidien s'il en est en dit long sur notre système économique Un système qui divise À commencer par les humains quel acheteur est capable de mettre un visage derrière la fabrication de sa paire de...

Libérons-nous de la prison !

Jean Merckaert
L'équipe de rédaction

Nous aurions pu comme en 1990 intituler ce numéro Dépeupler les prisons Projet n 222 Car de l'inventaire dressé alors il n'y a pas grand chose à retirer Les conditions de vie en détention notamment pour les courtes peines et les détenus en attente de jugement restent indignes d'un pays qui se veut patrie des droits de l'homme Mais à la surpopulation carcérale on préfère encore et toujours répondre par la construction de nouvelles prisons Sans mesurer que plus le parc pénitentiaire s...

Le logement n’est pas une marchandise

Jean Merckaert
L'équipe de rédaction

Nada mejor que volver a casa chante le Cubain Raúl Paz Rien de mieux que de rentrer chez soi Un chez soi digne de ce nom c'est un point d'ancrage qui nous sécurise un lieu de repli nécessaire à notre équilibre C'est de cela que sont privées les 4 millions de personnes mal logées en France Parmi elles 900 000 n'ont pas même un logement à elles un chiffre qui ne cesse d'augmenter1 Pour peu que l'on puisse rentrer chez soi en mesure t on encore toute la valeur À moins que nous en ayons u...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules