Logo du site

Le pouvoir local, modèle de démocratie? (éditorial)


A la date où ce numéro de Projet paraîtra, un certain nombre d’équipes municipales seront déjà élues et sauront ce qui les attend : une charge à la fois enviée mais qu’on laisse volontiers à d’autres, concrète mais très complexe, un prestige certain auprès des habitants mais un pouvoir qui se réduit au profit de l'intercommunalité.

Une charge très lourde, en particulier pour ce qui concerne l’habitat et le logement. Ainsi, malgré la loi Sru (voir le dossier de Projet sur le logement social, en septembre 2006), malgré la loi du 5 mars 2007 sur le droit opposable au logement, les communes ont encore beaucoup à faire pour offrir le nombre souhaitable de logements décents et accessibles à des populations en difficulté, et permettre une plus grande transparence dans les attributions de logements. Elles doivent veiller à ce que l’habitat ne crée pas de ghettos, afin d'encourager une vie citoyenne solidaire : la tâche apparaît plus aisée dans les villages dont la taille est un atout pour mieux vivre ensemble, encore faut-il prendre les décisions politiques et budgétaires pour y parvenir et financer les priorités. Nul besoin de rappeler la différence colossale entre un maire de grande ville à la tête de plusieurs centaines de fonctionnaires, et la majorité des élus locaux, souvent très seuls face à la tâche.

Alors que le Grenelle de l’environnement a révélé les besoins et réveillé les consciences pour la protection du cadre de vie, les équipes municipales font face à de nouvelles responsabilités, sujettes à débat : certains maires, qui ont saisi l’occasion du développement de l’énergie éolienne, se voient reprocher un envahissement d’installations jugées bruyantes et inesthétiques. Pour cela, et pour d'autres initiatives en matière d'environnement, l'élu demeure le seul responsable devant les habitants.

Finalement, le pouvoir local est-il encore un modèle de démocratie ? Car nous élisons des équipes qui ont perdu une grande part de leur autonomie ! La démocratie locale ne progresserait-elle pas, si nous élisions au suffrage universel nos représentants aux conseils des communautés de communes ou d’agglomération, à l'échelle où se prennent désormais la plupart des décisions ?

20 février 2008

Du même auteur

Quand Rome parle du travail

Françoise Terrel-Salmon
Question de sens

C’est avec la seconde révolution industrielle que l’Eglise s’engage sur le problème du travail. L’encyclique Rerum Novarum, pilier du Discours social de l’Eglise, a pour sujet la condition des ouvriers, mais elle consacre au travail lui-même un long développement. C’est à ce texte fondamental que se référeront toutes les encycliques suivantes. Retrouvez cet article et l'ensemble des textes du discours social de l'Eglise sur www.discours-social-catholique.fr C'est avec la secon...

Ouverture: La révision générale des politiques publiques

Françoise Terrel-Salmon
L'équipe de rédaction

Resumé Depuis trente ans déjà, l’Etat se veut régulateur : il a transféré des compétences et développé des autorités indépendantes. Mais à quoi sert-il ? Et comment peut-il fonctionner avec un esprit d’entreprise, sinon dans une logique de privatisation ? Quels sont les effets de cette rationalisation ? Resumé Depuis trente ans déjà l'Etat se veut régulateur il a transféré des compétences et développé des autorités indépendantes Mais à quoi sert il Et comment peut...

Les Roms, une histoire européenne (éditorial)

Françoise Terrel-Salmon
L'équipe de rédaction

Entre dix et quinze millions de personnes on ignore leur nombre tant il est dangereux pour elles de se laisser répertorier citoyens européens rejetées où qu'elles aillent se retrouvent nomades souvent malgré elles La communauté des Roms est en ce mois d'août au centre de l'actualité En France en Allemagne et en Italie mais aussi en Belgique et au Danemark les politiques ont décidé de renvoyer cette population de manière plus systématique dans son pays d'origine Roumanie pour l'essen...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules