Logo du site

Retour de campagne (introduction)


Presque oubliées, les longues semaines de campagnes électorales vécues au rythme des sondages. Le candidat Sarkozy est désormais Président de la République française, imposant à des médias souvent consentants son style, son calendrier, sa rupture, absorbant dans sa seule personne les fonctions exécutives, législatives et diplomatiques de l’Etat. Il y a bien sûr en tout cela matière à débat politique. Pour autant, il ne faudrait pas gommer trop vite ce qui, sous l’écume audiovisuelle, s’est joué à la faveur des derniers scrutins, à commencer par le record historique de participation au 1er tour de l’élection présidentielle. Le moment démocratique vaut en lui-même, et c’est pour lui-même qu’il convient de lui restituer un espace de parole : c’est une conviction pour l’équipe du Ceras, fidèle à sa préoccupation de construire de façon durable un tissu citoyen, en particulier à travers des itinéraires de socialisation politique des personnes. Parmi ces itinéraires, il y a ceux des électeurs – nouveaux inscrits, anciens ou futurs abstentionnistes. Il y a ceux des sympathisants, parfois adhérents des partis. Et il y a ceux des militants actifs dans la compétition politique et dans ses institutions, encore plus minoritaires qu’ils ne l’étaient déjà, surtout parmi les plus jeunes. C’est à ces derniers que nous avons choisi de donner la parole dans ce Cahier. Bruno, Hélène et Johanna racontent la façon dont ils ont, comme citoyens, comme chrétiens, traversé les campagnes du printemps dernier. Ce faisant, ils revisitent, avec la nouveauté de leur génération, la figure de l’engagement politique la plus classique qui soit.

Du même auteur

De l’évidence d’un collège à La Plaine

Anne Furst
Acteur de terrain

Quels liens entre la socialisation scolaire des élèves et de leurs familles et les évolutions de La Plaine ? Les collèges recherchent à la fois une articulation à un réseau local (social, associatif) et l’ouverture d’itinéraires pour s’extraire du quartier. Quels liens entre la socialisation scolaire des élèves et de leurs familles et les évolutions de La Plaine Les collèges recherchent à la fois une articulation à un réseau local social associatif et l'ouverture d'itinérai...

Roms, une citoyenneté au rabais ?

Anne Furst
Acteur de terrain

Arrivant à La Plaine Saint Denis à l'automne 2005 l'une des premières surprises funeste celle ci car il y en aura d'heureuses fut la découverte de plusieurs bidonvilles logés dans les interstices de cette zone urbaine en train d'opérer sa mue ici en quartier d'affaires là en zones d'habitation à quelques centaines de mètres de Paris Des bidonvilles aux portes de ParisIl y eut d'abord entre la gare RER La Plaine Stade de France et la rue de la Croix Faron où Projet est localisé ces fe...

Faire la ville à la Plaine

Anne Furst
L'équipe de rédaction

Un an après l'arrivée du Ceras à Saint Denis quartier de la Montjoie le lancement du séminaire La Plaine Saint Denis un territoire à habiter offre à notre équipe l'occasion de plonger dans un espace urbain appelé à devenir peu à peu un terrain privilégié d'observations de rencontres et d'analyses Un espace soulignait le géographe Hervé Veillard Baron Paris VIII dans son intervention introductive le 25 octobre dernier qui renvoie au cœur de toutes les complexités urbaines de la r...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules