Logo du site

L'Asie de tous les dangers et l'avenir radieux du monde

Jean-Marie Bouissou
Chercheur

Resumé L’émergence d’une forme d’identité commune en Asie est sans doute une clé de son avenir. Les obstacles sont nombreux ! Faute d’une âme commune, l’Asie pourrait-elle se doter d’institutions sur le modèle européen ? Le risque existe que l’Asie ne soit plus elle-même quand elle accédera à un rôle central. Resumé L'é...

La Chine en son miroir

Dominique Tyl
Vu d'ailleurs

Resumé En cette année où Shangaï va occuper la scène, il est bon de considérer les Chinois chez eux, dans une société officiellement « harmonieuse » et pourtant loin d’être uniforme. Le progrès économique ne rime pas forcément avec le progrès politique. Resumé En cette année où Shangaï va occuper la scène il est bon de consi...

Corée, zone tampon du nord-est asiatique

Bernard Sénécal
Vu d'ailleurs

Resumé Deux États que tout sépare, sauf leurs peuples, et une réunification improbable quand les puissants n’y ont pas intérêt. Des deux côtés de la frontière, mais pour des raisons très différentes, le mal être et les rêves d’exil occupent des Coréens soumis à rude épreuve. Resumé Deux États que tout sépare sauf leurs peuple...

Ouverture: Les rythmes de l'Asie

Sylvain Urfer
L'équipe de rédaction

Les clichés sont tenaces surtout lorsqu'ils concernent le péril jaune Après la fourmilière japonaise et le dragon coréen c'est sur le nouvel atelier du monde avide de matières premières et grand pollueur que se fixent les appréhensions Pour sortir des clichés et donner matière à penser ce dossier propose un aperçu renouvelé des réali...

Passages difficiles au Japon

Thierry-Jean Roboüam
Vu d'ailleurs

Resumé Se laisser interpeller par la cohérence d’une autre perspective sur le « Nihon », qui ne se découvre pas en opposition mais dans la différence…Cycles, routine et cadence sont les rythmes sociaux dont la combinaison est problématique aujourd’hui. Resumé Se laisser interpeller par la cohérence d'une autre perspective sur le Ni...

Dossier : Les rythmes de l'Asie

Ouverture: Les rythmes de l'Asie


Les clichés sont tenaces, surtout lorsqu’ils concernent le « péril jaune »! Après la fourmilière japonaise et le dragon coréen, c’est sur le nouvel atelier du monde, avide de matières premières et grand pollueur, que se fixent les appréhensions. Pour sortir des clichés et donner matière à penser, ce dossier propose un aperçu renouvelé des réalités asiatiques.

La réflexion se focalise sur trois pays voisins de l’Asie orientale. A eux seuls, ils réunissent un quart de la population mondiale. La proximité géographique et une histoire plus que millénaire les ont tantôt rapprochés, tantôt opposés. Mais le même substrat de confucianisme, s’il continue à les influencer, n’a pas suffi à leur donner une identité commune. En revanche, leurs cultures sont à la source d’un fonctionnement social qui ne se laisse pas facilement appréhender. Comment ces sociétés ont-elles intégré le développement économique, et comment leurs traditions résistent, cèdent ou s’adaptent-elles au changement ?

Le Japon, la Corée et la Chine se sont libérés, seuls, de la fatalité du sous-développement. Aujourd’hui intégrés au cercle fermé des nations industrielles avancées, ils ouvrent la voie aux autres économies émergentes. Un tel bouleversement fait bouger en profondeur les sociétés concernées. Sans oublier toutefois que les grandes cultures sont flexibles !

Le « Nihon » d’abord, dont le Japon est le référent imaginaire pour les étrangers. Thierry-Jean Roboüam nous apprend que, de tous les rythmes qui l’animent, celui de cycle est essentiel, le cycle annuel en étant la grande unité de référence. Loin d’être un rapport au passé, la tradition est alors ce qui permet le passage d’une année ou d’une saison à l’autre, le futur devenant la référence fondamentale pour penser la tradition. Ainsi, l’éducation est passage d’un cycle à un autre, et l’entreprise marque l’entrée dans une nouvelle succession de cycles. Ce fonctionnement serait-il aujourd’hui dans l’impasse ? Le taux de suicide, le refus du mariage, le stress au travail et la dénatalité pourraient bien signifier que oui.

En Corée, le rythme est des plus rudes, au Nord comme au Sud, mais dans des contextes très différents. Cette rudesse explique, pour Bernard Sénécal, le mal-être des habitants du Sud, le déclin démographique, les rêves d’exil et les suicides, en dépit d’étonnantes performances de l’économie et de la technologie. La réunification avec le Nord, que ses dirigeants peinent à maintenir dans son enfermement, pourrait y porter remède ; mais les grandes puissances, unanimes sans le reconnaître, comme les dirigeants des deux États séparés, préfèrent le statu quo. Entre temps, l’échine de la Corée plie mais ne rompt pas.

La Chine pour sa part, à laquelle nous introduit Dominique Tyl, vit au rythme d’une mobilité toujours plus grande. La population éprouve certes une légitime fierté pour les progrès accomplis en si peu de temps ; elle n’en déplore pas moins une participation insuffisante à la vie de la société, des abus de pouvoir trop fréquents, une justice manipulée, une politique sociale largement délaissée. Loin de la « société harmonieuse » vantée par les dirigeants, le conformisme, encore préservé dans les villages, est battu en brèche dans les villes. Et les écarts se creusent, entre régions, entre ville et campagne, entre riches et pauvres. Monolithique et diverse, la Chine se détourne sans peine des « valeurs asiatiques » au profit d’un pragmatisme qui cherche à préserver l’unité et les solidarités actives. Société mobile en quête d’ouverture, elle ne cesse de s’adapter et de nous surprendre.

En conclusion, Jean-Marie Bouissou nous offre une vaste synthèse de l’Asie d’aujourd’hui et de demain, au-delà des particularités de chaque pays. Il en examine tour à tour la grande diversité, les tentations nationalistes, les facteurs de stabilisation, et les balbutiements d’une communauté régionale en devenir. Au terme de ce parcours, l’évidence s’impose : l’équilibre international en gestation rendra à l’Asie sa place naturelle dans le monde – la première.

Même s’il tarde à en prendre conscience, l’Occident finira par s’y résoudre. Mais il lui sera plus difficile de renoncer à son niveau de vie que de perdre la prééminence mondiale…


Du même auteur

Ouverture : L'Inde au défi

Sylvain Urfer
L'équipe de rédaction

Pour devenir une grande puissance l'Inde est confrontée à sa société l'hindouisme qui réunit 85 de la population et dont le parti BJP a développé une version intolérante et communautariste Max Jean Zins rappelle que cette instrumentation n'épuise ni sa richesse ni sa capacité à reconnaître et respecter l'Autre Défi majeur pour l'hindouisme cette évolution historique jette les bases durables d'une nation tolérante et laïque Un second défi concerne la minorité des 150 millions d...

Conditions du travail à Madagascar

Sylvain Urfer
L'équipe de rédaction

Chaque société entretient avec la sphère du travail un rapport particulier qui dépend d'abord de sa culture et de son histoire ensuite de son niveau de développement économique et social L'exemple de Madagascar relève d'une situation globalement partagée par la plupart des pays africains subsahariens sauf l'Afrique du Sud Ces pays ont en commun la prédominance de la tradition et de l'oralité et l'expérience de la domination coloniale Et ils connaissent aujourd'hui des changements soc...

Ouverture : Travailleurs des pays pauvres

Sylvain Urfer
L'équipe de rédaction

Les travailleurs des pays pauvres subissent des conditions de travail souvent indignes. Comment entrer dans un rapport salarial qui échappe à la dépendance ? Les travailleurs des pays pauvres subissent des conditions de travail souvent indignes Comment entrer dans un rapport salarial qui échappe à la dépendance Depuis la révolution industrielle et les luttes ouvrières le travail structure la vie sociale de l'Occident Il en va tout autrement ailleurs Au Mexique les ouvri...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules