Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site
Dossier : Euroméditerranée
Dossier : Euroméditerranée

Ouverture


Entre les deux rives de la Méditerranée, la proximité est forte, quelles que soient les dimensions considérées, géographique, économique, politique, humaine. Les invraisemblables barrières ne tiendront pas dans la longue durée. Pourtant, le réalisme ne suffit pas ici. L’audace est requise pour trouver des solutions politiques et institutionnelles qui allient respect de l’histoire et vision pour l’avenir. Les germes sont là : les enjeux économiques sont partagés, le développement européen passera par celui du sud sur un mode de partenariat qui ne ressemblera pas à l’intégration des pays de l’Est. Ne faudra-t-il pas faire une place aux grands de la planète, notamment aux Etats-Unis, et prendre en compte leur marché, aussi bien pour le développement d’un tissu entrepreneurial que pour avancer dans la résolution de l’équation énergétique devenue centrale ? Ne faudra-t-il pas s’affranchir d’une vision sécuritaire des relations migratoires, arrêter de penser les frontières comme des murs avant que ceux-ci ne s’effondrent d’eux-mêmes dans un tourbillon d’autant plus violent qu’il serait la fin cathartique d’une relation mal engagée et pourtant intense ? Le projet d’Union méditerranéenne promis par le candidat Sarkozy et aujourd’hui encore balbutiant paraît bien en deçà de l’objectif à atteindre : pusillanime sur le versant migratoire, inconsistant par rapport aux engagements européens, frustrant pour les pays du Nord de l’Europe, timide pour tous ceux qui, héritiers d’une longue histoire, vivent déjà dans un entre-deux qui est leur espace de vie. C’est à cet espace qu’il faudra bien donner une consistance politique.

J'achète Le numéro !
Dossier : Euroméditerranée
Je m'abonne dès 3.90 € / mois
Abonnez vous pour avoir accès au numéro
Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L’homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des...

Aux origines du patriarcat

On entend parfois que le patriarcat serait né au Néolithique, près de 5 000 ans avant notre ère. Avant cela, les femmes auraient été libres et puissantes. Les données archéologiques mettent en doute cette théorie. De très nombreux auteurs, de ce siècle comme des précédents, attribuent la domination des hommes sur les femmes à l’essor de l’agriculture, lors du Néolithique. Cette idée est largement reprise dans les médias, qui p...

Du même dossier

Parcours d'étudiants

Resumé Etudiants au Maghreb ou en France, ils veulent contribuer à une recherche avec leurs questions, en dialogue avec d’autres approches. Elle est marocaine, vit et étudie en France. Ils sont algériens, habitent et font leurs études à Alger. Leurs cultures, différentes, ont l’Occident comme référent commun : il fournit un socle de savoirs, une distance critique sur les changements qui affectent leur univers, un réservoir de compétence ou une posture pour interpréter leurs propres traditions. P...

L'Europe et son sud

Resumé La Méditerranée représente à la fois un prolongement de l’Europe et une frontière culturelle. Les liens humains créent pourtant un réseau de solidarité. Si l’on sort des discours rebattus sur la « fracture » et la « confrontation », le mot qui vient le plus à l’esprit pour caractériser le lien entre la nouvelle Europe et les sociétés sud-méditerranéennes est « proximité » : une proximité géographique évidente et une proximité historique certaine, mais aussi une très grande proximité humai...

Le déplacement des frontières vers le sud

Resumé La Méditerranée devient une ligne de confrontation entre l’Europe et un Sud de plus en plus profond. A mesure que l’Europe ferme ses frontières, elle les déplace toujours plus loin vers le Sud qu’elle veut « contenir » en l’éloignant. Le mouvement de verrouillage recèle, en lui-même, une énergie cinétique qui le pousse au report des frontières dans une projection dont la portée est proportionnelle à la fermeture. Aujourd’hui les frontières de l’Europe s’étendent depuis la rive Nord de la ...

Du même auteur

Partage du travail : perspectives interreligieuses

Le christianisme, comme l’islam, le judaïsme ou le bouddhisme insistent sur la dignité de l’homme au travail, sur son inscription dans une communauté. L’idée d’un partage du travail est diversement accueillie. Partager avec qui ? Pourquoi ? L’auteur appelle à un engagement interreligieux concret sur le sujet. Replacée dans le cadre du dialogue interreligieux, la question du partage du travail ne tient pas de l’évidence1. Le travail se partage-t-il ? Avec qui ? On peut partager le travail, quand ...

De nouvelles formes d'engagement

Resumé Les jeunes de 2008 reproduisent-ils simplement les modèles d’engagement de leurs aînés ? Les jeunes s’engagent-ils sur des projets de manière différente que les plus âgés ? La réponse à cette question pourrait s’en tenir à souligner les écarts entre les jeunes et leurs aînés, ou à relever des changements entre les jeunes d’aujourd’hui et ceux d’hier - les nouvelles générations ne s’engagent pas comme celles qui les ont précédées. Elle peut aussi considérer que c’est toute la société qui e...

Recomposition des représentations familiales

Pour qui observe le champ de la famille, peut-on dire que le « moment mai 68 » correspond à une rupture ? Parler de moment, selon l’expression de Denis Pelletier, désignant une période ouverte des années 60 aux années 80, est plus pertinent que de se limiter à une date pour analyser les changements. Dans l’histoire sociale, le temps se fait glissant, les générations succédant aux générations. Et en effet, les évolutions de la famille révèlent une série de mutations suffisamment proches pour pou...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules