Logo du site
Crédits : Kuzma / iStock
Crédits : Kuzma / iStock

Les solidarités intergénérationnelles à l’épreuve des crises sanitaires


La crise du Covid-19 met à l’épreuve les solidarités, notamment intergénérationnelles. Sur quels repères éthiques nous appuyons-nous ? À quels prix ces solidarités se mettent-elles en œuvre ? En analysant les leçons tirées de la canicule de 2003, l’autrice questionne la crise sanitaire que nous traversons aujourd’hui.


Chaque crise sanitaire se définit par un caractère inédit qui  bouscule les schémas de pensée et les modes de gouvernance. Par définition, le risque pandémique apparaît toujours là où l’on ne l’attend pas. Et pour les gouvernants confrontés à la gestion des crises, les décisions qu’ils sont amenés à prendre sont toujours critiquées : elles sont jugées trop tardives, inadaptées ou trop influencées par le principe de précaution. Il suffit de se rappeler les critiques formulées contre la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, au sujet des commandes pléthoriques de vaccins au moment de la grippe H1N1. La pandémie du Covid-19 n’échappe pas à cette réalité. La pénurie de masques et de tests de dépistages n’est-elle pas une image renversée de la situation vécue en 2009 ?

Si l’on remonte aux événements les plus récents, deux types de crises sanitaires peuvent être mises en perspective. D'un côté la sécurité sanitaire recouvrant le système de soins, le circuit du médicament ou celui des produits dérivés défectueux est au cœur des débats, comme ce fut le cas pour l’affaire du sang contaminé et, plus récemment, pour celle du Mediator. De l'autre, la crise se focalise sur les politiques de santé publique. Bien que très différentes dans leur nature et leur portée, il nous semble intéressant de comparer deux crises sanitaires :  la canicule de 2003 et la pandémie de Covid-19. Toutes deux nous confrontent à un même défi : la solidarité intergénérationnelle.  

Ce qu’a révélé l’été 2003

En 2003, la canicule provoquait la mort de 14 000 personnes âgées sur une période excessivement courte tandis que la pandémie de Covid-19 touche de manière déterminante la population des plus de 70 ans. Les nombreux décès des personnes âgées, réduites à la so

Cet article est réservé aux abonné.e.s

vous pouvez l'acheter à l'unité ou par Dossier
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

Revue-Projet.com offre l'accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules