Logo du site
Dossier : Culture-monde

Le palais global

Jean-François Bayart et Romain Bertrand
Chercheurs

Les traditions culinaires sont revendiquées. Elles s’exportent aussi, se métissent. Les traditions culinaires sont revendiquées Elles s'exportent aussi se métissent Quoi de plus lié aux terroirs que la cuisine et la gastronomie Nous devenons pourtant les commensaux de bien des peuples Margo et Guy Harley Guenego ont repris il y a un an l'ens...

Les musiques en Afrique, révélateurs sociaux

Denis-Constant Martin
Chercheur

Des sources musicales à la fois revisitées et modernisées. La musique révèle des transformations que connaît l’Afrique : ambiguïtés de la modernisation, expression originale et contraintes de la scène internationale. Des sources musicales à la fois revisitées et modernisées La musique révèle des transformations que connaît l'Afriqu...

Les tensions de l’inculturation en Inde

Catherine Clémentin-Ojha
Chercheur

Le difficile travail de définition de l’indianité. Le difficile travail de définition de l'indianité Quand identités traditions religions se nourrissent et se crispent Projet Comment se vit l'inculturation la rencontre d'univers culturels différents en Inde Catherine Clémentin Ojha Avant d'aborder cette question il faut revenir sur le cont...

Culture-monde (ouverture)

Bertrand Cassaigne
L'équipe de rédaction

Si Projet consacre un dossier à cette lame de fond que représente l'avènement d'une Culture Monde c'est avec la conviction que nous vivons dans le champ culturel des transformations aussi fondamentales que dans le champ politique La Renaissance ou les Lumières par exemple ont eu des répercussions profondes bien au delà du monde des Lettres e...

La mondialisation technologique

Peter Kemp
Chercheur

Pour un contrôle démocratique international des systèmes techniques. Pour un contrôle démocratique international des systèmes techniques La globalisation économique est impensable sans une mondialisation technologique des moyens de communication Cette dernière de plus en plus valorisée peut être dangereuse Dans la discussion actuelle sur ...

Lost in translation ? Globalisation des flux et courtage culturel

Jean-Pierre Warnier
Chercheur

Dans la circulation des biens, des images, des pratiques, que se passe-t-il entre les cultures ? Dans la circulation des biens des images des pratiques que se passe t il entre les cultures Refuser l'alternative entre une culture mondialisée sous le signe de l'aliénation et un émiettement culturel bricolé Vous avez dit culture monde Culture mond...

Pour une cohabitation culturelle

Dominique Wolton
Chercheur

La troisième mondialisation, culturelle, appelle une régulation. La troisième mondialisation culturelle appelle une régulation Dans un monde de communications les identités culturelles sont à valoriser en veillant à ce qu'elles soient des identités ouvertes relationnelles Projet Dans l'histoire du monde la géopolitique prend souvent le pas...

Dossier : Culture-monde

Culture-monde (ouverture)


Si Projet consacre un dossier à cette lame de fond que représente l’avènement d’une Culture-Monde, c’est avec la conviction que nous vivons dans le champ culturel des transformations aussi fondamentales que dans le champ politique. La Renaissance ou les Lumières, par exemple, ont eu des répercussions profondes bien au-delà du monde des Lettres et des Arts.

Et la circulation, aujourd’hui, des informations, des produits culturels, mais aussi des représentations est le troisième visage d’une mondialisation économique et politique.

Pourtant, comment accoler les deux mots culture-monde sans soulever l’inquiétude : celle d’un affadissement des sources, des identités, des goûts et des valeurs, qui s’alimentent sur des terreaux vivants ; celle d’un rapport dominé par la logique des industries culturelles, celle des réseaux de diffusion monopolisés par quelques-uns qui ne laissent plus de place à l’expression de la diversité.

En réalité, les cultures sont appelées à entrer dans un dialogue nouveau. Comment penser leur cohabitation ? Cette cohabitation suppose des règles, dans le respect des particularités de chacun. Cette cohabitation invite aussi à une commensalité, où l’on partage une même table et goûte d’autres saveurs. Une cohabitation qui n’ignore pas que les frontières sont bousculées, mais qui s’enrichit à partir de vrais foyers de créativité. Une cohabitation qui mesure combien la traduction entraîne des pertes : « Nous laisser raconter par d’autres dans leur propre culture, c’est faire le deuil du caractère absolu de notre tradition » (P. Ricoeur), mais qui est confiante dans cette chance d’inculturation pour des « universels concrets », en quête de reconnaissance et d’appropriation.

Du même auteur

Entendre la parole des victimes

Bertrand Cassaigne
L'équipe de rédaction

Les victimes ont brisé le silence. Mais les écoutons-nous vraiment ? Au-delà de la plainte, c’est à un dialogue qu’elles nous invitent, pour renouer les liens que le traumatisme a rompus. Les victimes ont brisé le silence Mais les écoutons nous vraiment Au delà de la plainte c'est à un dialogue qu'elles nous invitent pour renouer les liens que le traumatisme a rompus Longtemps les victimes n'avaient pas la parole On ne cherchait pas à les entendre ou elles ne parvenaient pas à s'ex...

Autonomie et solidarité

Bertrand Cassaigne
L'équipe de rédaction

Autonomie dépendance Deux mots à l'opposé l'un de l'autre pour parler des enjeux autour de la vulnérabilité des personnes âgées Autonomie parle de la dignité des personnes dépendance de solidarité reconnue acceptée Les deux mots ne sont pas sans ambiguïté l'autonomie comme exigence où la vulnérabilité et les frustrations sont vécues comme un échec la dépendance comme passivité et infantilisation Notre espérance de vie à tous s'est heureusement allongée Un temps libre pour...

Les rapports sur la dépendance

Bertrand Cassaigne
L'équipe de rédaction

RésuméL’avis du Conseil économique, social et environnemental s’inscrit dans une longue liste de débats sur la solidarité, visant à assurer à tous les anciens des conditions de vie dignes et une place dans la vie sociale. Pour les uns, la perte d’autonomie est affaire de responsabilité individuelle et familiale; chacun doit s’y préparer par l’épargne, l’assurance et la solidarité intergénérationnelle. Pour les autres, elle est un risque à couvrir par la solidarité nati...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules