Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site

Projet fête son centenaire (éditorial)


La mode est aux commémorations, et chaque jour est l’occasion de célébrer une grande cause. Pour Projet, 2008 est une année marquante, celle de son centenaire. En 1908, l’Action populaire, ancêtre du Ceras, s’intéressait à la vie familiale, au budget et aux conditions du crédit (déjà !), au travail à domicile et au bien-être des ménages, ainsi qu’aux conditions du travail professionnel et aux syndicats et coopératives…

Dans un monde où le provisoire prime, la durée de vie de notre revue s’explique par le même souci qu'il y a un siècle de l'humain dans la question sociale, et par un horizon large, traduit aujourd’hui par la formule en couverture : « un avenir en commun », toujours à construire.

Le contenu de ce numéro du centenaire reflète le même engagement pour la justice sociale : les conseils de prud’hommes pourraient être davantage une voie innovante dans la résolution des conflits du travail ; la discussion parlementaire d’une réforme de la politique du logement appelle à réfléchir aux stratégies de mixité sociale et aux opérations de rénovation urbaine.

Et la journée mondiale de l’alimentation (16 octobre dernier) nous a rappelé que si l’alimentation de mauvaise qualité est aussi un problème de nantis, l'accès à la nourriture continue d'être une lutte pour trop de populations. Au-delà, c'est du sens de l'acte social de manger, bousculé par un système de marché, qu'il s'agit.

Enfin, la crise qui frappe le monde, plus brutale depuis quelques semaines, ira bien au-delà des aspects financiers et bancaires : la chronique économique de ce numéro propose des voies d’avenir pour que l’Europe saisisse l'occasion de réglementer autrement la sphère financière. Elle préfigure  ainsi un dossier sur les conséquences de cette crise (production, chômage, niveau de vie des retraités,...), à paraître au printemps 2009.

22 octobre 2008

Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L’homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des...

Le clerc en sursis ?

La plupart des confessions religieuses excluent les femmes des charges sacerdotales. Pour combien de temps ? Patriarcale au superlatif, l’Église catholique voit son modèle vaciller. Le patriarcat demeure la règle dans le monde religieux. Dans des contextes très différents, les trois monothéismes le pratiquent. Tous invisibilisent les femmes, contrôlent leur corps et les tiennent éloignées de la sphère publique. Circonstance aggravante, ce bastion bien défendu l’est par...

Du même auteur

Quand Rome parle du travail

C’est avec la seconde révolution industrielle que l’Eglise s’engage sur le problème du travail. L’encyclique Rerum Novarum, pilier du Discours social de l’Eglise, a pour sujet la condition des ouvriers, mais elle consacre au travail lui-même un long développement. C’est à ce texte fondamental que se référeront toutes les encycliques suivantes. Retrouvez cet article et l'ensemble des textes du discours social de l'Eglise sur www.discours-social-catholique.fr C’est avec la seconde révolution indus...

Ouverture: La révision générale des politiques publiques

Resumé Depuis trente ans déjà, l’Etat se veut régulateur : il a transféré des compétences et développé des autorités indépendantes. Mais à quoi sert-il ? Et comment peut-il fonctionner avec un esprit d’entreprise, sinon dans une logique de privatisation ? Quels sont les effets de cette rationalisation ? Confrontées à la nécessaire maîtrise des dépenses mais aussi à l’évolution des besoins et des attentes des citoyens comme à celle des modes de gestion, les politiques publiques sont l’objet d’une...

Les Roms, une histoire européenne (éditorial)

Entre dix et quinze millions de personnes (on ignore leur nombre, tant il est dangereux pour elles de se laisser répertorier), citoyens européens, rejetées où qu'elles aillent, se retrouvent nomades souvent malgré elles. La communauté des Roms est, en ce mois d'août, au centre de l'actualité. En France, en Allemagne et en Italie, mais aussi en Belgique et au Danemark, les politiques ont décidé de renvoyer cette population de manière plus systématique dans son pays d'origine, Roumanie pour l'ess...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules