Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site

Une précarité qui s'aggrave
Le Secours catholique publie son rapport statistique annuel

© Secours catholique - Caritas France
© Secours catholique - Caritas France

Le Secours catholique vient de publier, ce jeudi 7 novembre, son rapport statistique annuel sur la pauvreté. S’intéressant entre autres à la réalité des personnes migrantes, il nous montre que la précarité s’aggrave de façon alarmante. Au-delà de ce sombre mais nécessaire tableau, le rapport met en avant le dialogue et la rencontre pour fonder une solidarité résiliente.


Le dernier rapport de l'INSEE, rassemblant les données de 2018 en France, nous informe en particulier que 9,3 millions de personnes seraient en situation de pauvreté, et que les inégalités et le taux de pauvreté augmenteraient1. Ce rapport n’a eu guère d'écho dans les médias, comme si la pauvreté n'était plus un sujet pertinent.

Que dire alors du rapport du Secours Catholique sur l'état de la pauvreté en France ? Que peut-il nous apporter de nouveau et de marquant ? Les pauvres nous dérangent, il est vrai. Et ils se cachent et fuient les enquêtes statistiques. Pour les statisticiens, ils n'ont pas de visages, ils forment seulement une catégorie parmi d'autres.

La force du rapport publié par le Secours Catholique est que chaque unité dénombrée dans les nombreux tableaux de chiffres représente une personne accueillie, rencontrée.

Mais la force du rapport publié par le Secours Catholique est que chaque unité dénombrée dans les nombreux tableaux de chiffres représente une personne accueillie, rencontrée par un des 66 000 bénévoles répartis dans près de 3 500 équipes aux quatre coins de la France. Ce sont 716 500 adultes, 631 000 enfants et 72 343 ménages qui ont un visage, une histoire unique, très souvent faite de souffrances et de larmes. Le rapport n'est pas d'abord une nième étude statistique, mais une sorte de livre de doléances pour ces personnes en grande précarité.

Et le premier constat des antennes d'accueil est bien celle d’une précarité qui s'aggrave de façon alarmante. Mais sommes-nous encore sensibles aux alarmes ? Elle s'aggrave non seulement en quantité, avec un accroissement des demandes d'aide, mais également en "qualité", avec l'apparition de nouvelles précarités. 

Citons quelques constats du rapport : la présence de plus en plus de femmes - souvent seules avec des enfants - au sein des ménages français ; le vieillissement d’une population, française ou étrangère, qui vit dans la longue durée la précarité ; l'arrivée récente de couples étrangers - hommes et femmes - avec des jeunes enfants alors qu'auparavant les migrants étaient principalement des hommes adultes ; l'impossibilité croissante de proposer un emploi à tous ceux, de plus en plus nombreux, qui  n'ont légalement pas le droit au travail ; la forte précarisation des familles avec enfants... et surtout la hausse de l'extrême pauvreté.

C'est le dialogue et la rencontre qui pourront changer le regard sur les personnes en précarité.

Un tableau aussi sombre devrait nous démobiliser mais il nous rappelle cette réalité que nous côtoyons dans la rue, près de chez nous ou à la télévision et qui fait écho à nos propres fragilités. Car peu de personnes sont à l'abri d'une possible précarisation due à la maladie ou à la perte d'un emploi.

Ce rapport, en mettant en avant la précarité des migrants rencontrés, affirme cette forte conviction : c'est le dialogue et la rencontre qui pourront changer le regard sur les personnes en précarité, migrants ou non, et fonderont une solidarité résiliente. 

Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L’homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des...

Aux origines du patriarcat

On entend parfois que le patriarcat serait né au Néolithique, près de 5 000 ans avant notre ère. Avant cela, les femmes auraient été libres et puissantes. Les données archéologiques mettent en doute cette théorie. De très nombreux auteurs, de ce siècle comme des précédents, attribuent la domination des hommes sur les femmes à l’essor de l’agriculture, lors du Néolithique. Cette idée est largement reprise dans les médias, qui p...

Du même auteur

Imposture du Nimby

L’adoption de la loi « immigration » par le Sénat et le Parlement français, le 19 décembre 2023, a été vécue comme un séisme par l’équipe du Ceras et de la Revue Projet. Avec soixante associations regroupées dans le Pacte du pouvoir de vivre, elle a dénoncé ce vote qui « a fait sauter des digues républicaines majeures et tourne le dos aux valeurs de la République en s’appuyant sur les idées portées par l’extrême droite ».Cette loi est « synonyme d’exclusion et d’atteinte aux droits notamment po...

On n’enferme pas l’eau

Pourquoi le projet des méga-bassines de Sainte-Soline a-t-il généré tant de violences ? Cette question, je l’ai entendue maintes fois. Pour tenter d’y voir clair, je me suis plongé dans le livre de Franck Galland, Guerre et eau. L’eau, enjeu stratégique des conflits modernes (Laffont, 2021). Cet ouvrage, écrit par un expert en stratégie militaire, m’a évoqué le mouvement des « enclosures », ou appropriation des communaux, à la fin du XVIe siècle, en Angleterre.Avant les enclosures, les terres a...

« Des compétences pour accueillir le monde »

Par son extrême diversité, la population de Seine-Saint-Denis constitue l’une des clés de la réussite des Jeux de 2024, assure Emmanuel Constant, vice-président départemental en charge du dossier olympique.  Était-il prévu à l’origine que la Seine-Saint-Denis occupe une place aussi centrale dans le dispositif des Jeux de 2024 ? Le département a-t-il dû s’imposer face à Paris ?On dit « Paris 2024 » puisque, par nature, les Jeux sont liés à une v...

1 Flore Cornet, Michaël Sicsic, Indicateurs d'inégalités, INSEE analyses, n°49, octobre 2019


Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules