Logo du site

Un printemps en automne Édito

© Maquette de la Revue Projet. Conception graphique : Jean-Jacques Farré. Photos : Denis Meyer / Martin Monti-Lalaubie / Stefania Prandi / CCFD-Terre solidaire / Steven Wassenaar Secours Catholique-Caritas France / Nicolas Henry
© Maquette de la Revue Projet. Conception graphique : Jean-Jacques Farré. Photos : Denis Meyer / Martin Monti-Lalaubie / Stefania Prandi / CCFD-Terre solidaire / Steven Wassenaar Secours Catholique-Caritas France / Nicolas Henry

Certes, nous sommes plutôt en pleine arrière-saison, y compris pour ce qui est de la conjoncture politique, économique et environnementale… Pourtant, la Revue Projet se pare de nouveaux habits. Elle a déjà connu nombre de changements au cours de sa longue histoire. Elle entend se remettre en question en s’adaptant à de nouveaux comportements de lecture. Comment s’assurer que le sommaire demeure ce qu’il doit être : vivant, en prise avec la réalité, inventif, audacieux ? Nous n’avons pas de recette miracle, mais après de larges consultations, nous organisons désormais le contenu de la revue autour de trois grandes séquences.

Notre volonté est de mieux incarner notre contenu et de développer un rapport positif à l’avenir.

En ouverture, trois rubriques régulières. En partant du récit d’un engagement personnel, d’un collectif qui se mobilise, puis de représentants de la société civile qui se constituent en espaces de contre-pouvoir, notre volonté est de mieux incarner notre contenu et de développer un rapport positif à l’avenir. Le dossier reste la pièce centrale du costume, légèrement plus court mais tout aussi exigeant, plus aéré et plus rythmé. Enfin le portfolio, – la photo constitue bien un genre à part entière –, puis des articles sur nos thématiques prioritaires, avant une revue des livres invitant à prolonger la réflexion…

Cette nouvelle formule en couleurs, plus moderne, toujours engagée, s’accompagne d’une offre numérique renforcée : diffusion plus régulière de notre infolettre, développement de la présence sur les réseaux sociaux, grâce notamment à la production de vidéos… En un mot, nous espérons ainsi être au service d’une communauté de lecteurs et d’auteurs qui s’élargit.

La Revue Projet évolue tout en gardant son originalité : être au carrefour du monde associatif et de l’univers académique.

La Revue Projet évolue tout en gardant son originalité : être au carrefour du monde associatif et de l’univers académique. Soucieuse de conjuguer l’action et la réflexion. Désireuse de valoriser des récits collectifs, à même de donner du sens et d’accompagner des transformations en gestation. Dans un contexte de crises multiples, nous avons besoin de ces récits par lesquels un collectif s’enracine dans la durée et trouve du plaisir à se sentir altruiste. Nous voulons être optimistes, dans un pays où l’engagement associatif se porte bien, avec 1,3 million d’associations en activité et 13 millions de bénévoles, soit un Français sur quatre ! Ces chiffres témoignent du capital confiance dont bénéficient les associations. Ils traduisent aussi une volonté de changement, notamment de la part des jeunes.

Nous vous remercions pour votre fidélité. Vos encouragements comme vos critiques nous aident à améliorer notre revue. Vous êtes partenaires de cette aventure, n’hésitez pas à nous écrire, y compris pour commenter cette nouvelle formule. En cette période de fin d’année, vous pouvez contribuer à sa promotion en la faisant connaître ou en abonnant vos proches ! Votre soutien est essentiel pour maintenir notre indépendance et la pérennité du titre.

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Dictature verte, la tentation

Face à l’urgence écologique, certains avancent l’idée d’un régime autoritaire, plus qualifié pour mener à bien la transition dans les temps impartis. Un grave contresens. En 2007, la Chine est devenue le premier émetteur de gaz à effet de serre. La même année, elle proclamait devant les caméras du monde entier qu’elle entrait dans une « civilisation écologique » et se positionnait comme leader international d’une politique environnement...

Ce que l’écologie fait à la politique

Un demi-siècle après les premières alertes scientifiques, l’écologie a bel et bien trouvé un débouché politique : de nouvelles instances, de nouveaux partis sont régulièrement mis sur pied. Mais pour faire advenir des changements politiques à la hauteur des enjeux, c’est notre cadre de pensée qu’il nous faut révolutionner. 1 « Écologisation » du politiqueLes enjeux écologiques sont désorm...

Du même auteur

L’envol de la chouette

Le confinement mis en place pour contenir l’épidémie s’est traduit par toute une série de restrictions : limitation des déplacements, couvre-feu, port du masque… Comme les secouristes de haute montagne, nos comportements étaient dictés par une injonction à ne pas penser pour éviter une chute fatale. Un vent de liberté souffle à présent et l’on se réjouit de retrouver, petit à petit, nos libertés suspendues.Mais n’avançons-nous pas en terrain miné ? L’histoire nous enseigne que c’est dans les te...

Climat : « Le processus international s’enlise »

Les négociations internationales sur le climat ont pris de l’ampleur au début des années 1990. Sont-elles en bonne voie ou vouées à l’impasse ? Décryptage avec Amy Dahan, spécialiste des interactions climat et science politique.  Dans un ouvrage de référence sur les négociations internationales pour le climat1, vous dressez le constat d’un immobilisme de la gouvernance mondiale. Qu’en est-il ?Amy Dahan – Le propos était de retrace...

« Les maires sont plus pragmatiques que les élus nationaux »

La lutte contre le réchauffement climatique mobilise aujourd’hui une centaine de maires de grandes métropoles, coalisés au sein du réseau C40. Entretien avec Caterina Sarfatti, directrice du programme « Action climatique inclusive ». Pourquoi les métropoles, au niveau mondial, vous semblent-elles la bonne échelle d’action contre le réchauffement climatique ?Caterina Sarfatti – La majorité des métropoles du réseau C40 sont d’ores et déjà très for...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules