Logo du site
Dossier : Droit à la santé

Vulnérables

Marie-Christine Lebon
Acteur de terrain

Resumé Quand la maladie peut être source d’exclusion, l’hôpital est aussi l’occasion de lancer des passerelles et de résister à une logique de sélection. Resumé Quand la maladie peut être source d'exclusion l'hôpital est aussi l'occasion de lancer des passerelles et de résister à une logique de sélection L'annonce d'une maladie gr...

Inégaux face aux soins

Mady Denantes
Acteur de terrain

Resumé Une consultation dans un quartier de Paris. Absence de couverture complémentaire et ticket modérateur à payer, refus de l’aide médicale…, une urgence au quotidien. Resumé Une consultation dans un quartier de Paris Absence de couverture complémentaire et ticket modérateur à payer refus de l'aide médicale une urgence au quotidien...

Déterminants sociaux et inégalités de santé

Pierre Larcher
Acteur de terrain

Resumé La « mise en santé » dépend, pour bien des catégories, de facteurs multiples. Seule une action dans la durée permet d’éviter que se creusent les inégalités. Resumé La mise en santé dépend pour bien des catégories de facteurs multiples Seule une action dans la durée permet d'éviter que se creusent les inégalités Les iné...

L'hôpital et le contrat

Benoît Nautré
Chercheur

Resumé Quand la politique de santé publique prend le virage d’une contractualisation généralisée. Resumé Quand la politique de santé publique prend le virage d'une contractualisation généralisée Confronté à la nécessaire maîtrise des dépenses ainsi qu'à l'évolution des besoins de santé et des techniques médicales l'univers hosp...

Droit à la santé (ouverture)

Bertrand Cassaigne
L'équipe de rédaction

Droit à la santé L'idée de plus en plus vulgarisée tient elle vraiment la route Il est plus juste de parler d'un droit d'accès aux soins Mais derrière la requête d'un accès à la santé s'expriment deux visions celle d'un bien privé pour lequel l'offre doit être la plus large proposée à la responsabilité des personnes et celle d'un bi...

Les poussées d'un droit à la santé

Olivier de Dinechin
Chercheur

Resumé La demande des individus – malades potentiels – et de la société définit-elle un droit et quel droit ? Resumé La demande des individus malades potentiels et de la société définit elle un droit et quel droit A première vue rien de plus évident que d'affirmer au plan moral un droit à la santé qui refuserait à un malade qu'on ...

Bioéthique, les normes et le discernement

Laurent Degos
Chercheur

Resumé A l’occasion de la révision des lois de bioéthique, un questionnement sur le rôle de la norme, cadre essentiel mais qui ne doit pas tout prévoir. Resumé A l'occasion de la révision des lois de bioéthique un questionnement sur le rôle de la norme cadre essentiel mais qui ne doit pas tout prévoir La réflexion éthique n'a pas pour...

Dossier : Droit à la santé

Droit à la santé (ouverture)


Du même auteur

Entendre la parole des victimes

Bertrand Cassaigne
L'équipe de rédaction

Les victimes ont brisé le silence. Mais les écoutons-nous vraiment ? Au-delà de la plainte, c’est à un dialogue qu’elles nous invitent, pour renouer les liens que le traumatisme a rompus. Les victimes ont brisé le silence Mais les écoutons nous vraiment Au delà de la plainte c'est à un dialogue qu'elles nous invitent pour renouer les liens que le traumatisme a rompus Longtemps les victimes n'avaient pas la parole On ne cherchait pas à les entendre ou elles ne parvenaient pas à s'ex...

Autonomie et solidarité

Bertrand Cassaigne
L'équipe de rédaction

Autonomie dépendance Deux mots à l'opposé l'un de l'autre pour parler des enjeux autour de la vulnérabilité des personnes âgées Autonomie parle de la dignité des personnes dépendance de solidarité reconnue acceptée Les deux mots ne sont pas sans ambiguïté l'autonomie comme exigence où la vulnérabilité et les frustrations sont vécues comme un échec la dépendance comme passivité et infantilisation Notre espérance de vie à tous s'est heureusement allongée Un temps libre pour...

Les rapports sur la dépendance

Bertrand Cassaigne
L'équipe de rédaction

RésuméL’avis du Conseil économique, social et environnemental s’inscrit dans une longue liste de débats sur la solidarité, visant à assurer à tous les anciens des conditions de vie dignes et une place dans la vie sociale. Pour les uns, la perte d’autonomie est affaire de responsabilité individuelle et familiale; chacun doit s’y préparer par l’épargne, l’assurance et la solidarité intergénérationnelle. Pour les autres, elle est un risque à couvrir par la solidarité nati...

Droit à la santé ? L’idée, de plus en plus vulgarisée, tient-elle vraiment la route ? Il est plus juste de parler d’un droit d’accès aux soins. Mais derrière la requête d’un « accès » à la santé, s’expriment deux visions, celle d’un bien privé – pour lequel l’offre doit être la plus large, proposée à la responsabilité des personnes –, et celle d’un bien commun, où l’état de chacun concerne aussi la santé de tous.

Un droit individuel est de plus en plus affirmé : le patient attend la garantie de résultats de plus en plus performants, de la part d’un système de soins et d’un système de protection sociale, la garantie d’un diagnostic et de traitements, celle d’un environnement à l’abri de risques sanitaires… Le droit de la santé devient un droit d’usagers, voire de plaignants. Et l’Etat, lui-même, contractualise avec des prestataires sur la façon d’assurer la satisfaction des clients et sur les résultats, compte tenu des possibilités de financement.

Pourtant, le droit à la santé n’est pas seulement un droit d’accès à des réponses toujours améliorées sur le plan technique. La santé a un rôle plus important : elle assure l’accomplissement de possibilités de relations, et non seulement la réalisation d’un « état ». Elle permet – y compris dans l’épreuve de la maladie et la vulnérabilité de son corps – de « se maintenir en vie » et de maintenir la vie de ses relations. Or ce droit à la santé est bien inégalement réparti. Ce qui se traduit par des différences d’accès, mais aussi par une méconnaissance des possibilités d’être « mis en santé », à partir des conditions de vie mêmes que permet la société. Les professionnels de santé savent bien les écarts qui peuvent exister entre soignants et soignés. Le droit à la santé suppose une compréhension réciproque de ce qu’est l’urgence pour chacun, une prévention qui ne se réduise pas à une stratégie face à des « cibles » mais se traduise dans une véritable prévenance…

Le droit à la santé auquel appellent les plus fragiles de nos sociétés, tous les précaires dont parlent plusieurs textes de ce dossier, pourrait bien servir de voie d’accès pour tous !


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules