Logo du site

Vers un changement de modèle ?

Bruno Amable
Chercheur

Resumé Le capitalisme n’est est certes pas à sa première alarme. Mais ce sont un changement institutionnel et de nouveaux compromis sociaux qui s’imposent aujourd’hui. Resumé Le capitalisme n'est est certes pas à sa première alarme Mais ce sont un changement institutionnel et de nouveaux compromis sociaux qui s'imposent aujourd'hui L'am...

Pour un second Bretton Woods

Gaël Giraud
Chercheur

Resumé La régulation du système financier international est une question vitale. Opérateurs financiers, marché des produits dérivés, système des taux de changes sont concernés. Resumé La régulation du système financier international est une question vitale Opérateurs financiers marché des produits dérivés système des taux de change...

Inflatio veritas

Edgar Fortgaillard
Acteur de terrain

Resumé Une thèse hétérodoxe ! L’issue pour faire face à la récession passerait-elle par une déflation compétitive ou par l’apurement des dettes ? Accepter une inflation contrôlée serait un impératif social. Resumé Une thèse hétérodoxe L'issue pour faire face à la récession passerait elle par une déflation compétitive ou par...

La France et l'Italie dans la tempête

Stefano Palombarini
Chercheur

Resumé Dans ces deux pays, la récession survient après des changements politiques qui ont traduit une rupture avec le compromis social antérieur. Quel sera l’impact de la crise sur le processus de réformes ? Resumé Dans ces deux pays la récession survient après des changements politiques qui ont traduit une rupture avec le compromis soci...

La crise entre en Chine

Benoît Vermander
Chercheur

Resumé La chine subit de plein fouet la crise venue des Etats-Unis. Mais c’est aussi la mise au jour des fragilités du modèle : chômage massif et absence d’une politique de développement rural, entre autres. Resumé La chine subit de plein fouet la crise venue des Etats Unis Mais c'est aussi la mise au jour des fragilités du modèle chô...

Ouverture : La fin d'un capitalisme

Gaël Giraud
L'équipe de rédaction

Avec la tempête financière de 2008 quelque chose prend fin mais quoi Le capitalisme B Vermander et B Amable en montrent la multiplicité aujourd'hui Mais sans doute la limite de fonctionnement d' un capitalisme est elle atteinte sa version libertarienne anglo saxonne dont J Sapir explique à partir des États Unis qu'elle n'est pas prête de rel...

Fin de cycle ou rupture aux États-Unis ?

Jacques Sapir
Chercheur

Resumé La croissance américaine était largement portée par une pyramide financière. La crise de la finance entraîne désormais celle de l’économie réelle. Un changement radical s’annonce-t-il, entraînant l’abandon d’un mode de consommation ? Resumé La croissance américaine était largement portée par une pyramide financière La...

Discuter pour mieux réformer (éditorial)

Françoise Terrel-Salmon
L'équipe de rédaction

On y perd son latin Que faire devant tant de réformes moins proposées à la négociation qu'imposées comme indispensables Les oppositions qu'elles suscitent ont déjà entraîné l'abandon de plusieurs projets tel celui du travail dominical D'autres auraient sans doute mérité un vrai débat qui partaient d'une nécessité réelle de changemen...

Dossier : La fin d'un capitalisme

Ouverture : La fin d'un capitalisme


Du même auteur

[VIDÉO] Conversation entre Vandana Shiva et Gaël Giraud

Gaël Giraud et Vandana Shiva
Chercheurs

Le travail est au cœur de toute vie humaine, il est l'un des constituants d'une vie bonne. Pourtant, ce même travail peut s'avérer destructeur pour la planète, le lien social et l'intégrité même de la personne qui le pratique. Que devons-nous changer pour construire un nouveau système où le travail serait respectueux de la terre et au service de la dignité humaine ? Le travail est au cœur de toute vie humaine il est l'un des con...

« Faire de l’AFD une agence ‘100 % lien social’ »

Gaël Giraud
Chercheur

Le débat sur les indicateurs de richesse à la fin des années 2000 a t il fait évoluer le paradigme du développement chez les bailleurs de fonds Considère t on par exemple qu'un pays pétrolier s'appauvrit quand il commercialise une ressource qui s'épuise une ressource dont l'exploitation pollue l'environnement immédiat et dont la combustion dérègle le climat Gaël Giraud Le débat sur les indicateurs de richesse a alimenté la réflexion de la communauté internationale sur le concept...

[VIDÉO] La difficile équation financière de la transition énergétique

Pierre Ducret, Gaël Giraud et Patricia Piriou
Acteur de terrain

La transition énergétique requiert des investissements importants tant du côté de la production que de la maîtrise d’énergie. Entre impôts, épargne des ménages, création monétaire et dette, sur quels leviers de financement s’appuyer ? Quelle place est faite aux citoyens de plus en plus désireux de donner un sens à leur épargne ? La transition énergétique requiert des investissements importants tant du côté de la production que de la maîtrise d'énergie Entre impôts éparg...

Avec la tempête financière de 2008, quelque chose prend fin : mais quoi ? Le capitalisme ? B. Vermander et B. Amable en montrent la multiplicité aujourd’hui. Mais sans doute la limite de fonctionnement d’ un capitalisme est-elle atteinte : sa version libertarienne anglo-saxonne, dont J. Sapir explique, à partir des États-Unis, qu’elle n’est pas prête de relever la tête de sitôt. Vers quels types de compromis économiques allons-nous ? C’est l’autre versant de la question : le dogme de la toute-puissance bienveillante du marché prétendument autorégulé s’étant effondré, que peut-on construire ? Les États joueront un rôle majeur encore à inventer.

Il conviendra d’ailleurs de réfléchir au retour du politique plutôt qu’à celui de l’État car celui-ci est débordé. De l’intérieur, trois décennies de déconstruction libertarienne l’ont en effet réduit parfois à une relative impuissance. J. Sapir suggère qu’en dépit de l’espoir soulevé par l’administration Obama, il faudra des années pour relever les ruines provoquées par le mot d’ordre de Reagan : « L’État n’est pas la solution, c’est le problème ». Et S. Palombarini montre que la démocratie italienne est désemparée quand s’effondre un modèle auquel elle venait de se « convertir ». De l’extérieur, la coordination internationale requise va au-delà des souverainetés nationales : les règles d’une gouvernance économique requièrent de penser en termes de « régions souveraines » : États-Unis, Union européenne, Chine, Amérique latine… De même, tolérer l’inflation, ce dont E. Fortgaillard se fait l’apologiste iconoclaste, n’est possible que si la majorité des États y consentent simultanément. On le sait, la dette accumulée par les ménages américains s’élève à plusieurs milliers de milliards d’euros. La traversée de la crise actuelle passe-t-elle par l’effacement de la dette des ménages pauvres ? Et le meilleur moyen en serait l’inflation ? Mais à condition que les salaires suivent, avec un nouveau compromis politique, social et économique, dont Bruno Amable esquisse les traits.


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules