Logo du site

La lutte des sans-papiers au travail

Raymond Chauveau
Acteur de terrain

Resumé L'hypocrisie commence à être levée à l'égard des travailleurs sans papiers. Mais les critères pour reconnaître cette force de travail de réserve demeurent discriminatoires. Resumé L'hypocrisie commence à être levée à l'égard des travailleurs sans papiers Mais les critères pour reconnaître cette force de travail de réserve d...

Le co-développement a-t-il un seul sens ?

Olivier Le Masson
Chercheur

Resumé Les migrants, acteurs du développement de leur région d'origine ! Un vrai co-développement, passant par des coopérations décentralisées, devient le support d'une double présence, vecteur de citoyenneté. Resumé Les migrants acteurs du développement de leur région d'origine Un vrai co développement passant par des coopérations d...

Autour de Welcome

Vincent Bocher
Acteur de terrain

Resumé L'écho rencontré par ce film est révélateur d'une prise de conscience, même si celle-ci s'arrête en route, sur les raisons et les réponses... Resumé L'écho rencontré par ce film est révélateur d'une prise de conscience même si celle ci s'arrête en route sur les raisons et les réponses Les froides vagues du canal de la Manche ...

Axes de la politique gouvernementale

Patrick Stefanini
Acteur de terrain

Resumé Le gouvernement français met l'accent sur une bonne maîtrise des flux migratoires. Il se propose d'en rééquilibrer la composition en concertation avec les pays d'origine des migrants. Resumé Le gouvernement français met l'accent sur une bonne maîtrise des flux migratoires Il se propose d'en rééquilibrer la composition en concertati...

Comprendre la mobilité, réinterroger l'intégration

Serge Weber
Chercheur

Resumé L'expérience migratoire est aussi un passage vers l'émancipation individuelle. Plus on la rend difficile, plus on encourage le défi. L'injonction à l'intégration serait-elle plus que culpabilisante et sélective ? Resumé L'expérience migratoire est aussi un passage vers l'émancipation individuelle Plus on la rend difficile plus on ...

Accueil, l'état de la France

Catherine Wihtol de Wenden
Chercheur

Resumé La politique française s'inscrit dans un dispositif européen de contrôle des flux. Mais la volonté d'intégration et la lutte contre les discriminations interrogent cette vision sécuritaire. Resumé La politique française s'inscrit dans un dispositif européen de contrôle des flux Mais la volonté d'intégration et la lutte contre le...

Mémoires familiales en question

Giulia Fabbiano
Chercheur

Resumé La mémoire de l'immigration est devenue un enjeu de reconnaissance. Mais au-delà de sa présence dans l'espace public, il s'agit d'être attentif à la transmission et aux liens entre générations. Resumé La mémoire de l'immigration est devenue un enjeu de reconnaissance Mais au delà de sa présence dans l'espace public il s'agit d'ê...

L'Europe discrimine à ses frontières

Serge Weber
Chercheur

Resumé Visas pour certains, listes de pays à risques, accords bilatéraux, l'Europe bâtit une frontière numérique discriminatoire. Resumé Visas pour certains listes de pays à risques accords bilatéraux l'Europe bâtit une frontière numérique discriminatoire Le traité de Rome fondait la construction européenne sur le projet de la libre c...

Ouverture : Migrations dans la mondialisation

Christian Mellon
L'équipe de rédaction

Comment affronter la contradiction essentielle entre la mondialisation des échanges l'aspiration à la mobilité des hommes et la sécurisation de l'immigration Voici quatre ans en conclusion de l'un de ses articles dans notre revue Catherine Wihtol de Wenden attirait notre attention sur ce paradoxe Projet n 284 De fait c'est bien à l'intérieur...

Migrations dans la mondialisation

Bertrand Badie
Chercheur

Resumé Doit-on maintenir à tout prix une société fermée dans un contexte de mondialisation ? Il faudrait viser une bonne mobilité qui fasse de la migration un bien public mondial. Resumé Doit on maintenir à tout prix une société fermée dans un contexte de mondialisation Il faudrait viser une bonne mobilité qui fasse de la migration un ...

Dossier : Migrations dans la mondialisation

Ouverture : Migrations dans la mondialisation


Comment affronter « la contradiction essentielle entre la mondialisation des échanges, l’aspiration à la mobilité des hommes et la sécurisation de l’immigration » ? Voici quatre ans, en conclusion de l’un de ses articles dans notre revue, Catherine Wihtol de Wenden attirait notre attention sur ce paradoxe (Projet, n° 284). De fait, c’est bien à l’intérieur de ce triptyque que doit se situer toute réflexion fructueuse sur les nouvelles figures de la migration et sur les choix politiques auxquels elles nous confrontent.

De ces trois termes, le deuxième est à la fois le plus ancien – notre planète s’est peuplée par migrations – et le plus nouveau : les études récentes le rappellent, c’est le désir de « mobilité », plus que celui de « migrer », qui rend le mieux compte de la tendance qui s’affirme depuis quelques décennies. De plus en plus nombreux sont les hommes qui voudraient bien « aller voir ailleurs », mais peu nombreux ceux qui souhaitent s’établir durablement dans un autre pays que celui de leur naissance. Bertrand Badie note ici même que c’est plutôt la faiblesse du nombre des migrants qui doit étonner : pas plus de 3 % de la population mondiale ! Encore faut-il souligner que, pour nombre d’entre eux, il s’agit d’une migration non désirée.

Ce désir de mobilité est pris en tenailles entre les deux autres facteurs : d’un côté, la mondialisation multiplie les possibilités physiques de déplacements (et, en amont, la diffusion des images alimente ce désir, la ramification des réseaux en facilite la mise en œuvre) ; d’un autre côté, les Etats affirment leur volonté de garder le contrôle des flux trans-frontières, percevant ou présentant l’arrivée de nouveaux migrants comme une menace pour la « sécurité » ou pour la protection des « identités ». Pourtant, bien des études ont montré – notamment l’analyse des conséquences de la fermeture de 1974 – que les politiques de fermeture sont non seulement vaines mais contre-productives : la crainte d’être empêché de revenir transforme en migrants durables, qui font souche, des personnes initialement motivées par un simple vœu de mobilité « pendulaire ».

Les contradictions entre ces trois facteurs – mondialisation, désir de mobilité, frilosités sécuritaires – sont à l’origine de bien des incohérences dans les politiques mises en œuvre et de nombreux et douloureux  drames humains. Le présent dossier propose quelques éclairages sur les vrais enjeux de ces débats, trop souvent occultés pas leur instrumentalisation politique, rappelant les faits et les chiffres qui peuvent dépassionner les controverses, évoquant aussi les formes d’intégration de millions de personnes « d’origine étrangère » dans nos sociétés vieillissantes. Car, si les migrants sont pris dans les grands courants et contre-courants de la mondialisation, ce sont d’abord des personnes humaines, qui vivent et vivront parmi nous. Leurs problèmes révèlent les nôtres. Leurs projets de vie tissent nos avenirs communs.

NDLR : La quasi-totalité des articles rassemblés dans ce dossier reprennent et prolongent des réflexions exposées oralement par leurs auteurs lors de la session « Migrants dans la mondialisation », organisée par le Ceras en février 2009 : http://www.ceras-projet.com/index.php?id=3208

Du même auteur

Migrations : qu’en dit l’Église ?

Christian Mellon
Question de sens

Faut-il accueillir les étrangers ? Tous ? Sans distinction ? Peut-on exiger d’eux une « assimilation » au pays qui les reçoit ? Ces questions divisent les catholiques. Le pape François en choque même certains. Le discours de l’Église est pourtant d’une grande constance. Faut il accueillir les étrangers Tous Sans distinction Peut on exiger d'eux une assimilation au pays qui les reçoit Ces questions divisent les catholiques Le pape François en choque même certains Le discours de l...

« Laudato si’ », charte chrétienne de l’écologie

Christian Mellon
L'équipe de rédaction

Très attendue, l’encyclique publiée par le pape François le 18 juin 2015 n’a pas déçu. À six mois de la Conférence climat à Paris, « Laudato si’ » donne des enjeux écologiques une lecture globale et sans concession. Un texte révolutionnaire. Très attendue l'encyclique publiée par le pape François le 18 juin 2015 n'a pas déçu À six mois de la Conférence climat à Paris Laudato si' donne des enjeux écologiques une lecture globale et sans concession Un texte révolutionnai...

Pour l’Église, la libre circulation est la règle

Christian Mellon
Question de sens

Dieu a destiné la terre et tout ce qu'elle contient à l'usage de tous les hommes et de tous les peuples de sorte que les biens de la Création doivent équitablement affluer entre les mains de tous selon la règle de la justice inséparable de la charité nous dit le Concile Vatican II dans Gaudium et spes 69 Selon la doctrine sociale de l'Église catholique tout homme a non seulement le droit de vivre en sécurité ce qui fonde le droit d'asile mais aussi de disposer des ressources lui perme...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules