Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site

L’envol de la chouette

Crédits : Simon Shutter / iStock
Crédits : Simon Shutter / iStock

Le confinement mis en place pour contenir l’épidémie s’est traduit par toute une série de restrictions : limitation des déplacements, couvre-feu, port du masque… Comme les secouristes de haute montagne, nos comportements étaient dictés par une injonction à ne pas penser pour éviter une chute fatale. Un vent de liberté souffle à présent et l’on se réjouit de retrouver, petit à petit, nos libertés suspendues.

Mais n’avançons-nous pas en terrain miné ? L’histoire nous enseigne que c’est dans les temps de transition que les monstres se font jour. Fondamentalement ambiguë, effrayante et fascinante, cette figure surgit entre des visions du monde en contradiction. Les réponses aux urgences économique, écologique et sociale parviendront-elles à nous sortir d’une logique purement productiviste ? Le retour de l’État-providence durant la pandémie ne sera-t-il qu’une parenthèse ? Pourrons-nous reprendre une vie « normale » sans se solidariser avec l’Inde, le Brésil ou Haïti ? Nul ne saurait le dire.

Il ne s’agit certes pas de démissionner, ni de la pensée, ni de l’engagement, mais d’être vigilant pour laisser place à ce qui peut advenir.

« Ce n’est qu’au début du crépuscule que la chouette de Minerve prend son envol. » Hegel utilise cette métaphore à la fin de la préface des Principes de la philosophie du droit (1820), essentiellement pour dire que l’histoire est radicalement imprévisible et impensable. Dans la mythologie, Minerve est la déesse de la sagesse et son symbole est la chouette. Le crépuscule est ce moment où l’on cesse d’être dans le feu de l’action et dans l’agitation du monde. De là cette métaphore de la chouette, qui ne se réveille que lorsque le jour de l’action est tombé. Il ne s’agit certes pas de démissionner, ni de la pensée, ni de l’engagement, mais d’être vigilant pour laisser place à ce qui peut advenir. En se détachant d’un futur prévisible, verrouillé par la logique de compétition et la performance, qui prétend garder la maîtrise des faits et gestes.

En février prochain, en partenariat avec le « Pacte du pouvoir de vivre », qui réunit 65 organisations de la société civile, la Revue Projet vous proposera un dossier spécial sur l’importance de l’imagination en politique, dernier volet de notre série de six dossiers sur les fondements démocratiques. Le monde d’après ne sera différent du monde d’avant que si nous sommes capables d’ouvrir de nouvelles perspectives et d’entreprendre des actions alternatives. Ce qui compte aujourd’hui, c’est la sortie de l’isolement. Ne nous cantonnons pas à la tyrannie de l’intime, où l’on est facilement gagné par le sentiment d’impuissance. C’est l’interaction entre les personnes et l’appartenance à des communautés politiques qui permettront d’inventer de l’absolument nouveau.

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

L’émergence de nouveaux acteurs

Depuis quelques années, aussi bien la société civile (représentée par des Ong) que les entreprises multinationales, sont devenues des acteurs importants dans l’élaboration de nouvelles régulations mondiales. Au-delà du lobbying, leur action peut contribuer à édifier un droit informel sur des questions nouvelles (environnement, éco-labels, normes sociales, corruption). Les gouvernements nationaux, dit-on, perdraient peu à peu des pans entiers de leurs pouvoirs au profit d’un nombre de plus en plu...

Rôle et nature de l'actionnariat dans la vie des entreprises

Resumé Si la croissance rentable est le principal objectif pour les actionnaires, elle ne peut être leur seule visée. Il importe de mettre en œuvre des processus qui précisent les modes de relation avec les dirigeants de l’entreprise. Celle-ci a les actionnaires qu’elle mérite : seront-ils les partenaires du développement social ? De nombreuses situations récentes ont montré l’influence grandissante des actionnaires. Dernier exemple en date, en France, celui de Danone : après avoir renoncé à acq...

Du même auteur

Une candidate au pouvoir

Si la politique est associée au pragmatisme, l’imagination est généralement assimilée à la fiction, à la rêverie ou à la création artistique. Et pourtant, elle est, au même titre que le débat ou la représentation, une composante essentielle au bon fonctionnement de la démocratie. Sans cette capacité à mettre au travail l’imagination, la politique a-t-elle un avenir ? Les élections sont un moment privilégié, où nous nous projetons ensemble vers demain. Mais quel imaginaire les candidats nous pro...

La fraternité a-t-elle des frontières ?

Lors d’un récent voyage, le pape François appelait les Hongrois à rester à la fois « ancrés et ouverts, enracinés et respectueux ». Son message s’inscrit clairement dans la continuité de sa dernière encyclique Fratelli tutti, où il défend une conception de la fraternité en prise avec les défis mondiaux, notamment les migrations. Une réflexion politiquement foisonnante et ambitieuse qui s’inspire, dans une large mesure, de la parabole évangélique du bon Samaritain.Si beaucoup se sont réjouis de ...

Pour une politique de la fraternité

À l’approche de l’élection présidentielle, alors que l’instrumentalisation du message évangélique à des fins politiques menace directement l’État de droit, l’instauration d’une véritable politique de la fraternité constitue pour l’avenir un défi majeur. 1 L’Évangile à la carteCe dossier invite à prendre au sérieux la parabole du bon Samaritain qui, reconnaissons-le, se prête à une plur...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules