Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site

Décroissance Le chemin vers la sobriété ?


« La décroissance c’est un appauvrissement généralisé »
« La décroissance ? Revenir à l’âge de pierre ? »
« La décroissance, un antimodernisme ! »
Ces affirmations résonnent ? Une impression de déjà vu ou plutôt déjà-entendu ? Et si on vous disait pourtant que la décroissance, c’est tout le contraire, et peut être même la solution au défi environnemental actuel ?

C’est l’idée que défend Timothée Parrique, chercheur en économie écologique, lauréat 2022 du Prix de thèse de la Fondation Terre Solidaire pour sa thèse : “The political economy of degrowth” et auteur de l’essai “Ralentir ou périr : l'économie de la décroissance” (Éditions Seuil, 2022).

Une soirée débat réalisée le 6 décembre 2022 à Paris en partenariat avec la Fondation Terre Solidaire et makesense.

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Rôle et nature de l'actionnariat dans la vie des entreprises

Resumé Si la croissance rentable est le principal objectif pour les actionnaires, elle ne peut être leur seule visée. Il importe de mettre en œuvre des processus qui précisent les modes de relation avec les dirigeants de l’entreprise. Celle-ci a les actionnaires qu’elle mérite : seront-ils les partenaires du développement social ? De nombreuses situations récentes ont montré l’influence grandissante des actionnaires. Dernier exemple en date, en France, celui de Danone : après avoir renoncé à acq...

Conditions du travail à Madagascar

Chaque société entretient avec la sphère du travail un rapport particulier qui dépend d’abord de sa culture et de son histoire, ensuite de son niveau de développement économique et social. L’exemple de Madagascar relève d’une situation globalement partagée par la plupart des pays africains subsahariens – sauf l’Afrique du Sud. Ces pays ont en commun la prédominance de la tradition et de l’oralité, et l’expérience de la domination coloniale. Et ils connaissent aujourd’hui des changements sociaux...

Du même auteur

Par-delà les plafonds de verre

Les migrations féminines sont longtemps demeurées à l’ombre des gros titres et de l’attention générale dans les pays dits d’accueil. Pourtant, elles représentent aujourd’hui plus de la moitié des personnes migrantes. A-t-on enfin dépassé l’angle mort ?Un pan du voile a certes été levé au début de la pandémie du Covid-19. L’utilité sociale de certains métiers (caissières, aide à domicile, employées d’entretien, etc.) a jeté une lumière neuve sur celles qui les occupent : très souvent, des citoye...

Les damnées de la guerre

Réfugiée en France grâce au soutien de sa fille Valentyna, Dina Peresunko y a bénéficié d’un accueil qui tranche avec celui d’ordinaire réservé aux exilés. Mais le traumatisme reste lourd. Dina Peresunko est arrivée en France le 10 mars 2022, environ deux semaines après le déclenchement de l’invasion russe en Ukraine. La sexagénaire compte parmi ces sept millions de réfugiés ukrainiens recensés par l’Onu et l’Unicef depuis...

« Aux femmes des métiers “d’hommes” »

Directrice de Femmes inter associations (FIA), Adolé Quaye témoigne de la capacité d’insertion des femmes migrantes malgré les préjugés. Un propos qu’illustre son propre parcours. Comment est organisée votre structure et quelle est sa vocation ?Femmes inter associations (FIA) a été créée il y a trente-cinq ans au sein du groupe Inter service migrants (ISM), dont elle était, à l’origine, le service dédié aux associations de femmes. Ce service ...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules