Logo du site
© iStockphoto.com/DMEPhotogrpahy
© iStockphoto.com/DMEPhotogrpahy

Droit des étrangers : « Le temps est sorti de ses gonds »


Au fil de réformes du droit des étrangers, le rapport au temps est devenu un paramètre déterminant du parcours migratoire. En tension permanente entre temps long de l’attente et urgence, les migrants se trouvent dépossédés de leur capacité à se projeter et à inventer leur avenir.

« Le temps est sorti de ses gonds. » Cette exclamation d’Hamlet illustre bien notre propos sur les enjeux de la relation au temps telle que la vivent les migrants en quête d’une nouvelle destinée sur le territoire français.

Alors qu’il était entendu au printemps dernier, dans le cadre du débat sur le projet de loi pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie, le ministre de l’Intérieur prêtait aux migrants la mise en œuvre d’un « benchmarking » visant à comparer puis à choisir leur pays d’accueil1. Outre son cynisme, la formule est fort contestable au vu du peu d’emprise que la plupart des migrants possèdent sur leur parcours migratoire. Force est de constater que si stratégies il y a, celles-ci sont le fait des États, notamment de la France et plus généralement de l’Union européenne, et visent à dissuader les migrants de venir sur le continent européen. Ce constat n’est pas nouveau2 et les discussions sur le projet de loi récemment adopté n’ont fait que renforcer cet état de fait.

« Au cœur du débat, encore des chiffres », nous dit François Héran, « ceux de l’allongement des durées de rétention administrative des migrants, ou encore ceux du raccourcissement du temps d’instruction de leurs dossiers. Une bataille de chiffres sans stratégie solidement construite, et surtout sans prise en compte des droits de l’homme3. » Cependant, derrière ces chiffres, se dessine bien une volonté : prévenir les départs, décourager les personnes qui sont arrivées, épuiser celle

Cet article est réservé aux abonné.e.s

vous pouvez l'acheter à l'unité ou par Question en débat
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

Revue-Projet.com offre l'accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules