Terril des Pinchonvalles, vue sur Lens, 2009. © Guillaume Baviere/Flickr/CCTerril des Pinchonvalles, vue sur Lens, 2009. © Guillaume Baviere/Flickr/CC



 

Longtemps symbole d’un développement économique polluant, la région Nord-Pas-de-Calais a adopté des indicateurs de développement humain durable pour mieux orienter ses politiques. C’était avant la fusion dans les Hauts-de-France…


Après avoir longtemps été la région du développement non durable, le Nord-Pas-de-Calais a voulu devenir la région du développement durable. Avant la fusion qui a vu naître les Hauts-de-France, un travail de longue haleine autour des indicateurs alternatifs de richesse avait été entrepris, grâce à une forte intention politique et une équipe...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.