Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site

Un printemps en automne Édito

© Maquette de la Revue Projet. Conception graphique : Jean-Jacques Farré. Photos : Denis Meyer / Martin Monti-Lalaubie / Stefania Prandi / CCFD-Terre solidaire / Steven Wassenaar Secours Catholique-Caritas France / Nicolas Henry
© Maquette de la Revue Projet. Conception graphique : Jean-Jacques Farré. Photos : Denis Meyer / Martin Monti-Lalaubie / Stefania Prandi / CCFD-Terre solidaire / Steven Wassenaar Secours Catholique-Caritas France / Nicolas Henry

Certes, nous sommes plutôt en pleine arrière-saison, y compris pour ce qui est de la conjoncture politique, économique et environnementale… Pourtant, la Revue Projet se pare de nouveaux habits. Elle a déjà connu nombre de changements au cours de sa longue histoire. Elle entend se remettre en question en s’adaptant à de nouveaux comportements de lecture. Comment s’assurer que le sommaire demeure ce qu’il doit être : vivant, en prise avec la réalité, inventif, audacieux ? Nous n’avons pas de recette miracle, mais après de larges consultations, nous organisons désormais le contenu de la revue autour de trois grandes séquences.

Notre volonté est de mieux incarner notre contenu et de développer un rapport positif à l’avenir.

En ouverture, trois rubriques régulières. En partant du récit d’un engagement personnel, d’un collectif qui se mobilise, puis de représentants de la société civile qui se constituent en espaces de contre-pouvoir, notre volonté est de mieux incarner notre contenu et de développer un rapport positif à l’avenir. Le dossier reste la pièce centrale du costume, légèrement plus court mais tout aussi exigeant, plus aéré et plus rythmé. Enfin le portfolio, – la photo constitue bien un genre à part entière –, puis des articles sur nos thématiques prioritaires, avant une revue des livres invitant à prolonger la réflexion…

Cette nouvelle formule en couleurs, plus moderne, toujours engagée, s’accompagne d’une offre numérique renforcée : diffusion plus régulière de notre infolettre, développement de la présence sur les réseaux sociaux, grâce notamment à la production de vidéos… En un mot, nous espérons ainsi être au service d’une communauté de lecteurs et d’auteurs qui s’élargit.

La Revue Projet évolue tout en gardant son originalité : être au carrefour du monde associatif et de l’univers académique.

La Revue Projet évolue tout en gardant son originalité : être au carrefour du monde associatif et de l’univers académique. Soucieuse de conjuguer l’action et la réflexion. Désireuse de valoriser des récits collectifs, à même de donner du sens et d’accompagner des transformations en gestation. Dans un contexte de crises multiples, nous avons besoin de ces récits par lesquels un collectif s’enracine dans la durée et trouve du plaisir à se sentir altruiste. Nous voulons être optimistes, dans un pays où l’engagement associatif se porte bien, avec 1,3 million d’associations en activité et 13 millions de bénévoles, soit un Français sur quatre ! Ces chiffres témoignent du capital confiance dont bénéficient les associations. Ils traduisent aussi une volonté de changement, notamment de la part des jeunes.

Nous vous remercions pour votre fidélité. Vos encouragements comme vos critiques nous aident à améliorer notre revue. Vous êtes partenaires de cette aventure, n’hésitez pas à nous écrire, y compris pour commenter cette nouvelle formule. En cette période de fin d’année, vous pouvez contribuer à sa promotion en la faisant connaître ou en abonnant vos proches ! Votre soutien est essentiel pour maintenir notre indépendance et la pérennité du titre.

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

Rôle et nature de l'actionnariat dans la vie des entreprises

Resumé Si la croissance rentable est le principal objectif pour les actionnaires, elle ne peut être leur seule visée. Il importe de mettre en œuvre des processus qui précisent les modes de relation avec les dirigeants de l’entreprise. Celle-ci a les actionnaires qu’elle mérite : seront-ils les partenaires du développement social ? De nombreuses situations récentes ont montré l’influence grandissante des actionnaires. Dernier exemple en date, en France, celui de Danone : après avoir renoncé à acq...

Du même auteur

Décider ensemble

Et si les Français étaient davantage impliqués dans les prises de décision ? Pour ce cinquième volet de notre série politique, nous souhaitons explorer les difficultés, mais aussi les avancées d’un processus de décision inclusif, voire participatif. Cette question représente la clé de voûte de l’édifice démocratique. Ne rien décider, et finalement laisser faire les choses, n’est-ce pas rester dans l’illusion de sa toute-puissance ? Inversement, la tentation autoritaire ne peut que renforcer la ...

Démocratie sous pandémie

La pandémie de Covid-19 a bouleversé l’équilibre traditionnel des institutions. En France comme dans de nombreux pays, la déclaration de l’état d’urgence s’est accompagnée d’une concentration des pouvoirs entre les mains de l’exécutif. Entretien avec Jean-Paul Gaudillière, spécialiste du gouvernement de la santé. Face à l’ampleur et la durée de la pandémie, comment s’organisent les circuits ...

L’envol de la chouette

Le confinement mis en place pour contenir l’épidémie s’est traduit par toute une série de restrictions : limitation des déplacements, couvre-feu, port du masque… Comme les secouristes de haute montagne, nos comportements étaient dictés par une injonction à ne pas penser pour éviter une chute fatale. Un vent de liberté souffle à présent et l’on se réjouit de retrouver, petit à petit, nos libertés suspendues.Mais n’avançons-nous pas en terrain miné ? L’histoire nous enseigne que c’est dans les te...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules