Logo du site
Dossier : Euroméditerranée
Dossier : Euroméditerranée

Le processus de Barcelone


Du 25 au 27 novembre 1995, lors d’une conférence intergouvernementale tenue à Barcelone, les 15 pays membres de l’Union européenne et douze pays du sud et de l’est de la Méditerranée adoptaient la Déclaration de Barcelone sur le partenariat euro-méditerranéen qui définissait trois volets de coopération : politique et sécuritaire, économique et financier, culturel, social et humain. Cette déclaration ouvrait le chemin à la négociation – qui a pris plusieurs années – de conventions d’association entre l’Union européenne et ces douze pays (Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Israël, Autorité palestinienne, Jordanie, Liban, Syrie, Turquie, Chypre et Malte). Depuis, les deux derniers pays ont rejoint l’Union européenne qui compte aujourd’hui 27 membres, la Libye est devenue observatrice aux conférences et principales réunions du Processus et la Mauritanie, candidate au partenariat, est présente à titre « d’invitée spéciale de la présidence ». Quant à la Turquie, elle reste membre du partenariat euro-méditerranéen tout en étant candidate à l’Union européenne.

A partir de 2003, ce partenariat a été englobé dans la politique européenne de voisinage de qui concerne également les pays situés à l’est de l’Union européenne. Des plans d’action bilatéraux ont été établis avec l’Ukraine et la Moldavie, ainsi qu’avec les pays du sud de la méditerranée ayant conclu des accords d’association.

En 2005, à l’occasion du dixième anniversaire de la conférence de Barcelone, un sommet organisé dans la même ville débouche sur un bilan contrasté du processus euro-méditerranéen. Malgré l’activité déployée ensuite par les présidences finlandaise, allemande et portugaise pour le relancer, c’est dans un contexte assez morose que survient en 2007 l’initiative française d’une Union méditerranéenne.

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Ce que l’écologie fait à la politique

Un demi-siècle après les premières alertes scientifiques, l’écologie a bel et bien trouvé un débouché politique : de nouvelles instances, de nouveaux partis sont régulièrement mis sur pied. Mais pour faire advenir des changements politiques à la hauteur des enjeux, c’est notre cadre de pensée qu’il nous faut révolutionner. 1 « Écologisation » du politiqueLes enjeux écologiques sont désorm...

L’envol de la chouette

Le confinement mis en place pour contenir l’épidémie s’est traduit par toute une série de restrictions : limitation des déplacements, couvre-feu, port du masque… Comme les secouristes de haute montagne, nos comportements étaient dictés par une injonction à ne pas penser pour éviter une chute fatale. Un vent de liberté souffle à présent et l’on se réjouit de retrouver, petit à petit, nos libertés suspendues.Mais n’avançons-nous pas en terrain miné ? L’histoire nous enseigne que c’est dans les te...

Du même dossier

Parcours d'étudiants

Resumé Etudiants au Maghreb ou en France, ils veulent contribuer à une recherche avec leurs questions, en dialogue avec d’autres approches. Elle est marocaine, vit et étudie en France. Ils sont algériens, habitent et font leurs études à Alger. Leurs cultures, différentes, ont l’Occident comme référent commun : il fournit un socle de savoirs, une distance critique sur les changements qui affectent leur univers, un réservoir de compétence ou une posture pour interpréter leurs propres traditions. P...

Ouverture

Entre les deux rives de la Méditerranée, la proximité est forte, quelles que soient les dimensions considérées, géographique, économique, politique, humaine. Les invraisemblables barrières ne tiendront pas dans la longue durée. Pourtant, le réalisme ne suffit pas ici. L’audace est requise pour trouver des solutions politiques et institutionnelles qui allient respect de l’histoire et vision pour l’avenir. Les germes sont là : les enjeux économiques sont partagés, le développement européen passer...

L'Europe et son sud

Resumé La Méditerranée représente à la fois un prolongement de l’Europe et une frontière culturelle. Les liens humains créent pourtant un réseau de solidarité. Si l’on sort des discours rebattus sur la « fracture » et la « confrontation », le mot qui vient le plus à l’esprit pour caractériser le lien entre la nouvelle Europe et les sociétés sud-méditerranéennes est « proximité » : une proximité géographique évidente et une proximité historique certaine, mais aussi une très grande proximité humai...

Du même auteur

La Revue Projet recrute !

La Revue Projet recherche un·e alternant·e chargé·e de communication et marketing pour piloter la campagne promotionnelle autour de sa série politique. Depuis décembre 2019, la Revue Projet travaille sur une série de six dossiers qui interrogent les fondements et l’état de notre démocratie. Les deux derniers numéros sortiront en octobre 2021 et février 2022, quelques mois avant la présidentielle. Descriptif du poste :Sous la responsabilité de la cheffe de proje...

Repenser les inégalités face au défi écologique

Lutter contre les inégalités est le leitmotiv de bien des mobilisations. Mais la finitude de notre planète oblige à renouveler la réflexion. Une tâche à laquelle s’est attelé, avec la Revue Projet, un groupe d’associations, syndicats et chercheurs de sensibilités variées. D'où un texte fort, qui refuse d’opposer enjeux sociaux et environnementaux et qui inspire le colloque « Réduire les inégalités, une exigence écologique et sociale » (16 au 18 fév. 2017). Notre monde doit faire face simultanéme...

Inégalités monétaires : quelques repères

Multiples sont les visages de l’inégalité. Ainsi l’espérance de vie est de 50 ans en Sierra Leone contre 82 ans en France. Si l’on s’en tient aux inégalités monétaires :Une tendance au resserrement des inégalités entre paysDe très grandes disparités persistent entre pays, si l’on s’attache au Pib moyen par habitant en 2015 : de 270 $ environ au Burundi à 100 000 $ au Luxembourg (en dollars US courants) ; de 600 $ pour un Centrafricain à 140 000 $ pour un Qatari, si l’on tient compte du coût de ...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules