Logo du site
(c) 350.org
(c) 350.org

Des médias s’associent pour documenter le changement climatique en France


La « Revue Projet » s’est associée aux rédactions de « Basta ! », « Mediapart », « Politis » et « Reporterre » pour documenter le changement climatique ici et maintenant. Nous publions sur nos sites respectifs, des articles qui se complètent et se répondent concernant les effets de ces dérèglements dans le domaine de l’agriculture et l’environnement, l’alimentation, l’énergie et la santé.

Pourquoi un groupe de journalistes sur le climat ?

Parce que les personnes touchées par le changement climatique sont de plus en plus nombreuses sur le territoire français. Parce que chacun, chacune, que l’on soit éleveur d’ovins en forêt ardéchoise ou ostréiculteur sur l’étang de Thau, que l’on subisse la précarité énergétique en Seine-Saint-Denis ou les modifications inquiétantes des massifs alpins, que l’on élève des moules sur l’île d’Oléron ou que l’on ait contracté la dengue à La Réunion, est témoin, voire victime, des conséquences des dérèglements climatiques.

Parce que notre rôle, en tant que journalistes, est de raconter ce dérèglement global à hauteur d’homme et de femme, en donnant la parole à ces témoins, tout en s’appuyant sur les données scientifiques disponibles sur les conséquences de ces bouleversements. Parce que la tâche est immense et qu’un travail en commun est nécessaire.

Pour toutes ces raisons, nous avons réuni un groupe de journalistes sur le climat. L’impulsion vient de l’association « Notre affaire à tous », qui cherchait à documenter l’impact des changements climatiques non pas demain, mais ici, en France, maintenant, en vue de porter un recours contre l’État français.

Des recours pour inaction climatique se multiplient dans le monde. En mai dernier, dix f

Cet article est réservé aux abonné.e.s

vous pouvez l'acheter à l'unité ou par Question en débat
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

Revue-Projet.com offre l'accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules