Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site

Faire la ville à la Plaine


Un an après l’arrivée du Ceras à Saint-Denis, quartier de la Montjoie, le lancement du séminaire « La Plaine Saint-Denis, un territoire à habiter » offre à notre équipe l’occasion de plonger dans un espace urbain appelé à devenir peu à peu un terrain privilégié d’observations, de rencontres et d’analyses. Un espace, soulignait le géographe Hervé Veillard-Baron (Paris VIII) dans son intervention introductive, le 25 octobre dernier, qui renvoie « au cœur de toutes les complexités urbaines de la région parisienne » : les problématiques politiques et sociales soulevées par le triple mouvement de « désindustrialisation, tertiarisation et gentrification » convergent dans ce paradoxe central d’une Plaine active (plus de 2000 entreprises) mais socialement sinistrée (entre 20 et 30% de chômage estimé parmi les habitants). L’importation d’un modèle où prévalent qualification et flexibilité, analyse à son tour Marcel Rousset-Deschamps (Paris XII) en présentant les nouvelles grappes d’activités du système productif de la Plaine Saint-Denis, est venue percuter un territoire historiquement fordiste. Il ne l’est plus, mais demeure terre d’immigration : des familles venues d’Europe de l’Est ou d’Afrique ont pris le relais de celles de « la petite Espagne » de la Plaine, noyau de l’implantation espagnole en région parisienne dans l’entre-deux-guerres, que nous a racontée Natacha Lillo, historienne (Paris VII). Notre plongée se poursuivra avec un exposé mensuel public rue de la Croix Faron (programme dans le bloc notes, p. 93), mais avec aussi le lancement en 2007 d’une série d’enquêtes thématiques et la préparation d’un numéro hors-série. Rendez-vous à La Plaine : les lecteurs de Projet y sont bienvenus !

Les plus lus

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Religion et conflits

Resumé Quand la religion est phagocytée par la menace et la peur, elle ne peut plus se mettre à distance de la violence souveraine. Existe-t-il des conflits à proprement parler religieux ? A priori, on serait tenté de répondre de manière affirmative au vu des incidents sanglants qui opposent des groupes et des communautés, se réclamant, de par le monde, de leurs croyances religieuses pour défendre et promouvoir des intérêts politiques. L’actualité internationale évoque avec constance ces guerres...

Ouverture: D'autres modes de vie

Nous sommes sortis d’une ère où dominait la figure de Prométhée : celle d’un rêve de puissance, où l’homme arrachait aux dieux le pouvoir, sur l’énergie, sur l’information…, pour un progrès indéfini. Ce mythe n’est plus guère porteur aujourd’hui d’un projet qui ait un sens pour la construction d’un vivre ensemble. Il est devenu une mécanique, qui tourne pour elle-même et qui du coup s’avère destructrice – pour le lien social, pour la planète, pour la vie économique elle-même.Faut-il que nous de...

Du même auteur

De l’évidence d’un collège à La Plaine

Quels liens entre la socialisation scolaire des élèves et de leurs familles et les évolutions de La Plaine ? Les collèges recherchent à la fois une articulation à un réseau local (social, associatif) et l’ouverture d’itinéraires pour s’extraire du quartier. La construction du collège Iqbal Masih, achevée en 1998, semble relever de l’évidence : pour un quartier appelé à doubler sa population, un établissement secondaire est indispensable. De plus, la localisation choisie, non loin de l’ancien « c...

Roms, une citoyenneté au rabais ?

Arrivant à La Plaine Saint-Denis, à l’automne 2005, l’une des  premières surprises – funeste, celle-ci, car il y en aura d’heureuses – fut la découverte de plusieurs bidonvilles logés dans les interstices de cette zone urbaine en train d’opérer sa mue, ici en quartier d’affaires, là en zones d’habitation, à quelques centaines de mètres de Paris.Des bidonvilles aux portes de ParisIl y eut d’abord, entre la gare RER La Plaine Stade de France et la rue de la Croix-Faron (où Projet est localisé), c...

Retour de campagne (introduction)

Presque oubliées, les longues semaines de campagnes électorales vécues au rythme des sondages. Le candidat Sarkozy est désormais Président de la République française, imposant à des médias souvent consentants son style, son calendrier, sa rupture, absorbant dans sa seule personne les fonctions exécutives, législatives et diplomatiques de l’Etat. Il y a bien sûr en tout cela matière à débat politique. Pour autant, il ne faudrait pas gommer trop vite ce qui, sous l’écume audiovisuelle, s’est joué...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules